Publié le 20 Jul 2021 - 06:51

Étudiant Assane Faye 

 

Six mois avec sursis. C’est la peine infligée à l’étudiant Assane Faye. L’étudiant en Master 2, qui comparaissait hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, est reconnu coupable du délit de violence et voie de fait. 

Une image montrant Assane Faye arrachant vigoureusement le micro de son professeur a fait le tour de la toile. Avec son geste qui a indigné plus d’un, il a été exclu du temple du savoir, avant d’être arrêté, puis placé sous mandat de dépôt. 

Face au juge, hier, Assane Faye, qui est poursuivi pour violence et voie de fait et entrave au libre exercice du travail, s’est confondu en excuses. ‘’Je me suis rendu compte que j’ai commis une grave erreur’’, dit-il. Malgré son mea-culpa, la représentante du ministère public, pour qui les faits sont très graves, avait requis 6 mois d’emprisonnement ferme.  Les avocats de la défense avaient, de leur côté, sollicité la clémence du tribunal et de tendre la perche à leur client qui a réussi le concours de l’Ecole normale supérieure. 

 

Section: