Publié le 25 May 2024 - 19:21
ESCROQUERIE ET ABUS DE CONFIANCE

La commerçante fait un enfant sur le dos à 24 personnes

 

Du toupet, Aida Guèye n’en manque pas. Cette commerçante habituée à recevoir des financements de la part de Penda Wade, a tenté de gruger celle-ci. En effet, elle ourdit un plan qui consiste à lui présenter 24 pièces d’identité en lui faisant croire qu’elles souhaiteraient bénéficier de financements. Non seulement ces personnes n’étaient pas au courant de ses agissements, mais, après avoir encaissé l’argent qui s’élève à plus d’un million de francs CFA, elle n’a pas remboursé sa dette. Ce qui lui a valu sa comparution devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour escroquerie et abus de confiance.

 

Quand il s’agit de se remplir les poches, tous les moyens sont bons, pour Aida Guèye, pour y parvenir. Commerçante de son état, la dame a élaboré un plan, pas des moindres, pour gruger Penda Wade. Celle-ci gère des financements que les bénéficiaires remboursent avec des intérêts. Par l’entremise d’une amie, Aida Guèye a pu bénéficier de ces placements. Elle a d’abord sollicité un prêt de 100 000 F CFA qu’elle a remboursé sans problème. Ensuite, elle a sollicité un second financement puis un troisième. Ayant gagné la confiance de la dame Penda Wade, Aida Guèye revient encore solliciter un prêt pour elle et 24 autres femmes dont elle détient les pièces d’identité.

Sur la base d’une relation de confiance, Penda Wade a gobé les allégations d’Aida qui lui a fait croire que ces femmes faisaient partie de son groupement. Sans arrière-pensée, elle ne procède à aucune vérification et octroie le financement qui s’élève à 1 852 000 F CFA à Aida Guèye. Cette dernière qui, au début, respectait ses engagements tarde cette fois-ci à honorer sa dette. Menant une petite investigation, Penda Wade s’est rendu compte qu’elle a été dupée. Les personnes pour qui Aida a sollicité des prêts n’étaient même pas au courant. C’est ainsi qu’elle a déposé plainte contre Aida Guèye.

Arrêtée puis placée sous mandat de dépôt, cette dernière a fait face aux juges du tribunal des flagrants délits de Dakar.

Elle est poursuivie pour escroquerie et abus de confiance. Des faits qu’elle a contestés avant de revenir sur ses déclarations. ‘’Au lieu de 24, 14 personnes ont bénéficié de ces financements. Elles étaient toutes d’accord pour recevoir cet argent. Mais au fil du temps, certaines ne pouvaient plus verser quotidiennement la somme de quatre mille francs CFA. C’est ce qui justifie les retards. En ce qui me concerne, mon commerce ne marchait plus. C’est pourquoi je n’ai pas remboursé’’, a avoué la prévenue qui a soldé une partie de la dette en remettant à la partie civile la somme de 400 000 F CFA.

À la suite du parquet qui a requis l’application de la loi, l’avocat de la défense a sollicité une application bienveillante de la loi pénale.

Après en avoir délibéré, le tribunal a reconnu Aida coupable des faits qui lui sont reprochés. Elle a écopé d’une peine d’emprisonnement de trois mois assortis du sursis. Elle est contrainte de rembourser à la plaignante le restant de son argent.

MAGUETTE NDAO

Section: 
CÉLÉBRATION TABASKI : Pour se payer une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère
JUSTICE – ‘’PRINCIPES DE BANGALORE’’ : Des magistrats à l’école de la déontologie juridique
TVA SUR LES PRESTATIONS DE SERVICES NUMÉRIQUES RÉALISÉES PAR LES ASSUJETTIS ÉTRANGERS : Le ministre des Finances change la donne
LUTTE CONTRE L’INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE À KOLDA : Le Pam débloque 45 millions pour promouvoir le fonio dans les écoles
SAINT-LOUIS: CHANGEMENT CLIMATIQUE : Une étude  expose les pertes et  dommages dans la zone Nord
COUR SUPRÊME : Verdict attendu de l'affaire du marché de 71 milliards par le ministère de la Santé
LE MONDE DE LA PRESSE EN DEUIL : Mansour Dieng n’est plus
Vol en réunion avec usage d'arme
GÉNÉRAL BIRAME DIOP, MINISTRE DES FORCES ARMEES ‘’Le Sénégal travaillera sans relâche pour la réunification de la CEDEAO’’
KOLDA/ RECONNU COUPABLE DE SÉQUESTRATION, VIOL ET DE CHARLATANISME : Un charlatan guinéen condamné à 10 ans de prison ferme
SAINT-LOUIS: PASSATION DE SERVICE AU CROUS : Dr Babacar Diop décline sa feuille de route
Rackets dans l'espace CEDEAO
LUTTE CONTRE LA DROGUE ENTRE THIÈS ET KAOLACK : Les brigades régionales de la Docrtis saisissent 326 kg de chanvre indien
MATAM : Djinda Dème valide le changement systémique dans l’éducation
PUBLICITÉ SUR LES MÉTHODES D'AVORTEMENT VIA LES RÉSEAUX SOCIAUX : Le ministre de la Santé menace
LA DUE DILIGENCE ET L'ACCÈS À L'INFORMATION AU SÉNÉGAL : Vers une transparence et une digitalisation accrues
ARABIE SAOUDITE : 1,3 million de pèlerins déjà arrivés, plus de 300 000 clandestins refoulés
FERMETURE ET DÉLOCALISATION DE L’USINE ICS SENCHIM : Une bombe écologique au cœur de Dakar
UTPS
RESTAURATION DES ÉCOSYSTÈMES - AIRE MARINE PROTÉGÉE DE JOAL-FADIOUTH : Daouda Ngom salue le travail des femmes