Publié le 18 Dec 2019 - 04:35
NOUVEAU SINGLE DJOLOFF ART

Dignes ambassadeurs de Linguère

 

Le groupe Djoloff Art, créé en 2017 par neuf jeunes musiciens, vient d’offrir un cadeau de Noël aux mélomanes. Ils ont sorti un nouveau single intitulé ‘’Banana’’ (banane). 

 

L’essentiel de leur musique est au ton acoustique. Ils font dans la variété et ne veulent pas être cantonnés dans un genre. Ils sont neuf jeunes musiciens et forment le groupe Djoloff Art, créé en 2017. Ils sont talentueux et veulent se faire connaitre au-delà des frontières de leur terroir, Linguère. Ils souhaitent, par la même occasion, mieux faire connaître cette contrée qui paraît si loin, mais qui est si riche culturellement.

Ainsi, selon le manager du groupe contacté par ‘’EnQuête’’, Mor Niang, ‘’la promotion de la culture du Djoloff est l’un de leurs objectifs principaux. C’est pourquoi ils ont choisi Djoloff Art comme nom de groupe, en lieu et place de Djoloff Musique. Cet idéal les a poussés à s’unir, car avant, chacun des neufs membres menait soit une carrière solo, soit était dans un groupe. ‘’On a compris après qu’il était mieux qu’on s’unisse, puisqu’on avait les mêmes objectifs. Chacun peut faire carrière seul et réussir, mais notre engagement commun pourrait nous aider beaucoup plus simplement à surmonter les obstacles. Nous avons un groupe soudé et solidaire. C’est d’ailleurs cela notre chance’’, sourit Mor Niang.

Mais avant de prétendre vendre une culture ou la promouvoir, il faut se faire connaître et se faire accepter par les populations qui s’identifient à cette dernière. Dans ce cadre, Djoloff Art a su s’imposer et est sans nul doute le groupe vedette de Linguère. Aussi, depuis sa mise sur pied, ses membres ont mené plusieurs activités dans le département de Linguère.

Aujourd’hui, ils explorent d’autres sphères et jouent très souvent à Mbour, à la Somone ou encore au lac Rose.  Leur musique, pour l’instant, semble avoir conquis les touristes, puisqu’ils prestent dans des établissements hôteliers. Aujourd’hui également, ils veulent tenter ce qu’ils ont vu ailleurs chez eux. Avec leur label Djoloff, ils veulent organiser des diners de gala à Dahra. Cette année, ils souhaitent donner à l’évènement un cachet particulier. Il est prévu le 21 décembre prochain et sera l’occasion de présenter au grand public leur nouveau single - ‘’Banana’’ - qui est une ode à l’amour. Joignant l’utile à l’agréable, ces musiciens veulent profiter de cette occasion pour sensibiliser les jeunes sur les dangers de l’émigration clandestine qui, regrettent-ils, fait des ravages dans la société sénégalaise.

Par ailleurs, revenant sur le titre du single qui sera à l’honneur ce 21 décembre, Mor Niang explique qu’ils l’ont choisi parce qu’estimant que la banane est un fruit très prisé, pas cher et délicieux. Mieux, dit-il, ‘’c’est un fruit qui est omniprésent dans le marché et il n’est jamais en rupture, contrairement aux autres fruits comme la mangue, l’orange...’’.

En outre, ‘’la banane est un fidèle compagnon de l’être humain. C’est pourquoi, dit-il, nous l’avons choisi pour rendre un vibrant hommage à la femme sénégalaise qui mérite soutien et considération. Elle se décarcasse à longueur de journée pour rendre heureux leurs maris’’, indique-t-il. Ce morceau vient enrichir la longue liste de titres concoctés par le groupe. Huit d’entre eux ont déjà été enregistrés, mais pas encore sortis sur le marché. Faute de moyens, l’album auquel on a trouvé un nom, ‘’Teewna’’, dort dans les tiroirs, dans l’attente d’un producteur ou d’une bonne volonté. Malheureusement, hormis le président du mouvement Djoloff en marche (Dem) Idrissa Samb et l’édile de Dahra Momar Ndiaye, Djoloff Art ne reçoit aucun soutien. Le manager a fustigé l’attitude des autorités qui font la sourde oreille aux sollicitations de ces jeunes qui œuvrent pour la revalorisation de l’art dans le Djoloff en général et de la commune de Dahra en particulier.

Mamadou Ndiaye (Linguère)

 

Section: 
ITW - SATOU BAMBY (ARTISTE-MUSICIENNE) : "Je veux être dans les annales comme Youssou Ndour et Coumba Gawlo"
DIARRA SOW, DIRECTREUR GENERAL DE L’OFFICE DES LACS ET COURS D’EAU : Une spécialiste de la gestion intégrée des ressources en eau aux commandes de l'Olac
Le Festival de jazz de Saint-Louis accueille des artistes de renom
PORTRAIT DE PAPE ALÉ NIANG : Itinéraire d’un journaliste insoumis  
AICHA BA DIALLO, ACTRICE : Une étoile à l’écran
SORTIE DE L’ALMBUM ´´SSP’´ : Omzo Dollar entend corriger les jeunes rappeurs
NOUVEL ALBUM DE CARLOU D : Le ‘’Baye Fall’’ surfe sur les sommets
DEUXIÈME ALBUM DU PIONNIER DE L'URBAN GOSPEL : Scott s’ouvre à de nouvelles sonorités
COMPILATION ‘’DEFATI DARA’’ : Gaston regroupe vingt-neuf artistes
APRÈS UNE LONGUE ABSENCE : Dip revient avec ‘’LFLF’’
MAGGY MAMY, SLAMEUSE, AUTEURE DE LA TRILOGIE "ELLE.S'' : Un coup de maître
NOUVEL ALBUM : Adiouza met à exécution son ‘’Plan B’’
PREMIÈRE ÉDITION DE TRACE AWARDS : Le triomphe de Viviane Chidid
38e ANNIVERSAIRE DU DANDE LENOL : Baaba Maal invite les mélomanes au Grand Théâtre
MUSIQUE : Khady Pouye, artiste dans l’âme
SISTER LB (ARTISTE RAPPEUSE) : L’avocate des femmes
RENTRÉE 2023-2024 – ‘’GRAINE DU POUVOIR’’, ‘’ÉCHÉANCES’’, ''MARIAMA'', 'POLYGAME''... Des fictions pleines de rebondissements, d'émotions et de rires sur Sunu Yeuf
ENGAGEMENT ET DIPLOMATIE Baaba Maal au Sommet annuel des Nations Unies
OBSÈQUES DE JEAN-PAUL D’ALMEIDA : Fly high, Angel JP
Jp D’Almeida