Publié le 23 May 2024 - 18:08
AUTONOMISATION DES FEMMES DE KANEL ET DE MATAM

82 femmes formées en teinture et de saponification

 

L’ONG USAID Traces a offert une formation en techniques de teinture et de saponification à 40 femmes des communes d'Agnam, Orefondé, Thilogne et Dabia, dans le département de Matam, ainsi qu'à 42 autres dans le département de Kanel. Elles ont reçu leurs parchemins ce week-end avec l'ambition d'être plus autonomes grâce aux marchés qu'elles pourraient gagner auprès des collectivités locales.

 

La commune de Thilogne Salndu Fouta a été, ce vendredi, le point de convergence des femmes actives du Bosséa. Pour cause, 40 femmes venues des quatre communes d'Orefondé, Agnam, Thilogne et Dabia ont été convoquées pour recevoir leurs parchemins. Elles avaient été formées en amont aux techniques de teinture et de saponification par l’ONG USAID Traces, dans le cadre de son programme pour la transparence et la redevabilité dans le secteur extractif au Sénégal. La cérémonie de remise des attestations, qui s'est tenue en présence des représentants des maires de Thilogne et de Dabia a été empreinte de folklore, les femmes visiblement satisfaites ne se sont pas fait prier pour l’exprimer.

‘’Nous adressons un grand merci à l’USAID Traces et au Forum civil pour cette formation qu'ils viennent de nous offrir’’, déclare Aïssatou Sall, l'une des récipiendaires. ‘’Grâce à cette formation, nous allons pouvoir être autonomes, car nous savons à présent fabriquer du savon et faire de la teinture sur des tissus. C’est une formation vraiment importante pour nous’’, dit-elle avec une grande expressivité.

L'objectif des initiateurs de la formation était d'outiller les femmes pour qu'elles deviennent moins dépendantes. Daouda Diop, coordinateur du programme USAID Traces au Forum civil, relève le caractère impactant de la formation offerte aux femmes de la province du Bosséa. ‘’C’est une formation qui a été demandée par les femmes en fonction de leurs besoins, à la suite des différentes activités que nous avons eu à mener avec elles. Cette formation a été dispensée du 10 au 17 mai à Thilogne et c’est aujourd’hui (vendredi dernier) que nous avons organisé la cérémonie de remise des attestations aux participantes. En définitive, cette formation avait pour but de renforcer l’autonomisation des femmes’’, soutient Daouda Diop.

Cette formation aux techniques de teinture et de saponification a été bien assimilée par les récipiendaires qui sont pour la plupart des femmes au foyer. Avec ces nouvelles compétences acquises, elles comptent devenir moins dépendantes en ayant la possibilité de subvenir, seules, à leurs besoins. Amy Collé Sall, originaire du village d'Agnam Goly, est pleine de rêves. La formation qu'elle a suivie a boosté ses ambitions. ‘’Je compte devenir plus autonome avec cette formation que je viens de suivre. Maintenant, je sais que je peux fabriquer du savon, des produits antiseptiques et autres. C’est cela qui me manquait et qui manquait à beaucoup de femmes. Je compte monter mon petit commerce pour avoir mes propres ressources et pouvoir subvenir à mes besoins. Avec cette formation, l’autonomisation des femmes va devenir une réalité dans le Bosséa’’, déclare la jeune femme.

À Hamady Ounaré, situé à 50 km de Ourossogui, ce sont 42 femmes d'Orkadieré, Ndendory et Ounaré, dans le département de Kanel, qui ont aussi été formées aux techniques de teinture et de saponification. Elles devront se formaliser pour espérer remporter des marchés auprès des collectivités locales.

 

DJIBRIL BA

Section: 
CÉLÉBRATION TABASKI : Pour se payer une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère
JUSTICE – ‘’PRINCIPES DE BANGALORE’’ : Des magistrats à l’école de la déontologie juridique
TVA SUR LES PRESTATIONS DE SERVICES NUMÉRIQUES RÉALISÉES PAR LES ASSUJETTIS ÉTRANGERS : Le ministre des Finances change la donne
LUTTE CONTRE L’INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE À KOLDA : Le Pam débloque 45 millions pour promouvoir le fonio dans les écoles
SAINT-LOUIS: CHANGEMENT CLIMATIQUE : Une étude  expose les pertes et  dommages dans la zone Nord
COUR SUPRÊME : Verdict attendu de l'affaire du marché de 71 milliards par le ministère de la Santé
LE MONDE DE LA PRESSE EN DEUIL : Mansour Dieng n’est plus
Vol en réunion avec usage d'arme
GÉNÉRAL BIRAME DIOP, MINISTRE DES FORCES ARMEES ‘’Le Sénégal travaillera sans relâche pour la réunification de la CEDEAO’’
KOLDA/ RECONNU COUPABLE DE SÉQUESTRATION, VIOL ET DE CHARLATANISME : Un charlatan guinéen condamné à 10 ans de prison ferme
SAINT-LOUIS: PASSATION DE SERVICE AU CROUS : Dr Babacar Diop décline sa feuille de route
Rackets dans l'espace CEDEAO
LUTTE CONTRE LA DROGUE ENTRE THIÈS ET KAOLACK : Les brigades régionales de la Docrtis saisissent 326 kg de chanvre indien
MATAM : Djinda Dème valide le changement systémique dans l’éducation
PUBLICITÉ SUR LES MÉTHODES D'AVORTEMENT VIA LES RÉSEAUX SOCIAUX : Le ministre de la Santé menace
LA DUE DILIGENCE ET L'ACCÈS À L'INFORMATION AU SÉNÉGAL : Vers une transparence et une digitalisation accrues
ARABIE SAOUDITE : 1,3 million de pèlerins déjà arrivés, plus de 300 000 clandestins refoulés
FERMETURE ET DÉLOCALISATION DE L’USINE ICS SENCHIM : Une bombe écologique au cœur de Dakar
UTPS
RESTAURATION DES ÉCOSYSTÈMES - AIRE MARINE PROTÉGÉE DE JOAL-FADIOUTH : Daouda Ngom salue le travail des femmes