Publié le 22 Feb 2024 - 13:50
SAINT-LOUIS : UNIVERSITÉ GASTON BERGER

Un deuxième décès enregistré dans les rangs des étudiants

 

La Coordination des étudiants de Saint-Louis (CESL) continue de compter ses morts, après les affrontements des 8 et 9 février dernier, les opposant aux forces de sécurité. Après Alpha Yéro Tounkara, c'est Prosper Clédor Senghor, étudiant en L1 Maths appliquées aux sciences sociales de rallonger la liste des victimes. Il a rendu l'âme hier à l’hôpital Principal de Dakar où il était évacué à la suite de ses blessures.

 

Les étudiants de l'université Gaston Berger se sont réveillés, hier, dans la douleur et la consternation, à l'annonce du décès de leur camarade Prosper Clédor Senghor. Ce dernier a été grièvement blessé lors des violents affrontements avec les gendarmes à l’université Gaston Berger (UGB) et évacué à Dakar pour une prise en charge sanitaire. Une mort qui porte à deux le nombre des victimes des manifestations des étudiants contre le report de la Présidentielle 2024. 

Hier, en assemblée générale au tour de l'Œuf, les étudiants ont tenu une rencontre dans une atmosphère très lourde. Une occasion que la Coordination des étudiants de Saint-Louis a saisie de nouveau pour fustiger la violation des franchises universitaires, les bavures policières et la violence disproportionnée qu’exercent les forces de sécurité sur eux.

Pour le président de séance par intérim, Sambayel Sow, les tueries dans le cadre universitaire doivent définitivement cesser. “En moins de deux semaines seulement, l'UGB a enregistré deux camarades étudiants lâchement assassinés par balle. Il faut que les forces de l'ordre comprennent que nos campus ne sont ni des champs de tir ni des cimetières.  Que les étudiants sont là pour se former et servir le pays et non pour se faire tuer comme des lapins. Que les auteurs se le tiennent pour dit ! Ces crimes ne resteront jamais impunis. Nous allons continuer la lutte pour que justice soit rendue à nos camarades. La communauté estudiantine n'en peut plus. Trop, c'est trop !“, a crié M. Sow. 

Lors de la rencontre, la Coordination des étudiants de Saint-Louis n'a pas été tendre avec l’autorité universitaire de Sanar. L’organisation a vigoureusement dénoncé son silence coupable. “Nous dénonçons jusqu'à la dernière énergie le comportement irresponsable de nos autorités universitaires. Elles n'ont rien fait pour déplorer la situation.  Rien de tout cela. C'est honteux, pour des responsables.  Au moment où les étudiants ont plus besoin d'assistance pour surmonter ces dures épreuves, elles font le mort et désertent les lieux.  Ce n'est pas responsable de leur part”, a regretté M. Sow.  

Malgré les difficiles moments qu'ils traversent, les étudiants de Saint-Louis ont suspendu leur mouvement de grève illimitée pour sauver l'année. Pour le porte-parole du jour de la CESL, en tant que structure responsable et réfléchie, les intérêts des étudiants seront préservés en toute circonstance. “La CESL a suspendu le mot d'ordre de grève illimitée et invite tous les camarades à reprendre les cours. Ainsi, nous demandons aux étudiants qui étaient rentrés chez eux de revenir rapidement pour la reprise des cours. La lutte se fera ici au campus et d'une manière réfléchie et responsable“, a-t-il déclaré.

Avant d'interpeller les autorités universitaires à prendre leurs responsabilités pour que les activités pédagogiques reprennent normalement. “Nous prenons à témoin l'opinion nationale et internationale que désormais, la balle est dans le camp des autorités de l'UGB. Qu’elles ne traînent pas les pieds pour ensuite venir chercher des boucs émissaires dans les rangs des étudiants”, a alerté le président de la séance par intérim de la CESL.  

Il faut signaler que l'étudiant Prosper Clédor Senghor a été touché  au thorax par un projectile des forces de sécurité, alors qu’il manifestait contre la mort de son camarade Alpha Tounkara,  tombé la veille à l'UGB.  

IBRAHIMA BOCAR SENE (SAINT-LOUIS) 

Section: 
SANTÉ PUBLIQUE ET ANIMALE AU SÉNÉGAL : L’ambassadeur des USA lance le programme ‘’One Risk’’
SAINT-LOUIS : JOURNÉE MONDIALE DU DONNEUR DE SANG : Les populations invitées à participer davantage au don de sang
LANCEMENT DU PREMIER SATELLITE SÉNÉGALAIS GAINDÉSAT-1A EN JUILLET 2024 : Le Sénégal à la conquête de l’espace
RÉSOLUTION AFFAIRE NDENGLÉR : Sonko reçoit une délégation de villageois
DON DE 160 MOUTONS AUX MILITAIRES INVALIDES : L’Etat-major Général des armées solidaires aux blessés de guerre
GUERRE DU MANGANÈSE : Les non-dits d’une sale affaire
SAINT-LOUIS : BAISSE DES PRIX DE DENRÉES ALIMENTAIRES : Une mesure diversement appréciée à Ndar
BAISSE DES PRIX DE PRODUITS DE GRANDE CONSOMMATION : Les Ziguinchorois attendent que la mesure soit effective
TABASKI À THIÈS – FLAMBÉE DU PRIX DU MOUTON : Les vendeurs se défaussent sur la cherté de l'aliment de bétail
LUTTE CONTRE LA PIRATERIE MARITIME, LE TERRORISME MARITIME ET LE TRAFIC DE MIGRANTS : Vers la mise en place d'un Conseil national consultatif
POUR AVOIR TENTÉ D’AGRESSER UNE FEMME DE MÉNAGE : Un ‘’bongoman’’ condamné à deux ans de prison, dont un an ferme
Diomaye à Freetown
SOUTIEN À LA PALESTINE : Le président Diomaye Faye prié d’expulser l’ambassadeur d’Israël au Sénégal
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
THIÈS – PARCELLES DE MBOUR 4 ET DE LA NOUVELLE VILLE DE THIÈS : Le mouvement And Sopi Thiès en croisade pour une distribution équitable
SAINT-LOUIS : PRÉPARATIFS DE LA TABASKI : Les foirails et les marchés bien approvisionnés
CHAUFFEUR TORTURÉ À MBORO : Deux Chinois et un Sénégalais déférés au parquet
Gabrielle Kane
AwaléDakar Dem Dikk SA
CÉLÉBRATION TABASKI : Pour se payer une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère