Publié le 16 Nov 2023 - 10:59
REPORT DE LA PRÉSIDENTIELLE

Abdourahmane Diouf donne son avis sur la question

 

Le leader d’Awalé, Dr Abdourahmane Diouf, dans une note, a partagé sa position sur le ‘’pseudo-débat agité depuis quelques jours, sur un report de la Présidentielle (qui) est malsain, nauséabond et antirépublicain’’.

Il considère que ‘’ne même pas entrer en matière aurait été la meilleure attitude. Ne pas y réagir aurait été peut-être sage. Mais laisser les bulles prendre de l'ampleur n'est pas aussi responsable. Personne ne peut empêcher personne de débattre dans une démocratie. Mais la démocratie place aussi le Sénégal au-dessus de nos personnes et de nos intérêts partisans’’.

Par conséquent, souligne-t-il, ‘’parler de report d'une élection présidentielle au Sénégal est une atteinte à la République, une négation de nos efforts communs depuis 1960, un aveu d'une nation incapable de se projeter vers un destin meilleur’’.

Abdourahmane Diouf trouve malsaine cette situation. En effet, a-t-il écrit, ‘’faire du report de la Présidentielle un débat public procède d'une volonté de saper les fondements de notre République. C'est confirmer la présomption des autres sur notre inaptitude à respecter les règles communes de gouvernance que nous nous sommes fixées ensemble’’.

Et, précise-t-il, ‘’que cela vienne de l'opposition ou du pouvoir, cette proposition bancale à tout point de vue est un aveu d'échec pour toute la classe politique sénégalaise. S'imaginer un seul instant, dans le cadre d'un entre-soi politico-politicien de très mauvais aloi, ramener le fonctionnement de la République à des conjonctures volages est une pure illusion. Ce calendrier républicain est intangible. Il n'appartient à personne. Mieux, il appartient à tous. Que les votes s'expriment à bonne date et le Sénégal s'en portera mieux’’.

 

Section: 
CONTRE L'EXTRÊME DROITE : Les francs-maçons de France appellent à un rassemblement le 18 juin
PIT SUR LES SORTIES D’OUSMANE SONKO : ‘’Ce qu’on attend du Premier ministre…’’
TENSIONS ENTRE PASTEF ET LES JOURNALISTES : Ousmane Sonko, les non-dits d’une relation amour-haine avec la presse
MIMI TOURÉ SUR LA PARTICIPATION DES FEMMES AUX ÉLECTIONS : ‘’Les femmes ne sont pas nécessairement porteuses de projets qui sont bons pour les femmes’’
APRÈS LES SORTIES DES POPULATIONS : Les ICS se lavent à grande eau
Mamoudou Ibra Kane
Thierno Bocoum
VISITE AU MARCHE À BÉTAIL DE DAHRA DJOLOF : ‘’Plus de 600 millions F CFA financés par le Fonstab n’ont pas été recouvrés dans la zone’’
POURSUITES JUDICIAIRES : Ousmane Sonko menace les dirigeants de l’ancien régime
« PROJET » PASTEFIEN : « A partir de septembre, le « Projet sera opérationnalisé », selon le député Ayib Daffé
KALIDOU SY, PROFESSEUR D'ANALYSES DE DISCOURS : ‘’La véritable efficacité d'un slogan dépend de la capacité des dirigeants à rester fidèles à ce mot d'ordre’’
‘’SOPI’’, ‘’NATANGUÉ’’, ‘’JUB, JUBAL, JUBANTI’’, ‘’FAST TRACK’’ : Les slogans comme arme de communication des régimes au Sénégal
ENTRETIEN AVEC GALLO TALL, PORTE PAROLE ADJOINT DU PDS : ‘’Karim a décliné des postes dans le gouvernement’’
RECOMPOSITION POLITIQUE : La méthode Amadou
CONSEIL DES MINISTRES : De nouveaux patrons pour la Senelec, Promoged, Petrosen Holding Sa, Aser, AEME…
ÉRADICATION DES ABRIS PROVISOIRES, DIGITALISATION INTÉGRALE DU SYSTÈME... : BDF veut rénover l'école sénégalaise 
Décret de répartition
MESURES INDIVIDUELLES : Les nominations en conseil des ministres
CONSOLIDATION DE LA PAIX AU SÉNÉGAL : Le Conseil interreligieux du Sénégal pour la paix  engage le combat
FIN DES CACIQUES AU PDS, PRISE DE CONTRÔLE DES KARIMISTES : Le grand remplacement