Publié le 16 Jun 2024 - 03:41
VOL DE POULETS

Deux employés de la Sedima écopent d’un mois ferme

 

Deux employés de la Sedima ont écopé d’une peine d’emprisonnement de deux ans, dont un mois ferme. Ils sont reconnus coupables du délit de vol à l’occasion du service.

 

Pour avoir volé des poulets, Assane Ndao et Serigne Saliou Mbacké Sall se sont retrouvés dans le pétrin. Non seulement ils ont perdu leur emploi, mais ils sont aussi privés de leur liberté. Employés à la Sedima, leur salaire ne leur suffisait pas, pour boucler les fins du mois. De ce fait, chaque soir, loin des indiscrétions, ils subtilisaient des poulets qu’ils revendaient sur le marché. Ce, après avoir abattu les bêtes sur place.

Grâce à ces larcins qui duraient depuis 2021, ils se faisaient une coquette somme qui leur permettait de facilement s’en sortir.

Mais toute chose ayant une fin, leurs activités délictuelles ont été éventées, grâce à un piège tendu par leur supérieur. Ce jour-là, les deux acolytes avaient abattu et vendu 47 poulets. Arrêtés et traduits en justice pour vol à l’occasion du service, ils ont tous les deux reconnu partiellement les faits.

Journalier depuis 2021, Assane Ndao a soutenu qu’ils n’ont subtilisé que 35 poulets. Il a avoué qu’ils se sont partagé le pactole, après avoir écoulé la marchandise. À l’en croire, ils ont attendu entre 18 h et 19 h pour commettre leur forfait. Il a également souligné qu’ils en étaient à leur premier coup d’essai.

Interrogé sur sa rémunération, il a renseigné qu’il perçoit journalièrement la somme de 3 000 F CFA. Son coprévenu Serigne Saliou Mbacké Sall, qui a un CDI, a corroboré ses dires.

Mais il ressort de la procédure que l’entreprise évalue ses pertes à plus de 2 000 poulets.

Hier, lors du procès, le parquet a requis six mois, dont trois mois d’emprisonnement ferme contre les prévenus. L’avocat de la défense a sollicité la clémence du tribunal, dans la mesure où, dit-il, ils ont déjà été sanctionnés, car étant licenciés.

Finalement, ils ont écopé d’une peine d’emprisonnement de deux ans, dont un mois ferme.

MAGUETTE NDAO

Section: 
TRAGÉDIE DE BOFFA BAYOTTE : Le procès en appel s’ouvre mercredi à Ziguinchor
DGA Police nationale
CHEIKH TIDIANE DIEYE À TOUBA : ‘’Ce n’est pas possible pour le gouvernement rentrant de régler tous les problèmes…’’
SÉNÉGAL : La migration interne dans tous ses états
COOPÉRATION INTERNATIONALE : Le Sénégal et la Gambie signent trois accords
DISTRIBUTION DE L'EAU POTABLE EN ZONE URBAINE ET PÉRI-URBAINE : Le Forum social sénégalais accule la multinationale Suez
ZONE DES NIAYES – ACCES A L’EAU, AUX TERRES, AUX FINANCEMENTS… : Les craintes et propositions des maraîchers
CRÉATION D’UN MINISTÈRE DU CULTE AU SÉNÉGAL EN 2025 : Ousmane Sonko veut une « révolution » dans la gestion des affaires religieuses
Hub régional des urgences
Opération Interpol
Violences basées sur le genre
Émigration irrégulière
DRAME À KOLDA : Deux enfants âgés de 11 et 12 ans retrouvés morts noyés dans une rivière
HOMICIDE VOLONTAIRE : Il tue d’un coup de fusil le berger M. Sow
SON HONNEUR ET SA RÉPUTATION SALIS PAR DEUX ADOLESCENTES : A. Keita, jugé pour détournement de mineures, blanchi par le tribunal
URGENCES SANITAIRES EN AFRIQUE – RÉUNION DU GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE : Des experts veulent renforcer le soutien de l'OMS
SAINT-LOUIS : COLÈRE DES PÊCHEURS ARTISANAUX : Les compagnies BP et Kosmos vilipendées
MATAM - SERVIETTES HYGIÉNIQUES RÉUTILISABLES : L'AMFE distribue 300 kits dans trois postes de santé
ASSISES DU SECTEUR DES TRANSPORTS : El Malick Ndiaye pour l'élaboration des stratégies répondant aux besoins présents du secteur
Sénégalais libérés