Publié le 15 Jun 2024 - 23:37
SOCIÉTÉ DAKAR DEM DIKK - DÉPART POUR LA TABASKI

Déficit de conducteurs, de bagagistes et rupture de tickets

 

Alors que les prévisions de départs ont atteint une augmentation de 93 % hier et que 68 % supplémentaires sont attendus aujourd’hui, le directeur général de Dakar Dem Dikk, Assane Mbengue, a mis l’accent sur les déficits de conducteurs, de bagagistes, mais également sur la rupture inattendue des tickets de voyage, hier, lors d’une conférence de presse au terminus de Liberté 5.

 

‘’La réalité, c’est qu’on a un déficit de conducteurs. La ponctualité doit être de mise. Cela peut paraître un peu difficile à comprendre, car nous sommes plus de trois mille collaborateurs. Ce qui fait qu’aujourd’hui, même si nous voulons pousser au maximum le service, avec cette difficulté, nous aurions quand même du mal à trouver les conducteurs formés’’, a déclaré, hier, le directeur général de la société urbaine DDD, Assane Mbengue.

Le problème de conducteurs n’est pas le seul à préoccuper le DG. La question des bagagistes reste prégnante. ‘’Comme vous le savez, c'est la période de Tabaski. Les familles se déplacent avec leurs bagages. Donc, nous avons également un manque de bagagistes’’, a-t-il souligné.

Actuellement, Dakar est en pleine effervescence avec la Tabaski qui approche à grands pas. Les voyageurs ont du mal à trouver des places pour pouvoir se déplacer en cette période, comme chaque année. À Sénégal Dem Dikk, c’est le rush. Le directeur général l’explique : ‘’Il faut savoir que cette situation est causée par les augmentations de tarifs sur les autres circuits de transport et chez nous à Dakar Dem Dikk, nous restons sur les mêmes tarifs. Donc, ils ne varient pas. Ce qui fait que nous restons dans notre politique.’’

Dans cette optique, poursuit-il, ‘’il faut savoir aujourd'hui que le service des transports est accessible à tous les Sénégalais, mais aussi dans les meilleures conditions’’.

Cependant, selon lui, le nombre de bus disponibles serait insuffisant par rapport à la demande, car plusieurs de ces bus étaient stationnés pour des pannes. ‘’Cette année, c'est vrai que, depuis la passation, nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour, en termes de stratégie, apporter de nouvelles orientations. Mais nous avons essayé avec l’équipe technique, car nous avions plusieurs bus avec des soucis mécaniques. Nous avons relevé presque 58 % sur les départs et les retours, et 108 % sur les départs de manière globale. Ce qui fait que, chaque fois qu’on a des places disponibles, en moins de quelques heures, ces places sont prises au niveau des réservations’’.

S’agissant des points à améliorer pour les conditions de transport des populations, il déclare : ‘’Je dirais que sur le plan sécuritaire, sur le plan de la circulation et également sur l’organisation au niveau des passagers, ce sont des points que nous avons relevés et que nous souhaiterions améliorer très prochainement. Mais de manière plus générale aujourd’hui, le véritable problème, c’est de trouver des conducteurs formés.’’

En effet, le défi d'assurer un service de transport fiable et satisfaisant pour tous les Sénégalais est, pour le DG Assane Mbengue, une priorité. ‘’Nous avons travaillé à la base pour aujourd'hui augmenter nos capacités à 93 % pour les départs. Aujourd'hui et demain, nous aurons 68 % d'augmentation de départs. Nous travaillons et essayons de satisfaire cette demande qui ne fait que s’accroître’’, a-t-il confié.

La question de la rupture des tickets abordée

Néanmoins, il a tenu à rassurer les populations : ‘’Nous allons continuer à travailler à mettre beaucoup plus de moyens, beaucoup plus de bus, car aujourd’hui nous avons encore une flotte qui doit sortir et qui est au niveau du port.’’

Il a, de ce fait, lancé un appel aux autorités afin que la réception de cette flotte soit effective. ‘’Je profite de l'occasion pour demander l’appui des autorités dans ce sens-là, car elle viendra renforcer les bus que nous avons déjà. Nous avons encore 22 bus DDD au niveau du port. Et pour les bus urbains, une soixantaine’’.

Dans le même sillage, Ibrahima Boubacar Diatta est revenu sur le protocole des départs des bus pour accéder au planning des voyages de DDD.

Selon lui, des départs codifiés ont été mis en place. ‘’De façon spécifique pour la Tabaski, il y a généralement des départs codifiés, autrement dit les départs habituels. Ils sont ouverts pour tous les usagers sénégalais qui sont en mesure de réserver sur le site de voyages pour cette journée’’. Il ajoute : ‘’Nous organisons des renforts supplémentaires en tenant compte de cet événement. Cela permet d’accélérer les voyages.’’

Pour satisfaire la demande, il annonce le renfort d'au moins 19 lignes supplémentaires.

THECIA P. NYOMBA EKOMIE (STAGIAIRE)

Section: 
TRAGÉDIE DE BOFFA BAYOTTE : Le procès en appel s’ouvre mercredi à Ziguinchor
DGA Police nationale
CHEIKH TIDIANE DIEYE À TOUBA : ‘’Ce n’est pas possible pour le gouvernement rentrant de régler tous les problèmes…’’
SÉNÉGAL : La migration interne dans tous ses états
COOPÉRATION INTERNATIONALE : Le Sénégal et la Gambie signent trois accords
DISTRIBUTION DE L'EAU POTABLE EN ZONE URBAINE ET PÉRI-URBAINE : Le Forum social sénégalais accule la multinationale Suez
ZONE DES NIAYES – ACCES A L’EAU, AUX TERRES, AUX FINANCEMENTS… : Les craintes et propositions des maraîchers
CRÉATION D’UN MINISTÈRE DU CULTE AU SÉNÉGAL EN 2025 : Ousmane Sonko veut une « révolution » dans la gestion des affaires religieuses
Hub régional des urgences
Opération Interpol
Violences basées sur le genre
Émigration irrégulière
DRAME À KOLDA : Deux enfants âgés de 11 et 12 ans retrouvés morts noyés dans une rivière
HOMICIDE VOLONTAIRE : Il tue d’un coup de fusil le berger M. Sow
SON HONNEUR ET SA RÉPUTATION SALIS PAR DEUX ADOLESCENTES : A. Keita, jugé pour détournement de mineures, blanchi par le tribunal
URGENCES SANITAIRES EN AFRIQUE – RÉUNION DU GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE : Des experts veulent renforcer le soutien de l'OMS
SAINT-LOUIS : COLÈRE DES PÊCHEURS ARTISANAUX : Les compagnies BP et Kosmos vilipendées
MATAM - SERVIETTES HYGIÉNIQUES RÉUTILISABLES : L'AMFE distribue 300 kits dans trois postes de santé
ASSISES DU SECTEUR DES TRANSPORTS : El Malick Ndiaye pour l'élaboration des stratégies répondant aux besoins présents du secteur
Sénégalais libérés