Publié le 21 Jun 2024 - 12:41
POUR  VOL D’UNE CHÈVRE    

Deux jeunes condamnés à  deux mois ferme 

 

Les deux jeunes pêcheurs A. Diagne et A. Sène réfléchiront à deux fois avant de toucher à un animal dans le populeux quartier de Guet-Ndar. Ils ont été reconnus coupables du vol d’une  chèvre et envoyés en prison pour  deux mois ferme.

 

Les deux acolytes resteront encore  en prison pour deux mois. Ils ont été condamnés par le tribunal de Saint-Louis pour vol de chèvres  à Guet-Ndar.  Au retour d'une partie de pêche,   Issa Niang  a constaté qu'une de ses chèvres n'est pas rentrée le soir comme d'habitude. Malgré des recherches effectuées  dans certains coins du populeux quartier de la langue de Barbarie, il n'a pas vu l'ombre de sa bête. Après  quelques jours  de planque loin des regards indiscrets, la chèvre est sortie par les voleurs  pour être vendue à une dibiterie du marché de Ndar-Toute. Malheureusement, la chance n'était pas au rendez-vous.  Les  deux voyous ont été surpris par l'un des  fils d’Issa Niang au lieu de la transaction, plus  précisément au coin appelé "Café Gui".

Informé par son fils, le propriétaire  a rappliqué aussitôt  sur les lieux pour l'identification de la  chèvre disparue. Sans aucune peine, il a reconnu la bête disparue depuis quelques jours. Avant de demander aux sieurs A. Diagne et A. Sène  comment la chèvre est tombée  entre leurs mains.

Confus, les deux voleurs  se sont renvoyé la balle, s’accusant mutuellement.  A. Diagne a pointé du doigt son complice et a soutenu que c'est ce dernier qui lui a remis l'animal.  Ce qu’A. Sène  a catégoriquement  nié sur place avant de profiter des  empoignades pour se fondre dans la nature. Une cabale qui sera de courte durée.  Il a été cueilli par la police quelques jours plus tard, au retour d'une partie de pêche.

Entendus à la police et au parquet, les deux jeunes pêcheurs-voleurs ont été traduits devant la justice.   À la barre du tribunal, les deux accusés, en bons pêcheurs, ont tenté de noyer le poisson. Durant tout le procès, aucun des deux n'a voulu porter  la responsabilité du vol de la chèvre. Une tactique qui ne les a pas tirés d'affaire. Le juge a reconnu les deux jeunes pêcheurs A. Diagne et A. Sène coupables du vol d’une chèvre et les a condamnés à  une peine de deux mois ferme. L'animal  a été restitué à son propriétaire Issa Niang.

IBRAHIMA BOCAR SENE (SAINT-LOUIS)

Section: 
TRAGÉDIE DE BOFFA BAYOTTE : Le procès en appel s’ouvre mercredi à Ziguinchor
DGA Police nationale
CHEIKH TIDIANE DIEYE À TOUBA : ‘’Ce n’est pas possible pour le gouvernement rentrant de régler tous les problèmes…’’
SÉNÉGAL : La migration interne dans tous ses états
COOPÉRATION INTERNATIONALE : Le Sénégal et la Gambie signent trois accords
DISTRIBUTION DE L'EAU POTABLE EN ZONE URBAINE ET PÉRI-URBAINE : Le Forum social sénégalais accule la multinationale Suez
ZONE DES NIAYES – ACCES A L’EAU, AUX TERRES, AUX FINANCEMENTS… : Les craintes et propositions des maraîchers
CRÉATION D’UN MINISTÈRE DU CULTE AU SÉNÉGAL EN 2025 : Ousmane Sonko veut une « révolution » dans la gestion des affaires religieuses
Hub régional des urgences
Opération Interpol
Violences basées sur le genre
Émigration irrégulière
DRAME À KOLDA : Deux enfants âgés de 11 et 12 ans retrouvés morts noyés dans une rivière
HOMICIDE VOLONTAIRE : Il tue d’un coup de fusil le berger M. Sow
SON HONNEUR ET SA RÉPUTATION SALIS PAR DEUX ADOLESCENTES : A. Keita, jugé pour détournement de mineures, blanchi par le tribunal
URGENCES SANITAIRES EN AFRIQUE – RÉUNION DU GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE : Des experts veulent renforcer le soutien de l'OMS
SAINT-LOUIS : COLÈRE DES PÊCHEURS ARTISANAUX : Les compagnies BP et Kosmos vilipendées
MATAM - SERVIETTES HYGIÉNIQUES RÉUTILISABLES : L'AMFE distribue 300 kits dans trois postes de santé
ASSISES DU SECTEUR DES TRANSPORTS : El Malick Ndiaye pour l'élaboration des stratégies répondant aux besoins présents du secteur
Sénégalais libérés