Publié le 11 Jun 2024 - 10:29

Rackets dans l'espace CEDEAO

 

Action pour les droits humains et l’amitié (Adha), le Mouvement pour l’éthique et la transparence (MET) et le Mouvement international d'apostolat des milieux sociaux indépendants (Miamsi-Sénégal), ont exprimé, dans un communiqué rendu public, ‘’leur profonde préoccupation et indignation face aux récurrents et frustrants incidents liés aux rackets, extorsions et autres abus que subissent les citoyens ressortissants de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) aux frontières ouest-africaines.

Ceci en dépit des dispositifs de libre circulation des biens et des personnes établis par la CEDEAO’’. À ce titre, selon la note, ‘’les trois organisations souhaitent attirer l'opinion nationale et internationale sur le témoignage poignant de l'abbé Jules Pascal Coly, curé de la paroisse Sainte-Thérèse de Louga (Sénégal).

Le prêtre raconte que le 27 mai 2024, dès sa sortie du ferry, après une mission de trois jours, il a été victime d'une tentative d'extorsion de fonds par des agents en uniforme à la frontière Banjul-Karang, plus précisément à Barra. Selon son témoignage, ces agents ciblaient systématiquement les Sénégalais, leur demandant de présenter un laissez-passer inexistant ou alors de verser une certaine somme d'argent’’. Et face au refus de l’homme d’Église, ‘’du reste légitime, de payer la somme indue de 100 dalasis gambiens, l'abbé Jules Pascal a fini par être libéré sans avoir eu à verser de pot-de-vin, après avoir averti ces agents véreux de son intention de signaler aux autorités de pareils abus sur les voyageurs. Selon toujours l'abbé Coly, il aurait subi, en 2023, une expérience similaire, toujours au niveau de la frontière gambienne’’.

...Le cas de l'abbé Jules Pascal Coly, selon le document, n'est pas isolé, car de nombreux Sénégalais et d'autres ressortissants de l’espace CEDEAO subissent fréquemment de telles mésaventures, non seulement en Gambie, mais aussi à la frontière avec la Guinée-Bissau, où leurs finances sont quotidiennement mises à mal. ‘’De tels actes, selon la même source, sont non seulement illégaux et inélégants, mais vont aussi à l'encontre des principes fondamentaux de la CEDEAO qui promeut la libre circulation des personnes et des biens. Selon le Protocole A/P.1/5/79* relatif à la libre circulation des personnes, au droit de résidence et d’établissement, tous les citoyens des États membres de la CEDEAO ont le droit d'entrer, de résider et d'établir leurs activités économiques sur le territoire de tout autre État membre, sans être soumis à des contraintes illégitimes’’.

Ainsi, l'Adha, le MET et le Miamsi-Sénégal ‘’en appellent aux autorités sénégalaises et à celles de la CEDEAO à enquêter de toute urgence sur ces incidents qui n'honorent pas les États membres’’, selon le communiqué. Pour qui ‘’il est impératif, dès lors, que des mesures concrètes et diligentes soient prises afin de mettre fin à ces pratiques abusives et désobligeantes. Il convient également de prendre toutes les meilleures dispositions pour garantir à tous les citoyens de la CEDEAO une libre circulation et en toute sécurité.

‘’En conclusion, l'Adha, le Miamsi-Sénégal et le MET en appellent aussi à la sagesse et au sens de la diplomatie des autorités gambiennes et bissau-guinéennes, deux peuples frères, afin d'éradiquer, après des enquêtes exhaustives, les actes de corruption au sein de leurs forces de l'ordre, s'il était prouvé qu’il ne s’agit pas de cas isolés. La coopération entre les pays ouest-africains est essentielle pour le renforcement de l’intégration régionale et la garantie du bien-être des citoyens en déplacement’’, a précisé la note.

Section: 
SOUTIEN À LA PALESTINE : Le président Diomaye Faye prié d’expulser l’ambassadeur d’Israël au Sénégal
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
THIÈS – PARCELLES DE MBOUR 4 ET DE LA NOUVELLE VILLE DE THIÈS : Le mouvement And Sopi Thiès en croisade pour une distribution équitable
SAINT-LOUIS : PRÉPARATIFS DE LA TABASKI : Les foirails et les marchés bien approvisionnés
CHAUFFEUR TORTURÉ À MBORO : Deux Chinois et un Sénégalais déférés au parquet
Gabrielle Kane
AwaléDakar Dem Dikk SA
CÉLÉBRATION TABASKI : Pour se payer une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère
JUSTICE – ‘’PRINCIPES DE BANGALORE’’ : Des magistrats à l’école de la déontologie juridique
TVA SUR LES PRESTATIONS DE SERVICES NUMÉRIQUES RÉALISÉES PAR LES ASSUJETTIS ÉTRANGERS : Le ministre des Finances change la donne
LUTTE CONTRE L’INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE À KOLDA : Le Pam débloque 45 millions pour promouvoir le fonio dans les écoles
SAINT-LOUIS: CHANGEMENT CLIMATIQUE : Une étude  expose les pertes et  dommages dans la zone Nord
COUR SUPRÊME : Verdict attendu de l'affaire du marché de 71 milliards par le ministère de la Santé
LE MONDE DE LA PRESSE EN DEUIL : Mansour Dieng n’est plus
Vol en réunion avec usage d'arme
GÉNÉRAL BIRAME DIOP, MINISTRE DES FORCES ARMEES ‘’Le Sénégal travaillera sans relâche pour la réunification de la CEDEAO’’
KOLDA/ RECONNU COUPABLE DE SÉQUESTRATION, VIOL ET DE CHARLATANISME : Un charlatan guinéen condamné à 10 ans de prison ferme
SAINT-LOUIS: PASSATION DE SERVICE AU CROUS : Dr Babacar Diop décline sa feuille de route
LUTTE CONTRE LA DROGUE ENTRE THIÈS ET KAOLACK : Les brigades régionales de la Docrtis saisissent 326 kg de chanvre indien
MATAM : Djinda Dème valide le changement systémique dans l’éducation