Publié le 18 May 2024 - 17:03
32e ÉDITION DU FESTIVAL DE JAZZ DE SAINT-LOUIS

Mansour Faye invite le ministère de la Culture à prendre en charge l’événement

 

La dimension mondiale du Festival de jazz de Saint-Louis ne fait aucun doute. À l'occasion de la cérémonie d'ouverture de sa 32e édition, Mansour Faye, maire de la commune de Saint-Louis, a invité le ministère de la Culture à s'impliquer davantage, en prenant en charge l'organisation de l'événement.

 

La 32e édition du Festival international de jazz de Saint-Louis a débuté le jeudi 16 mai. Lors de la cérémonie d'ouverture qui s'est déroulée sur le bateau ‘’Boub El Bogdad’’, le maire Mansour Faye a exprimé le souhait que le festival soit organisé avec le plus grand professionnalisme. Il a déclaré : "Depuis plusieurs années, nous travaillons pour obtenir un budget du ministère de la Culture afin de couvrir les frais d'organisation du festival. Nous souhaitons voir se concrétiser ce projet d'un budget d'au moins 100 millions de francs CFA par an. C'est tout à fait réalisable et j'espère que le ministre de la Culture en est informé et qu'il répondra à nos attentes, avec le soutien du Premier ministre et du président de la République."

Le maire de la ville a également souligné l'importance de transmettre ce festival aux générations futures, en appelant à un soutien financier de l'État du Sénégal et de ses partenaires. "Cinq jours d'activités avec un fort impact économique pour la population, les hôteliers et les habitants de Saint-Louis", a-t-il ajouté.

Le président du comité d'organisation, Idrissa Bengeloun, a assuré aux mélomanes qu'ils apprécieront les rythmes du jazz, avec une touche de diversité. "Nous commencerons ce festival avec des sonorités sénégalaises pour le clôturer avec du jazz américain", a-t-il annoncé. Il a également remercié tous les partenaires de l'événement, notamment la Bicis, qui est sous le label Sunu depuis l'année dernière.

MAGUETTE NDAO

Section: 
ALBUM REGGAE - CHANGEMENT CLIMATIQUE, MANIPULATION DE MASSE… : Mam J Ras Soul dénonce tout dans ‘’Mensonge’’
BAMAZI TALLE - COLLECTION DWELL : Cet artiste qui explore les traditions africaines
DANSE SPORTIVE : Douze jeunes pépites bénéficient du savoir-faire belge
PASSATION DE SERVICE AU GRAND THÉÂTRE : Le DG sortant liste ses réalisations
Hommage à Amadou Mahtar Mbow
Présentation de l'album "Poétesse" : Samira Fall sort 12 poèmes musicaux
PROFIL - RICH WANEH (RAPPEUR) : L’ambassadeur des cultures américaine et sénégalaise
CONFÉRENCE DE PRESSE CLÔTURE FESTIVAL DE JAZZ DE SAINT-LOUIS : Le nouveau directeur du comité d’organisation prône l’élargissement des perspectives
‘’BEAUTÉ MAUDITE’’ DE NDÈYE MARIÈME DIOP : La célèbre chronique adaptée à l’écran
Ouverture Festival Jazz
BOB MARLEY
SAINT-LOUIS : 32e ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE JAZZ L’appui de l’État attendu impatiemment
MATAM – LITTÉRATURE : Mamoudou Sidy Ba remporte le Prix Silima 2024
STLOUIS’DOCS 2024 : Le Grand Prix décerné au film ‘’Coconut Head Generation’’ d’Alain Kassanda
AVENEMENT DU PRESIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE : Le changement à la tête du Sénégal est « important » et « positif », selon le cinéaste Abderrahmane Sissako
NDÈYE SOUKEYNATOU DIOP, RÉALISATRICE DU FILM ‘’LÉBOU’’ : ‘’La pauvreté s’installe parce qu’on perd progressivement notre activité économique’’
SÉBASTIEN TENDENG (IMPLUVIUM PRODUCTION) : Le  catalyseur
STLOUIS’DOCS 2024 : Les 21 films de la sélection officielle
LE MINISTRE DE LA COMMUNI-CATION EN VISITE A SÉNÉGAL NUMÉRIQUE : Alioune Sall s'engage à concrétiser la digitalisation et l'innovation
ST. LOUIS’DOCS 2024- ‘’MAMBAR PIERRETTE’’ DE ROSINE MBAKAM : Un film de déconstruction