Publié le 2 Jul 2012 - 14:52
SENEGAL-MUSIQUE-NECROLOGIE

Décès de l’auteur-compositeur Madou Diabaté

 

Le pianiste, acteur, auteur-compositeur et interprète sénégalais, Mamadou Diabaté, plus connu sous le nom de Madou, est décédé lundi matin à Dakar, des suites d’une longue maladie, à l’âge de 52 ans, a annoncé à l’APS le directeur de l’Orchestre national du Sénégal. Diabaté a débuté sa carrière comme batteur au sein de l’Orchestre national du Sénégal dès la création de cette structure. Il y joue quelques années dans la section variétés avant d’aller se former au piano au Conservatoire de musique, à l’Ecole nationale des arts.

 

A sa sortie, il réintègre l’orchestre où il remplace au piano son frère Abdoulaye Diabaté, parti alors poursuivre sa carrière en France. Au début des années 1990, il se lance dans une carrière solo. Compositeur de talent, le musicien a collaboré avec le cinéaste Moussa Sène Absa dès ses premiers films. Il a écrit et arrangé la musique de ‘’Ken Bugul’’ (1990), ‘’ Ça twiste à Popenguine’’ (1993), pièce de théâtre montée par Moussa Sène Absa, ‘’Tableau Ferraille’’ (premier long métrage du cinéaste, 1995), ‘’Madame Brouette’’ (2002).

 

Pour ‘’Madame Brouette’’, il a composé plusieurs morceaux de la musique du film et a travaillé avec Serge Fiori à l'arrangement musical. Il a décroché l’Ours d’argent de la Meilleure musique de film au Festival de Berlin, en 2003. Madou Diabaté a aussi travaillé avec la monteuse et réalisatrice Laurence Attali, pour sa ‘’Trilogie des amours’’ : "Même le vent" (compositeur), "Baobab" (acteur), "Le Déchaussé" (compositeur). ‘’Madame Johnson’’ (1992) est le titre du seul album que Madou Diabaté a enregistré. Le titre éponyme de l’opus est resté dans les mémoires comme un des plus grands tubes des années 1990. Pendant deux ans, le pianiste a joué avec Youssou Ndour et son orchestre, le Super Etoile, dans ses concerts. Il a participé à l'enregistrement de plusieurs de ses disques. Depuis 2010, Madou Diabaté travaillait avec l’artiste-chanteur Fallou Dieng, dont il a réarrangé en version folk beaucoup de ses compositions. Il était le chef d’orchestre de ce concept dénommé ‘’Fallou Folk’’.

 

 

Section: 
SOUTIEN À LA PALESTINE : Le président Diomaye Faye prié d’expulser l’ambassadeur d’Israël au Sénégal
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
THIÈS – PARCELLES DE MBOUR 4 ET DE LA NOUVELLE VILLE DE THIÈS : Le mouvement And Sopi Thiès en croisade pour une distribution équitable
SAINT-LOUIS : PRÉPARATIFS DE LA TABASKI : Les foirails et les marchés bien approvisionnés
CHAUFFEUR TORTURÉ À MBORO : Deux Chinois et un Sénégalais déférés au parquet
Gabrielle Kane
AwaléDakar Dem Dikk SA
CÉLÉBRATION TABASKI : Pour se payer une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère
JUSTICE – ‘’PRINCIPES DE BANGALORE’’ : Des magistrats à l’école de la déontologie juridique
TVA SUR LES PRESTATIONS DE SERVICES NUMÉRIQUES RÉALISÉES PAR LES ASSUJETTIS ÉTRANGERS : Le ministre des Finances change la donne
LUTTE CONTRE L’INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE À KOLDA : Le Pam débloque 45 millions pour promouvoir le fonio dans les écoles
SAINT-LOUIS: CHANGEMENT CLIMATIQUE : Une étude  expose les pertes et  dommages dans la zone Nord
COUR SUPRÊME : Verdict attendu de l'affaire du marché de 71 milliards par le ministère de la Santé
LE MONDE DE LA PRESSE EN DEUIL : Mansour Dieng n’est plus
Vol en réunion avec usage d'arme
GÉNÉRAL BIRAME DIOP, MINISTRE DES FORCES ARMEES ‘’Le Sénégal travaillera sans relâche pour la réunification de la CEDEAO’’
KOLDA/ RECONNU COUPABLE DE SÉQUESTRATION, VIOL ET DE CHARLATANISME : Un charlatan guinéen condamné à 10 ans de prison ferme
SAINT-LOUIS: PASSATION DE SERVICE AU CROUS : Dr Babacar Diop décline sa feuille de route
Rackets dans l'espace CEDEAO
LUTTE CONTRE LA DROGUE ENTRE THIÈS ET KAOLACK : Les brigades régionales de la Docrtis saisissent 326 kg de chanvre indien