Publié le 25 Jun 2012 - 17:53
APPELS ENTRANTS

 Les poursuites lancées, des arrestations en vue

Moustapha Yassine (gérant de MTL), Ndongo Diaw (ancien Dg de l’Artp) et Ndary Faye (cadre de MTL) ont aussi des soucis à se faire. En effet, ça va continuer à bouger dans le dossier des audits. Et cette fois-ci, c’est la sulfureuse affaire de la gestion des appels téléphoniques entrants qui va s’accélérer. Des poursuites ont été lancées contre des protagonistes de cette nébuleuse qui a vu «Global Voice» et ensuite «Magal Holding Limited» bénéficier de juteux contrats d’assistance technique pour le contrôle et la supervision du trafic téléphonique et la lutte contre la fraude dans ce domaine auprès de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes. MTL aurait ainsi bénéficié de paiements injustifiés s’élevant à un montant total de 3,07 milliards de francs Cfa pour les seuls mois de décembre 2011 et janvier 2012. Il faut dire que le régime de Me Wade traîne beaucoup de casseroles dans le domaine des télécommunications téléphoniques. C’est pourquoi le Parquet général a diligenté des procédures qui devraient aboutir à des auditions suivies de mises sous mandat de dépôt. Si «Global Voice» a perdu au change, après avoir vu l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) dénoncer le contrat qui le liait à l’Artp, Me Wade était revenu à la charge dans l’entre-deux tours de la présidentielle pour faire octroyer le même type de contrat à MTL, qui serait en fait dirigée par des prête-noms.

 

Plainte de l'ARTP contre X

C’est en fin mai que Thierno Alassane Sall, le nouveau boss de l’Artp avait déposé une plainte contre X pour détournement de deniers publics, complicité de détournement de deniers publics, escroquerie portant sur des deniers publics, complicité d’escroquerie sur les deniers publics et accessoirement concussion sans préjudice de délits que l’enquête pourrait révéler. Cette plainte était motivée par le fait, pour l’Artp, de voir son contrat avec MTL être particulièrement désavantageux pour elle, notamment parce que l’entreprise dirigée par Moustapha Yassine ( ?) avait un niveau de rémunération élevé, voire excessif. A ce propos, le régulateur des télécommunications avait souligné dans sa plainte que ‘’la quote-part de MTL est exorbitante, allant de 39,99 à 42,99% des montants facturés, entre autres griefs.

Et justement l’enquête diligentée par la police a fait ressortir des faits accablants, surtout à propos des clauses du contrat et de certains de ses avenants. La DIC qui a hérité du dossier doit procéder aux premières interpellations dans les prochains jours…

 

Sudatel aussi dans la ligne de mire

Puisque Sudatel est la propriété de fonds soudanais et que le pays d’Omar Hassan El-Béchir est au ban de la communauté internationale, tout ce qui touche à cette entreprise est pisté. C’est pour cela que les Yankees sont très motivés dans le dossier des audits en ce qui concerne les mouvements de fonds et le montage financier qui ont entouré leur bénéfice d’une licence de téléphonie mobile au Sénégal. Les Américains ont ainsi particulièrement bien briefé les autorités judiciaires sénégalaises sur cette affaire. Ce sont Karim Wade et Thierno Ousmane Sy, ancien conseiller en Tic de Me Wade, qui vont passer des nuits blanches, eux qui ont été au cœur des négociations avec les Soudanais.

Section: 
Affaire Médina Gounass
ÉLEVÉ AU GRADE D'OFFICIER DANS L'ORDRE NATIONAL DE LA LÉGION D'HONNEUR : Le général Kandé honoré par Emmanuel Macron
Thiès : Un "Jakartaman" perd la vie en arrachant un téléphone portable
REPRISE DU TRAVAIL APRÈS LES GRANDES FÊTES AU SÉNÉGAL : L’éthique du travail malmenée
DISSOLUTION DES INSTANCES DU PARTI ET NOUVELLE ORGANISATION : FDS/Les Guelwaars se réinvente
RECOURS À L'UNION EUROPÉENNE POUR SÉCURISER LA FRONTIÈRE AVEC LE MALI : Une option sécuritaire discutée
Sonaged
Aminata Touré
DÉPART DÉFINITIF DES MILITAIRES FRANÇAIS DU SÉNÉGAL : L'Unis demande à l'État de l'acter immédiatement
Prise de contact
TIVAOUANE Le général Jean-Baptiste Tine en visite d'apaisement aux ICS
À QUELQUES SEMAINES DES EXAMENS DE FIN D'ANNÉE : Le CEM de Diouloulou mis à sac et incendié
POUR VOL D’UNE CHÈVRE : Deux jeunes condamnés à deux mois ferme
RAPPORT SUR L’ÉMIGRATION IRRÉGULIÈRE, ENTRE JANVIER ET MAI 2024 : Les terribles chiffres de l’hécatombe
Inhumation Mademba Sock
PRISE EN CHARGE DE LA DRÉPANOCYTOSE AU SÉNÉGAL : Le plaidoyer de Pre Fatou Samba Ndiaye
AGENCE D’ASSISTANCE A LA SECURITE DE PROXIMITE Oumar Touré acte la réintègration des ASP radiés entre 2021 et 2024
SAINT-LOUIS : MARCHÉS APRÈS TABASKI : Période de  galère des mères de famille
MUTINERIE AU CAMP PÉNAL LIBERTÉ 6 : Une fouille ''irrespectueuse'' de la chambre 8 à l'origine de la rixe
VOL AU PRÉJUDICE D’UN PROCHE : Alioune Badara Guèye dévalise la maison de son oncle