Publié le 27 May 2024 - 12:12
VISITE DE DIOMAYE AU CAP VERT

Diomaye et José Maria Neves pour une réactivation de la ligne maritime Dakar-Praia

 

Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye a récemment visité le Cap-Vert, marquant une étape importante dans les relations entre les deux pays. Cette rencontre, s’inscrivant dans le cadre de sa tournée régionale, a abouti à la décision de réactiver la ligne maritime Dakar-Praia, un projet prometteur pour intensifier les échanges commerciaux, touristiques et culturels entre ces deux nations voisines.

 

Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye a rendu visite à son homologue cap-verdien, José Maria Neves, dans le cadre de sa longue tournée régionale. Après des visites en Mauritanie, en Guinée-Bissau, en Gambie, au Ghana, au Nigéria et en Côte d’Ivoire, cette étape au Cap-Vert marque une avancée significative dans les relations bilatérales entre Dakar et Praia.

Lors de cette rencontre, les deux présidents ont convenu de réactiver la ligne maritime Dakar-Praia. Cette décision reflète la profondeur des liens historiques, géographiques et culturels entre le Sénégal et le Cap-Vert. Avec seulement 600 kilomètres les séparant, ces deux pays ont un potentiel immense pour renforcer leur coopération dans divers domaines. Le président Faye a exprimé sa conviction que « nous pouvons encore faire plus et mieux », soulignant l’importance de la liaison maritime pour intensifier les échanges commerciaux, touristiques et culturels.

Cette initiative promet d’ouvrir de nouvelles perspectives de coopération et de développement pour les deux nations. Elle est également vue comme un moyen de consolider les relations bilatérales et de créer des opportunités économiques mutuellement bénéfiques.

La réactivation de la ligne maritime Dakar-Praia est un projet ambitieux qui devrait faciliter le transport de marchandises et de personnes, renforçant ainsi les liens économiques entre le Sénégal et le Cap-Vert. Ce projet témoigne de l’engagement des deux gouvernements à explorer de nouvelles avenues pour renforcer leur partenariat et favoriser le développement régional. « En plus de ses bénéfices économiques, cette initiative devrait également avoir un impact culturel et touristique. La facilité de déplacement entre Dakar et Praia encourage les échanges culturels, permettant aux citoyens des deux pays de mieux se connaître et de partager leurs richesses culturelles respectives », renseigne Haby Badji, agent touristique dans un tour opérateur.

Elle ajoute : « sur le plan touristique, cette ligne maritime offrira de nouvelles possibilités aux touristes souhaitant découvrir les deux destinations, contribuant ainsi à la croissance du secteur touristique dans les deux pays ».

AMADOU CAMARA GUEYE

Section: 
SÉANCE PLÉNIÈRE DU PARLEMENT DE LA CEDEAO : Guy Marius Sagna, le député antisystème 
FORTES TENSIONS ET RISQUES DE CONFLIT ENTRE LA CÔTE D'IVOIRE ET LE BURKINA FASO : Les raisons de l’escalade
Israël/Palestine : La Cour internationale de justice estime que l’occupation des territoires palestiniens par Israël depuis 1967 est « illégale »
Burkina : L'ex-dirigeant Damiba critique l'«aveuglement» de son tombeur Ibrahim Traoré, selon «Jeune Afrique»
DIEYNABA DIOP - PORTE-PAROLE DU PARTI SOCIALISTE : Première Franco-Sénégalaise députée
INTÉGRATION AFRICAINE : La ‘’teranga’’ gabonaise à Dakar  
COLONEL ABDOU AZIZ NDAW : ‘’La politisation de notre diplomatie est regrettable’’
ACTIVISTES GUINÉENS ARRÊTÉS
LEGISLATIVES EN FRANCE : La Pen de Bardella
Les défis de l'Alliance des États du Sahel (AES) et l'avenir de la libre circulation en Afrique de l'Ouest
CEDEAO/AES : Duel des sommets entre Abuja et les juntes militaires
Guerre à Gaza : Israël envoie une délégation à Doha pour négocier la libération des otages
Législatives en France : Fin du dépôt des candidatures, plus de 210 désistements pour éviter des triangulaires
Présidentielle en Mauritanie : Mohamed Ould Ghazouani réélu, selon les résultats provisoires officiels
FRANCE - ÉLECTIONS LÉGISLATIVES : L'extrême droite aux portes de Matignon, Macron désavoué
DES SUITES DE TORTURES : L’ancien chef de l’armée guinéenne meurt en prison
Niger: un groupe politico-militaire enlève le préfet de Bilma et exige la libération de l’ex-président Bazoum
Trois semaines de tensions intercoréennes.
BURKINA-MALI-NIGER : La répression pour masquer l’échec
Burkina Faso : « enlèvement » de l’oncle et ancien compagnon de lutte de Thomas Sankara