Publié le 14 Nov 2023 - 00:18

Présidentielle de février 2024 ou le “lambi golo” national

 

L’élection présidentielle de février 2024 n’a pas plutôt véritablement démarré que déjà on enregistre plus qu’une pléthore, une NUEE de CANDIDATS déclarés. Ainsi, si DIEU leur prête vie et que le conseil constitutionnel accepte leur dossier, ils seront donc plus de deux cents oui, vous avez bien lu DEUX CENTS candidats à se lancer dans la course vers le Palais présidentiel.

Plutôt que d’en rire, je préfère en pleurer tellement le ridicule dépasse l’entendement et insulte le simple bon sens des sénégalais.  Plus de DEUX CENTS candidats sur une population d’un peu plus de dix huit millions, NOON, le Sénégal est werement un CHARMANT PAYS béni des DIEUX et des Saints. Dans lequel chacun et chacune et tout le monde ne se voit qu’en PRESIDENT de la République et Rien d’autre. BIGRE !!

Dans ce qui est censé être la compétition populaire la plus haute, la plus noble et la plus difficile, il s’est trouvé toute une faune de prétendants de tous les pédigrées possibles et imaginables. On y trouve pêle-mêle des avocats, des chanteurs, des marabouts, des commerçants des hommes d’affaires ou plutôt des « hommes à faire et de fer», des Consultants, des EXPERTS  sur TOUT, en TOUT et de TOUT,  des quasi analphabètes ou semi-alphabétisés  c’est selon , des paysans, des pécheurs de poissons comme de chair fraîche (suivez mon regard), des «ndongos-daaras»,  des saltimbanques, des journalistes, des universitaires gradés et dégradés, des aventuriers évoluant loin du territoire national depuis belle lurette pour ne pas dire depuis très, très longtemps et qui se voient TOUS en MESSIE pour venir au chevet de notre pays exsangue et dévasté par, disent-ils tous en chœur et à l’unisson jusqu’à la vendeuse de poulets (faut pas fâcher, nous s’amuser seulement) qui bande aussi son ARC pour dénoncer plus de soixante années d’impérities et d’échecs patents dans tous les domaines !! Rien que çà ?

Chacun y allant de son slogan ou chant de guerre c’est selon. Entre la 3ème voie proposée par certains ou « Lenène » pour d’autres pour TEKKI en nous disant que « Demain c’est maintenant » pour « DUNDU » et autres professions de foi plus loufoques les unes, les autres, chacun S’ENGAGE.  Faites vos jeux Messieurs, Dames citoyens de Galsen, faites vos jeux, le tour de table est vaste et il y’en a pour tous les goûts, toutes les bourses et tout et tout et tout.

Du candidat de l’espoir à celui de la sécurité, en passant par la continuité, le renouveau, la renaissance, et autres déclamations de foi fantaisistes et hilarantes, la panoplie des choix n’est pas seulement vaste, elle est ENORME Et…INDIGNE ET EMBARRASSE ET INSULTE l’intelligence des Sénégalais que nous sommes.  

Pour l’heure, en attendant le Top départ de ce raout de si mauvais goût, il est aisé de constater que les déchirures se font béantes et deviennent des crevasses infranchissables entre ex-frères et partenaires d’hier seulement. Déjà dans BBY, le choix du candidat désigné au forceps a révélé des ambitions cachées ou tues qui n’ont pas tardé à se dévoiler pour faire cavalier seuls envers et contre tout malgré tous les risques de sanctions encourus et brandis par le Maître du JE, Il y’aura des étincelles !! Pour sûr. Toutefois, faudrait pas trop s’en faire, on se connait bien dans ce pays. D’ici au top départ des courses, certains et ils seront très nombreux, iront à Canossa pour se faire remorquer par plus dense afin de prétendre hériter d’un strapontin douillet lors du partage final. Les abandons, jets d’éponge et autres retraits …diplomatiques ont d’ailleurs commencé. On en verra de tout c’est certain et le spectacle est garanti. Et en Mondovision encore !!! A ne surtout pas rater.

Faites vos jeux, faites vos jeux… et que le meilleur ou au pire le moins mauvais gagne pour un Sénégal nouveau.

En attendant Février 2024, on se gausse des gesticulations, fanfaronnades, jérémiades et autres contorsions physiques et intellectuelles des aspirants candidats pour se faire plus beaux que vrais afin de séduire le bon petit peuple du Sénégal. C’est juste un Avant-première. Le SPECTACLE, le VRAI va bientôt commencer. Et pour faire comme au PMU l’autre religion des sénégalais, il y’aura des favoris, des outsiders, des jamais gagnant, des surprises, des non-partants, des couplés placés et …les autres, tous les autres…

A VOS PLACES…pour ne RIEN rater de ce LAMBI GOLO national du 25 février 2024., véritable « DANSE DES SINGES ».  TRISTESSE IMMENSE.

DIEU NOUS GARDE ET GARDE LE SENEGAL…

Dakar le 08/11/2023

Guimba KONATE

DAKAR

guimba.konate@gmail.com

Section: 
0,6%… Oui zéro virgule six pour cent…Par Amadou Tidiane Wone
Dissolution d’une Assemblée nationale dans le monde : quand et pourquoi ?
Sénégal : Cinq activistes dénoncent des conditions de détention inhumaines
Changement climatique : adaptation des variétés paysannes.
AFRIQUE DU SUD : POURQUOI L’ANC A PERDU SA MAJORITÉ ABSOLUE ?
LES DÉFIS DE LA COMMUNICATION POUR LA SANTÉ
LA MASSIVE ET NOUVELLE FREQUENTATION DES LYCÉES AU BAOL MBAKOL NDIAMBOUR ET AU CAYOR DONNERA AU SÉNÉGAL BEAUCOUP D’AUTRES CHEIKH ANTA DIOP
Le cinéma, un levier  efficace pour promouvoir la destination touristique de kédougou : Kédougou : pôle cinématographique et touristique.
Le fonctionnaire au Sénégal, un sans voix à la merci du politique
CONTRIBUTION: 100 JOURS DE GOUVERNANCE BASSIROU D. FAYE : De la nécessité de se hâter lentement
Monsieur le Président : Montrez-nous la lune au lieu de vous cacher derrière votre petit doigt
Les ambulants et les conducteurs de Jakarta ne sont pas les problèmes mais les conséquences des problèmes.
 Proposition de solutions pour le Fichier électoral et le parrainage
L’ANCIENNE MAJORITE DEVENUE LA NOUVELLE OPPOSITION, PEUT –T-ELLE AVOIR LA MEMOIRE SI COURTE ?
ALLIANCE DES ETATS DU SAHEL, UNE CATASTROPHE POUR LA DÉMOCRATIE EN AFRIQUE
SECTEUR DE LA SANTÉ : QUELQUES RÉFLEXIONS SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
L'OTAN A-T-ELLE ENCORE SA RAISON D'ÊTRE ?
REFORMES DE LA JUSTICE POUR UN SYSTEME JUDICIAIRE EFFICACE ET EFFICIENT
« Les 100 jours du gouvernement de ruptures : Point de vue d’un modeste citoyen »
Affaire SamaCasierJudiciaire : Un Révélateur de la Nécessité d'Amélioration de la Livraison des Projets Numériques dans les Administrations Sénégalaises