Publié le 23 Sep 2023 - 08:50
MENACE DE MORT, VIOLENCE ET VOIE DE FAIT

Un militant de Cellou Dalein persécuté par le régime guinéen

 

Très critique envers le régime autoritaire guinéen et réfugié au Sénégal, S. Diallo, militant de Cellou Dalein Diallo, vit des heures sombres. Il a saisi la Dic pour dénoncer la traque dont il est l’objet par le régime de la transition de la Guinée jusqu’en terre sénégalaise.

 

C'est avec les larmes aux yeux que S. Diallo, un ressortissant guinéen, a franchi le portail des locaux de la Division des investigations criminelles (Dic) pour déposer une plainte, sur ordre du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Dakar. C'est ainsi qu’une enquête a été diligentée pour les faits de persécution, menace de mort, violence et voie de fait.

Selon nos informations, il ressort des premiers éléments de l’enquête que le nommé S. Diallo est un militant du parti dénommé Union des forces démocratiques de la Guinée (UFDG) de l'opposant guinéen Cellou Dalein Diallo. Pour ses positions politiques, renseignent nos interlocuteurs, il fait l’objet de persécutions de la part de l'actuel régime de la transition en Guinée. C’est pourquoi il s’est réfugié au Sénégal depuis plus d'une année.

Dans sa plainte, il renseigne avoir récemment été victime d’une violente agression aux Parcelles-Assainies devant sa maison, par trois individus à bord de motos, qui parlaient "le soussou et le pulaar guinéen". Il en a déduit que ses agresseurs étaient en mission commandée par le nouvel homme fort de Guinée.

Mais nos sources signalent que la présumée victime reste injoignable sur le numéro de téléphone mentionné dans sa plainte. Les investigations sont en cours en vue d’entrer en communication avec lui, pour les besoins de son audition dans le cadre de cette affaire de menace de mort d'homme.

ENTRÉE FRAUDULEUSE AU SÉNÉGAL

Rebondissement dans l’affaire S. Fofana

Le 31 juillet 2023, le chef de la Division du contre-espionnage avait mis à la disposition de la Dic la dénommée S. Fofana avec ses deux enfants, pour avoir indument obtenu des visas d’entrée au Sénégal.  

Lors de son audition, elle avait expliqué avoir obtenu le document intitulé "Visa d’entrée et de court séjour au Sénégal" par l’entremise de M. M. Thiam et de Gilo, sans autre précision (établis respectivement en Italie et en Allemagne), moyennant une forte somme d'argent.

À son arrivée à l’aéroport international de Diass, le 30 juin 2023, elle a reconnu avoir corrompu l’agent vérificateur, lequel avait détecté que son document intitulé "Visa d’entrée et de court séjour au Sénégal" était faux.

Les investigations menées avaient incriminé l’agent de police P. G. Faye comme l’auteur de ces visas d’entrée de complaisance, malgré le faux document dont se prévalait S. Fofana.

Après 24 heures de garde à vue, S. Fofana a été remise en liberté, sur instructions de la hiérarchie. Toutefois, son passeport et ceux de ses enfants sont toujours consignés à la Dic.

Ainsi, après vingt jours supplémentaires restés à Dakar, S. Fofana s’est présentée à la Dic pour signaler ses difficultés, car n’ayant plus de ressources financières pour sa survie et celle de ses deux enfants, lesquels tombent régulièrement malades.

Pour cette raison, elle a sollicité la restitution de leurs passeports pour pouvoir rentrer en Allemagne.

Sauf instructions contraires, les passeports pourraient être restitués à leurs propriétaires, ont promis nos sources.

CHEIKH THIAM

 

Section: 
Dolel PIT
CONTRE L'EXTRÊME DROITE : Les francs-maçons de France appellent à un rassemblement le 18 juin
PIT SUR LES SORTIES D’OUSMANE SONKO : ‘’Ce qu’on attend du Premier ministre…’’
TENSIONS ENTRE PASTEF ET LES JOURNALISTES : Ousmane Sonko, les non-dits d’une relation amour-haine avec la presse
MIMI TOURÉ SUR LA PARTICIPATION DES FEMMES AUX ÉLECTIONS : ‘’Les femmes ne sont pas nécessairement porteuses de projets qui sont bons pour les femmes’’
APRÈS LES SORTIES DES POPULATIONS : Les ICS se lavent à grande eau
Mamoudou Ibra Kane
Thierno Bocoum
VISITE AU MARCHE À BÉTAIL DE DAHRA DJOLOF : ‘’Plus de 600 millions F CFA financés par le Fonstab n’ont pas été recouvrés dans la zone’’
POURSUITES JUDICIAIRES : Ousmane Sonko menace les dirigeants de l’ancien régime
« PROJET » PASTEFIEN : « A partir de septembre, le « Projet sera opérationnalisé », selon le député Ayib Daffé
KALIDOU SY, PROFESSEUR D'ANALYSES DE DISCOURS : ‘’La véritable efficacité d'un slogan dépend de la capacité des dirigeants à rester fidèles à ce mot d'ordre’’
‘’SOPI’’, ‘’NATANGUÉ’’, ‘’JUB, JUBAL, JUBANTI’’, ‘’FAST TRACK’’ : Les slogans comme arme de communication des régimes au Sénégal
ENTRETIEN AVEC GALLO TALL, PORTE PAROLE ADJOINT DU PDS : ‘’Karim a décliné des postes dans le gouvernement’’
RECOMPOSITION POLITIQUE : La méthode Amadou
CONSEIL DES MINISTRES : De nouveaux patrons pour la Senelec, Promoged, Petrosen Holding Sa, Aser, AEME…
ÉRADICATION DES ABRIS PROVISOIRES, DIGITALISATION INTÉGRALE DU SYSTÈME... : BDF veut rénover l'école sénégalaise 
Décret de répartition
MESURES INDIVIDUELLES : Les nominations en conseil des ministres
CONSOLIDATION DE LA PAIX AU SÉNÉGAL : Le Conseil interreligieux du Sénégal pour la paix  engage le combat