Publié le 9 Jul 2012 - 18:01
SENEGAL-NETTOIEMENT-ORDURES

Le service d’hygiène annonce un plan d’intervention

 

Le service d’hygiène réfléchit à un plan d’intervention pour désinfecter les tas d’ordures qui jonchent les rues de Dakar et de sa banlieue, a annoncé Alla Ngom, chef de la sous brigade départementale d’hygiène de Dakar.

 

Le mouvement de grève déclenchée vendredi par les travailleurs du nettoiement, pour notamment réclamer la tenue des assises du nettoiement, fait que la capitale croule sous les ordures entassées à travers les rues, distillant une odeur pestilentielle qui pollue l’atmosphère avec à la clé la dégradation du cadre de vie.

‘’Il faut carrément lutter contre les odeurs nauséabondes. C’est pourquoi le service d’hygiène est en train de mener un plan d’intervention pour désinfecter les tas d’ordures pour enlever la charge vectorielle’’, a notamment dit Alla Ngom dont les propos sont rapportés par Radio Sénégal internationale (RTS, publique).

 

Selon le chef de la sous brigade départementale d’hygiène de Dakar, les tas d’ordures visibles à travers les artères de la capitale peuvent générer de véritables problèmes de santé publique.

‘’Enlever ces ordures est une nécessité de santé publique. C’est fondamental. En plus, nous sommes en période d’hivernage avec les eaux de pluies. L’essentiel des eaux ménagères de Dakar , ce sont des matières organiques’’, a-t-il rappelé.

Pour lui, une protection des denrées alimentaires s’impose pour éviter tout contact avec les ordures qui sont souvent des niches d’insectes transmetteurs de pathologie.

 

‘’Les ordures ménagères hébergent des germes pathogènes comme des mouches qui circulent (…) elles peuvent se poser dans les ordures. Donc, il faut renforcer la protection des denrées alimentaires. Il faut éviter d’exposer les aliments qui sont en vente à côté de ces tas d’ordures’’, a recommandé Alla Ngom.

Il a ajouté que la désinfection à elle seule ne suffit pas. L’urgence, selon lui, est une évacuation sans délais des ordures. ‘’En plus il y a les enfants qui jouent à côté des ces ordures et qui peuvent attraper des maladies de la peau et des maladies de diarrhées. C’est pourquoi il est important d’évacuer très rapidement ces ordures ménagères’’, a-t-il relevé.

 

 

APS

Section: 
NOUVELLE SAISIE DE DROGUE PAR LA DOUANE À KOLDA : 108,7 kg de cocaïne trouvés dans un pneu de secours
ROUND-UP GEOPOLITIQUE : Trois semaines de tensions intercoréennes
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
VOL DE POULETS : Deux employés de la Sedima écopent d’un mois ferme
SOCIÉTÉ DAKAR DEM DIKK - DÉPART POUR LA TABASKI : Déficit de conducteurs, de bagagistes et rupture de tickets
SANTÉ PUBLIQUE ET ANIMALE AU SÉNÉGAL : L’ambassadeur des USA lance le programme ‘’One Risk’’
SAINT-LOUIS : JOURNÉE MONDIALE DU DONNEUR DE SANG : Les populations invitées à participer davantage au don de sang
LANCEMENT DU PREMIER SATELLITE SÉNÉGALAIS GAINDÉSAT-1A EN JUILLET 2024 : Le Sénégal à la conquête de l’espace
RÉSOLUTION AFFAIRE NDENGLÉR : Sonko reçoit une délégation de villageois
DON DE 160 MOUTONS AUX MILITAIRES INVALIDES : L’Etat-major Général des armées solidaires aux blessés de guerre
GUERRE DU MANGANÈSE : Les non-dits d’une sale affaire
SAINT-LOUIS : BAISSE DES PRIX DE DENRÉES ALIMENTAIRES : Une mesure diversement appréciée à Ndar
BAISSE DES PRIX DE PRODUITS DE GRANDE CONSOMMATION : Les Ziguinchorois attendent que la mesure soit effective
TABASKI À THIÈS – FLAMBÉE DU PRIX DU MOUTON : Les vendeurs se défaussent sur la cherté de l'aliment de bétail
LUTTE CONTRE LA PIRATERIE MARITIME, LE TERRORISME MARITIME ET LE TRAFIC DE MIGRANTS : Vers la mise en place d'un Conseil national consultatif
POUR AVOIR TENTÉ D’AGRESSER UNE FEMME DE MÉNAGE : Un ‘’bongoman’’ condamné à deux ans de prison, dont un an ferme
Diomaye à Freetown
SOUTIEN À LA PALESTINE : Le président Diomaye Faye prié d’expulser l’ambassadeur d’Israël au Sénégal
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
THIÈS – PARCELLES DE MBOUR 4 ET DE LA NOUVELLE VILLE DE THIÈS : Le mouvement And Sopi Thiès en croisade pour une distribution équitable