Publié le 11 Dec 2012 - 19:45
SOUPÇON D'ENRICHISSEMENT ILLICITE

Enquête à Paris après une plainte de Dakar contre Karim Wade

 

Une enquête a été ouverte à Paris après une plainte déposée par l'Etat du Sénégal contre Karim Wade, le fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, sur des soupçons d'enrichissement illicite, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

 

La ministre sénégalaise de la Justice, Aminata Touré, avait rendu publique le 5 décembre cette plainte, visant Karim Wade et d'autres personnes, assurant avoir "de forts soupçons qu'une partie de l'argent en cause a été investie en France". La plainte déposée en France vise notamment les qualifications de recel de détournement de fonds publics, recel d'abus de biens sociaux et corruption, selon une source judiciaire.

 

Au Sénégal, Karim Wade, 44 ans, a déjà été auditionné à quatre reprises par la gendarmerie à Dakar, deux fois en juillet et deux fois en novembre, sur un possible enrichissement illicite. Son ancien ministère de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l'Energie, doté de gros budgets, lui avait valu d'être surnommé "Super ministre" ou "Ministre du ciel et de la terre".

 

Ancien conseiller de son père, Karim Wade a également occupé plusieurs autres fonctions, dont celle de responsable de l'Agence nationale de l'Organisation de la conférence islamique, chargée de grands travaux avant le sommet de l'OCI organisé en mars 2008 à Dakar. Il a été, après sa dernière audition le 15 novembre, interdit de sortie du territoire, ainsi que six autres dignitaires du régime d'Abdoulaye Wade, dont quatre ex-ministres. Abdoulaye Wade, resté 12 ans au pouvoir, a été battu à la présidentielle de mars par Macky Sall. L'ex-parti au pouvoir, le Parti démocratique sénégalais (PDS), accuse le nouveau régime de Macky Sall d'avoir lancé une "chasse aux sorcières" et se considère en "résistance".

 

Jeuneafrique

 

 

Section: 
Tentative d’assassinat de Donald Trump : La directrice du Secret Service démissionne
Mali : Une attaque jihadiste fait 25 morts à Dembo dans le centre du pays
Présidentielle américaine : A peine lancée, la campagne de Kamala Harris déjà sur les rails
SÉANCE PLÉNIÈRE DU PARLEMENT DE LA CEDEAO : Guy Marius Sagna, le député antisystème 
FORTES TENSIONS ET RISQUES DE CONFLIT ENTRE LA CÔTE D'IVOIRE ET LE BURKINA FASO : Les raisons de l’escalade
Israël/Palestine : La Cour internationale de justice estime que l’occupation des territoires palestiniens par Israël depuis 1967 est « illégale »
Burkina : L'ex-dirigeant Damiba critique l'«aveuglement» de son tombeur Ibrahim Traoré, selon «Jeune Afrique»
DIEYNABA DIOP - PORTE-PAROLE DU PARTI SOCIALISTE : Première Franco-Sénégalaise députée
INTÉGRATION AFRICAINE : La ‘’teranga’’ gabonaise à Dakar  
COLONEL ABDOU AZIZ NDAW : ‘’La politisation de notre diplomatie est regrettable’’
ACTIVISTES GUINÉENS ARRÊTÉS
LEGISLATIVES EN FRANCE : La Pen de Bardella
Les défis de l'Alliance des États du Sahel (AES) et l'avenir de la libre circulation en Afrique de l'Ouest
CEDEAO/AES : Duel des sommets entre Abuja et les juntes militaires
Guerre à Gaza : Israël envoie une délégation à Doha pour négocier la libération des otages
Législatives en France : Fin du dépôt des candidatures, plus de 210 désistements pour éviter des triangulaires
Présidentielle en Mauritanie : Mohamed Ould Ghazouani réélu, selon les résultats provisoires officiels
FRANCE - ÉLECTIONS LÉGISLATIVES : L'extrême droite aux portes de Matignon, Macron désavoué
DES SUITES DE TORTURES : L’ancien chef de l’armée guinéenne meurt en prison
Niger: un groupe politico-militaire enlève le préfet de Bilma et exige la libération de l’ex-président Bazoum