Publié le 5 Mar 2012 - 08:46
LIBRE PAROLE

Hélas !…

 

Le 26 février vient de passer, avec son cortège d’enseignements et surtout de regrets pour moi le socialiste qui, en son temps pour la préservation du BENNOO, a élevé la voix au nom du socialisme démocratique pour qu’enfin ce pays sorte de l’ornière.

 

Mais que n’a-t-on pas dit ? Dans mon propre parti le PS, des voix non autorisées du tout, se sont mises à verser pas mal de sornettes à mon sujet, d’autres allant jusqu’à prôner mon exclusion du parti alors qu’ils ne sont en rien représentatifs, et je pèse bien mes mots.

 

Les enseignements majeurs montrent à souhait combien le ticket NIASSE/TANOR, alors proposé dans le BENNO SIGGIL SENEGAL (B.S.S), allait prospérer car d’abord beaucoup d’organisations comme le TEKKI, des candidats déclarés etc, feraient converger leurs forces sans commune mesure autour de ce cadre tant enchanteur qu’est le Benno Siggil Senegaal. Il n’allait pas y avoir photo.

 

La cause serait entendue, mais hélas.

 

Aujourd’hui, parmi les enseignements, outre la candidature de WADE, contestée, mais maintenue contre vents et marées, il y a l’émergence d’un Macky SALL qui personnellement ne me rassure guère et pour plusieurs raisons.

 

D’abord, reconnaissons qu’il ne peut pas aussi facilement se départir de ce régime où, jusqu’en 2009, il a tout fait, tout obtenu.

 

En 2007, alors directeur de campagne, son candidat n’était-il pas le meilleur ? et par ricochet le bilan de son candidat ? Monsieur Macky SALL n’a-t-il pas violé la loi lors des élections de 2007 à Fatick ?

 

En 2009, fraîchement sorti du pouvoir, n’a t-il pas posé des actes inélégants dans le BENNO qu’il n’a épousé qu’en partie ? Le BENNO de 2009 a perdu des communes à Fass, aux Parcelles Assainies parce que les responsables de l'APR ont versé dans la suffisance à souhait, croyant pouvoir s’en sortir seuls. D’où le manque d’humilité car ils sont dans le BENNOO, là où ils se sont sentis faibles, et sont partis seuls là où ils ont cru pouvoir s’en sortir.

 

Venons-en aux Assises nationales, qu’est-ce que Monsieur Macky SALL et son parti n’ont pas dit et fait ? A-t-il signé sans réserve la charte de Bonne Gouvernance ? Est-il pour le régime parlementaire ? Est-il pour la limitation du mandat à cinq ans ? La réponse est non à toutes ces questions.

 

La candidature de l’unité et du rassemblement pour venir à bout de WADE, n’a-t-il pas été le premier à rompre le pacte ? À la limite, n’a-t-il pas exulté quand il y a eu le Tasaaro entre NIASSE et TANOR dans la quête du candidat de l’unité et du rassemblement ?

 

Enfin quand tous les partis s’activaient autour du M 23, avant que ce mouvement ne sorte des rails, regardez comment fut son comportement.

 

Comprenons qu’il n’y ait point d’éthique dans leurs faits et gestes, et j’aurais peur que le pays tombe entre leurs mains. Au constat, ils n’ont quitté Abdoulaye WADE que parce que leurs intérêts ont été bafoués, ni plus, ni moins. Entre le mal et le pire, moi je choisirai volontiers le mal. Ceux-là ne peuvent être meilleurs que Abdoulaye WADE.

 

Nous avons manqué le coche, le meilleur candidat allait être Moustapha NIASSE, pour l’unité et le rassemblement, afin qu’une bonne transition basée sur les conclusions des Assises nationales eût lieu.

 

 

Monsieur René DIAGNE

Président de Comité électoral

BENNO SIGGIL SENEGAAL DE FANN

– POINT E – AMITIE

Secrétaire Politique 4e Coordination PS

Section: 
LA MASSIVE ET NOUVELLE FREQUENTATION DES LYCÉES AU BAOL MBAKOL NDIAMBOUR ET AU CAYOR DONNERA AU SÉNÉGAL BEAUCOUP D’AUTRES CHEIKH ANTA DIOP
Le cinéma, un levier  efficace pour promouvoir la destination touristique de kédougou : Kédougou : pôle cinématographique et touristique.
Le fonctionnaire au Sénégal, un sans voix à la merci du politique
CONTRIBUTION: 100 JOURS DE GOUVERNANCE BASSIROU D. FAYE : De la nécessité de se hâter lentement
Monsieur le Président : Montrez-nous la lune au lieu de vous cacher derrière votre petit doigt
Les ambulants et les conducteurs de Jakarta ne sont pas les problèmes mais les conséquences des problèmes.
 Proposition de solutions pour le Fichier électoral et le parrainage
L’ANCIENNE MAJORITE DEVENUE LA NOUVELLE OPPOSITION, PEUT –T-ELLE AVOIR LA MEMOIRE SI COURTE ?
ALLIANCE DES ETATS DU SAHEL, UNE CATASTROPHE POUR LA DÉMOCRATIE EN AFRIQUE
SECTEUR DE LA SANTÉ : QUELQUES RÉFLEXIONS SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
L'OTAN A-T-ELLE ENCORE SA RAISON D'ÊTRE ?
REFORMES DE LA JUSTICE POUR UN SYSTEME JUDICIAIRE EFFICACE ET EFFICIENT
« Les 100 jours du gouvernement de ruptures : Point de vue d’un modeste citoyen »
Affaire SamaCasierJudiciaire : Un Révélateur de la Nécessité d'Amélioration de la Livraison des Projets Numériques dans les Administrations Sénégalaises
Oui pour l'abrogation de la loi d'amnésie (loi d'amnistie) !
TROIS MOIS APRES LA VICTOIRE DU 24 MARS, ACCÉLÉRER LE PAS SUR LE CHEMIN DE LA RUPTURE !
L'HISTOIRE DU TÉLÉPHONE AU BAC ET L'ÉDUCATION TRANSFORMATRICE
CENT JOURS…CENT FAILLES…
Mieux vaut tard que jamais avec la disparition des plaques d’égouts
Une solution PROMISE aux besoins de financement de nos PME avec la grâce de Dieu