Publié le 21 Jun 2024 - 17:28
TIVAOUANE  

Le général Jean-Baptiste Tine en visite d'apaisement aux ICS

 

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Jean-Baptiste Tine, ainsi que le ministre de l’Industrie et du Commerce, Serigne Guèye Diop, ont effectué une visite de courtoisie à Darou Khoudoss, dans le département de Tivaouane, région de Thiès. Ils étaient accompagnés d'une forte délégation et des autorités locales administratives, dont le gouverneur de Thiès et le préfet de Tivaouane.

 

À Tivaouane, le torchon brûle entre les dirigeants des Industries chimiques du Sénégal (ICS) et les populations. Hier, à la tête d’une forte délégation, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, le général Jean-Baptiste Tine, a rencontré les parties. Une visite qui fait suite au blocage de quinze jours des activités minières et logistiques des ICS par les populations locales, qui dénoncent des compensations non conformes aux règlements et aux pratiques de toutes les sociétés chimiques minières, en perspective du lancement de la campagne agricole.

Prenant la parole, le ministre de l’Intérieur a souligné que les Industries chimiques du Sénégal ont été créées pour valoriser le phosphate sénégalais, jusqu’alors exporté à l’état brut. Avant de terminer, M. Tine a fait remarquer que les ICS sont la seule société minière qui transforme le minerai au Sénégal, créant ainsi des emplois supplémentaires et de la valeur ajoutée à l’échelle nationale.

Ainsi, un rendez-vous est fixé à Thiès avec les ICS et les populations impactées, afin de trouver une solution à ce conflit qui risque d’impacter le travail de l’entreprise, a déclaré le gouverneur Mamadou Oumar Baldé.

Il faut dire qu’à l’arrivée de la délégation, la tension était encore palpable, car les populations ont exprimé leur mécontentement aux ministres en brandissant des banderoles rouges contre les ICS. Regroupés au sein d’un collectif, les habitants réclament le respect des engagements pris par la société. Après une discussion avec le gouverneur de Thiès, ils ont retiré les banderoles rouges.

Ensuite, les ministres et leurs accompagnants ont visité les installations de l’usine, avant de s’entretenir avec la direction des ICS ainsi qu’avec les représentants du collectif des villages. Cette médiation vise à rapprocher les positions et à parvenir à un accord satisfaisant pour les deux parties.

De leur côté, les ICS disent avoir démontré leur bonne foi et leur volonté de collaborer avec les communautés locales pour une cohabitation pacifique et bénéfique pour tous.

L’objet du blocage concerne la nouvelle demande des personnes impactées quant aux compensations de la dernière campagne d’exploration. Les personnes dont les champs ont été sondés demandent que les sillons laissés par les véhicules soient indemnisés selon le barème de l’acquisition des droits des terres pour l’exploitation, ce qui n’est pratiqué par aucune société minière au Sénégal.

À la suite du premier sondage, les ICS ont accepté, à titre exceptionnel, d’indemniser les sillons à hauteur de deux saisons agricoles et un forfait par hectare afin d’aider les impactés à relever les sillons, en plus des compensations habituelles telles que les dégâts aux cultures.

Malgré les blocages, les ICS ont néanmoins pris les mesures nécessaires pour assurer la continuité de la production d’engrais pour le programme de l’État.

Ndeye Diallo (Thiès

Section: 
TRAGÉDIE DE BOFFA BAYOTTE : Le procès en appel s’ouvre mercredi à Ziguinchor
DGA Police nationale
CHEIKH TIDIANE DIEYE À TOUBA : ‘’Ce n’est pas possible pour le gouvernement rentrant de régler tous les problèmes…’’
SÉNÉGAL : La migration interne dans tous ses états
COOPÉRATION INTERNATIONALE : Le Sénégal et la Gambie signent trois accords
DISTRIBUTION DE L'EAU POTABLE EN ZONE URBAINE ET PÉRI-URBAINE : Le Forum social sénégalais accule la multinationale Suez
ZONE DES NIAYES – ACCES A L’EAU, AUX TERRES, AUX FINANCEMENTS… : Les craintes et propositions des maraîchers
CRÉATION D’UN MINISTÈRE DU CULTE AU SÉNÉGAL EN 2025 : Ousmane Sonko veut une « révolution » dans la gestion des affaires religieuses
Hub régional des urgences
Opération Interpol
Violences basées sur le genre
Émigration irrégulière
DRAME À KOLDA : Deux enfants âgés de 11 et 12 ans retrouvés morts noyés dans une rivière
HOMICIDE VOLONTAIRE : Il tue d’un coup de fusil le berger M. Sow
SON HONNEUR ET SA RÉPUTATION SALIS PAR DEUX ADOLESCENTES : A. Keita, jugé pour détournement de mineures, blanchi par le tribunal
URGENCES SANITAIRES EN AFRIQUE – RÉUNION DU GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE : Des experts veulent renforcer le soutien de l'OMS
SAINT-LOUIS : COLÈRE DES PÊCHEURS ARTISANAUX : Les compagnies BP et Kosmos vilipendées
MATAM - SERVIETTES HYGIÉNIQUES RÉUTILISABLES : L'AMFE distribue 300 kits dans trois postes de santé
ASSISES DU SECTEUR DES TRANSPORTS : El Malick Ndiaye pour l'élaboration des stratégies répondant aux besoins présents du secteur
Sénégalais libérés