Publié le 30 Apr 2022 - 01:07

À chacun sa Lune et à tous une bonne fête de Korité

 

Ceci n’est qu’un #kebetu avec mes jarbaat (nièces et neveux) de Facebook que je partage. Sans aucune prétention religieuse ! J’ai vu un communiqué de l’Association sénégalaise pour la promotion de l’astronomie (ASPA) sur l’observation du croissant lunaire en vue de la célébration de la fête de Korité marquant la fin du ramadan. Depuis 42 ans au moins avec le départ de Senghor, le sempiternel (et inutile, à mon humble avis) débat entre Ecoles sur la lune pour commencer ou terminer le Ramadan risque encore de se poser ! Qu’Il Plaise à Dieu qu’il ne se pose pas encore cette année 2022.

Les musulmans au Sénégal ont, à juste raison et il faut se féliciter, d’excellentes relations avec les Chrétiens, les Juifs, les animistes, les Bahaï les athées etc., alors qu’ils ne partagent avec eux ni le même Livre, ni la même Qibla, etc. Mais alors pourquoi ces mêmes musulmans, qui ont le même Livre, le Coran, la même Qibla, la Kaaba à la Mecque, le même Dieu, le même prophète, deviennent si intolérants les uns envers les autres dès qu’il s’agit seulement de la vision de la lune ?

Mes jarbaat vous savez que moi, du Coran, je ne maitrise que Fatiha, Fallaxi ak Naas, qui me permettent juste de prier alors ne comptez pas sur moi pour vous indiquer la bonne lune ! Mais je ne vous vous en voudrais point d’opter, mais sans vous chamailler avec vos cousins et vos cousines, avec une de ces catégories :

A. Par rapport au lieu où la lune est « vue », tu peux être :

1. Mondialiste : Si la lune apparaît n'importe où dans le monde, tu commences le jeûne du Ramadan ou tu célèbres la Korité, car la lune est une et indivisible et la terre est une !

2. Souverainiste : Tu ne commences ou tu n’arrêtes ton jeûne que si la lune apparaît sur un territoire gouverné par le "Sultan" du pays ou te trouves (en l’occurrence, en 1922, Macky Sall, pour le Sénégal, ou Trudeau si tu es au Canada)

3. Ultra nationaliste : La lune en Gambie n'est pas une lune sénégalaise, même si Banjul est entre Dakar et Ziguinchor ! Donc tu considères qu’elle ne te concerne pas.

4. Sous-Régionaliste : Si la lune apparaît dans pays frontalier (Mali, Mauritanie, Gambie, Guinée-Bissau ou Guinée-Conakry0, tu commences ou tu termines ton jeûne, mais si la lune est vue en France ou au Tchad, ce n’est pas ta lune !

5. Nostalgique du temps colonial, la période des Khalife Ababacar Sy et Serigne Fallou, ou des premières années de l’indépendance : Tu ne commences que 24 heures après l'Arabie Saoudite. A l’époque unité absolue, pas question de deux Korité ! Beaucoup de Sénégalais ont connu Bobo Dioulasso car parfois c’est là-bas que le colon français (notre « Sultan » d’alors) disait que la lune a été vue ! (Mais je ne crois pas avoir de jarbaat se souvenant de cette époque !) 

6. Arrabal : Si l'Arabie Saoudite commence, tu commences. Encore qu’il me semble que les Saoudiens soient « Souverainistes »

7. Délégataire/Sufi/ Tasawufien absolu :  Tu ne te soucies pas du lieu : tu ne commences ton jeûne que si ton guide religieux te donne l'ordre et tu ne célèbres la Korité que sur son ordre, même si tu dois jeuner 365 jours !

B. Par rapport au moyen de « voir » la lune

1.   Naturaliste : La lune doit être vue à l’œil nu. Tu ne commences ou ne termines ton Ramadan que si la lune a été vue par un être humain avec ses yeux

2.   Pro-Astronomes : Tu commences ou termines ton Ramadan si les scientifiques disent que la lune est là, même si tu ne la vois pas car tu considères qu’on connait le cycle de la lune et on peut prévoir son apparition sur plus 500 ans !

3.   Anti-Astronomes : Tu considères qu’aucun calcul astronomique ne peut déterminer le premier jour ou la fin du Ramadan

4.   Anti-appareil : Tu refuses tout lune vue grâce à un appareil (jumelle par exemple)

5.   Pro-Appareil : Tu acceptes une recherche assistée par appareil prolongeant l’œil humain, jumelle par exemple.

6.   Délégataire/Adepte d’ordre/Sufi absolu : Tu ne te soucies pas du comment : tu ne commences ton jeûne que si ton guide religieux te donne l'ordre et tu ne célèbres la Korité que sur son ordre, même si tu dois jeuner 365 jours !

Et croyez-moi, la liste n'est sans doute pas complète !

Comme cette année on n’a pas commencé ensemble, et si je m’en réfère au passé, en général, on pourrait se trouver dans un des 3 cas :

1.   La lune apparait samedi 30 mai donc un mois de Ramadan de 29 jours pour ceux qui commencé samedi 2 avril et 28 pour les autres : si on fait une seule Korité dimanche 1er, ceux qui ont commencé le 3 avril vont devoir rattraper un jour de jeûne, après la Korité. Mais si ceux qui ont fait 28 jours ne « reconnaissent » pas la lune, on aura deux Korité

2.   La lune apparait dimanche 1er mai ce qui fait un mois de Ramadan de 30 jours pour ceux qui commencé samedi 2 avril et de 29 jours pour les autres. On aura une seule Korité lundi 2 mai, si ceux qui ont commencé le 3 avril admettent l’apparition. Donc une Korité mais sans rattrapage de jeûne.

3.   Si ceux qui ont commencé le 3 avril ne « reconnaissent pas la lune du 1er mai estiment devoir jeûner 30 jours, alors ce sera une autre Korité le mardi 3 mai. Mais cette hypothèse est peu probable.

Dans tous les cas, puisqu’Allah fait de la rétribution du jeûne, Sa propre Affaire, qu’IL daigne accepter notre jeûne et nos prières du Ramadan, en considérant notre intention formulée plutôt que notre façon de l’exercer et notre façon de « valider » la vision de la lune !

En tout cas inutile de s’invectiver ! Et pour le Ngalax, amenez selon votre Korité, sans tenir compte de ma lune à moi !

Nijaay Aas

 

Section: 
Espagne/Migration circulaire : Des Sénégalais exploités dans les champs d'Albacete.
Ousmane Sonko Mbeubeuss est-elle urgence du PROJET ?
Notes de lecture sur le livre du Professeur Makhtar Diouf : AFRIQUE : VOIES DE DEVELOPPEMENT. Surmonter les pesanteurs et… 
LETTRE OUVERTE À SON EXCELLENCE, MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CONCERNANT LES RELATIONS ENTRE LE SÉNÉGAL ET ISRAËL
Recevoir un Ambassadeur, un acte normal, ordinaire pour toute autorité de la République
Doyen Alioune Tine, vous permettez
Monsieur le Premier Ministre, vous avez mieux à faire Nous avons besoin d’un chef de gouvernement pas d’un chef de clan ou de guerre
Faut -il criminaliser l’homosexualité ?
LA BCEAO PASSE ENCORE UNE FOIS Â COTÉ DE L'ESSENTIEL : IL URGE DE D'ORGANISER LES ASSISES DE LA MONNAIE DANS L'UEMOA
Inédit et rassurant … la CITY valide le PROJET
UN EXTRAIT DU LIVRE DU DOYEN ALLA KANE SUR LES PROBLEMES FONCIERS : « Les Problèmes fonciers au Sénégal : un imbroglio tenace Quelle solution ? »
Haute autorité de la justice
le régime  de l’APR dans une phase d’ENTROPIE
UNITÉ, CRITIQUE, UNITÉ EN NOTRE SEIN POUR CONSOLIDER ET PARACHEVER LA VICTOIRE DU POUVOIR SOUVERAINISTE AU SENEGAL
Contribution ouverte aux Assises de la justice sénégalaise
LE FINANCEMENT DE L’AGRICULTURE : UN MAILLON IMPORTANT POUR ATTEINDRE LA SECURITE ALIMENTAIRE ET CONTRIBUER A LA CREATION D’EMPLOI A TRAVERS L’ENTREPRENARIAT
LA JUSTICE AU SENEGAL : Réformer ou refonder ?
L’Etat et la révolution citoyenne
L’EXORDE & LE BATACLAN… : Saint-Louis : Sur des airs amers
Réformes intentionnelles et assises de la Justice : Monsieur le Président, gardons-nous de perdre du temps