Publié le 24 Jun 2024 - 08:55
DÉPART DÉFINITIF DES MILITAIRES FRANÇAIS DU SÉNÉGAL

L'Unis demande à l'État de l'acter immédiatement

 

L'Union des indépendants du Sénégal (Unis) a demandé, hier, au chef de l'État d'acter immédiatement, au nom de la reconquête totale de notre souveraineté, le départ définitif des militaires français du Sénégal. Cette présence, selon une note, se justifiait dans un contexte particulier pour soutenir la formation de l'armée nationale tout en profitant au déploiement du dispositif géostratégique de la France en Afrique. Cette armée, d'après le document, est maintenant une armée réputée, respectable et respectée dans le monde. Aucun chef militaire ne défend la nécessité de cette présence. La continuer serait donc une décision politique et non plus un acte de défense nationale.

"Une telle décision constituerait pour le nouveau régime l'acte le plus éloquent pour affirmer la continuité dans le giron et l'influence française. L'Unis note que le nouveau régime a déjà fait marche arrière sans s'expliquer sur la renégociation des contrats pétroliers et reste encore fébrile et hésitant sur la poursuite des actes de prévarication des deniers publics établis dans les multiples rapports de l'IGE et de l'Ofnac’’, souligne la note.

‘’L'Unis invite les nouvelles autorités à respecter la volonté de changement et à avancer résolument. On estime qu'il n'appartient pas à la France et aux Européens d'organiser le système de vaccination des Africains. Ceux qui voudraient faire baisser la natalité des Africains, qui estiment que les Africains sont trop nombreux et que la planète ne peut supporter leur croissance naturelle, ne doivent pas être à la barre pour diriger la conception de la stratégie, des systèmes et des moyens de vaccination des Africains. C'est évident. La santé et la démographie des populations africaines sont des enjeux que les Africains doivent gérer eux-mêmes et non apposer leur signature sur des stratégies", soulignent les indépendants.

Pour la formation politique dirigée par Amadou Guèye, il faut savoir que l'Afrique représentera 70 % de la population mondiale, si le taux de croissance démographique de 2,5 % est maintenu. Certains n'en veulent pas et développent des stratégies spécifiques pour contrôler l'augmentation de cette population.  

Par ailleurs, l’Unis a demandé aux autorités de répondre à l'ancien Premier ministre Amadou Ba en édifiant les Sénégalais sur sa fortune estimée en milliards, d'éclairer ou de rendre compte de l'avancement de l'affaire de la corruption du Conseil constitutionnel et sa responsabilité dans le dossier des 94 milliards du TF 1451.

"En effet, alors qu'il se présente pour être le chef de l'opposition, il est essentiel de le forcer à faire preuve de transparence et que s'il est réellement impliqué de manière établie dans ces affaires, qu'il démissionne. Autrement, que ces affaires soient classées pour ne pas en faire des instruments politiques lorsque le pouvoir le jugera opportun pour son agenda politique", a conclu la même source.

Section: 
TRAGÉDIE DE BOFFA BAYOTTE : Le procès en appel s’ouvre mercredi à Ziguinchor
DGA Police nationale
CHEIKH TIDIANE DIEYE À TOUBA : ‘’Ce n’est pas possible pour le gouvernement rentrant de régler tous les problèmes…’’
SÉNÉGAL : La migration interne dans tous ses états
COOPÉRATION INTERNATIONALE : Le Sénégal et la Gambie signent trois accords
DISTRIBUTION DE L'EAU POTABLE EN ZONE URBAINE ET PÉRI-URBAINE : Le Forum social sénégalais accule la multinationale Suez
ZONE DES NIAYES – ACCES A L’EAU, AUX TERRES, AUX FINANCEMENTS… : Les craintes et propositions des maraîchers
CRÉATION D’UN MINISTÈRE DU CULTE AU SÉNÉGAL EN 2025 : Ousmane Sonko veut une « révolution » dans la gestion des affaires religieuses
Hub régional des urgences
Opération Interpol
Violences basées sur le genre
Émigration irrégulière
DRAME À KOLDA : Deux enfants âgés de 11 et 12 ans retrouvés morts noyés dans une rivière
HOMICIDE VOLONTAIRE : Il tue d’un coup de fusil le berger M. Sow
SON HONNEUR ET SA RÉPUTATION SALIS PAR DEUX ADOLESCENTES : A. Keita, jugé pour détournement de mineures, blanchi par le tribunal
URGENCES SANITAIRES EN AFRIQUE – RÉUNION DU GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE : Des experts veulent renforcer le soutien de l'OMS
SAINT-LOUIS : COLÈRE DES PÊCHEURS ARTISANAUX : Les compagnies BP et Kosmos vilipendées
MATAM - SERVIETTES HYGIÉNIQUES RÉUTILISABLES : L'AMFE distribue 300 kits dans trois postes de santé
ASSISES DU SECTEUR DES TRANSPORTS : El Malick Ndiaye pour l'élaboration des stratégies répondant aux besoins présents du secteur
Sénégalais libérés