Publié le 9 Aug 2023 - 15:04
DÉTENU DEPUIS LA SEMAINE DERNIÈRE

PAN obtient une liberté provisoire 

 

Après plusieurs  jours de détention, le journaliste Pape Alé Niang a obtenu, hier, une liberté provisoire. L'information est donnée par son avocat, Me Moussa Sarr.

 

Inculpé pour appel à l’insurrection, actes ou manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique puis placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du deuxième cabinet, Mamadou Seck, Pape Alé Niang  a été transféré au pavillon spécial à cause de son état de santé précaire. Le vendredi 4 août, le directeur de publication de ‘’Dakarmatin’’ a été évacué à l’hôpital Principal de Dakar, suite à son refus de s'alimenter.

En conférence de presse lundi dernier dans l'après-midi, le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Ismaïla Madior Fall, a confirmé que Pape Alé Niang continuait toujours sa grève de la faim et refusait de prendre des soins. "Tous les pensionnaires de l’hôpital acceptent les soins et s’en portent bien ou mieux, mais lui n’accepte pas les soins. Il observe la grève de la faim et refuse de prendre des soins. Il  peut y avoir des conséquences dommageables, mais l’hôpital assure un suivi et un contrôle régulier de son état de santé", a annoncé le garde des Sceaux. Le ministre de la Justice a également qualifié Pape Alé Niang de "multirécidiviste". Pour lui,  son arrestation rentre dans le "cadre de la révocation de son contrôle judiciaire.

Il est arrêté comme un influenceur subversif". D'ailleurs, lors de la conférence de presse du ministre de la Justice, le secrétaire général du Syndicat national des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal, Bamba Kassé, a demandé à  Ismaïla Madior Fall comment pouvait-on accorder une liberté provisoire à l'avocat français Juan Branco qui est poursuivi pour six chefs d'inculpation et maintenir Pape Alé Niang en prison, qui n'est poursuivi que pour deux de ces chefs d'inculpation ?

Finalement, PAN a obtenu hier une liberté provisoire. Il reste cependant à l'hôpital pour des soins. L’Association des éditeurs et professionnels de la presse en ligne (Appel) a pour sa part sonné la remobilisation générale pour la libération de leur confrère. Elle avait même souligné qu'un plan d’action était en train d’être élaboré à cet effet. ‘’L’heure n’est plus au compromis circonstanciel ou de façade. Nous avons l’obligation de défendre notre profession’’, a souligné Appel qui dénonçait en même temps un acharnement contre le journaliste.

Et pour l'association, "pour cette nouvelle arrestation, nous cherchons en vain le mobile réel des autorités sénégalaises. L’analyse des dernières sorties du confrère ne montre aucun élément d’incrimination sérieux. Ce qui prouve, une fois de plus, qu’il s’agit d’une injustice manifeste et d’un acharnement assumé de l’Etat du Sénégal sur la personne de Pape Alé Niang".

FATIMA ZAHRA DIALLO (STAGIAIRE)

 

Section: 
KOLDA/ LUTTE CONTRE LES OCCUPATIONS ET CONSTRUCTIONS IRRÉGULIÈRES : Les autorités engagent une guerre sans merci aux contrevenants
TRANSPORT - CONTRÔLES SUR LE PORT DU CASQUE : Les conducteurs de motos-taxis déversent leur colère dans la rue
CEM Saint-Abraham
RÉPONSE AUX URGENCES SANITAIRES : Soixante experts en divers domaines formés
Ayib Daffé
Primature
MIGRANTS SÉNÉGALAIS AU MAROC
CAISSE DE SÉCURITÉ SOCIALE
ENSEIGNEMENT : L’État rationalise les instances administratives
ALIOUNE NDOYE, MAIRE DE DAKAR PLATEAU : ‘’Si l’État veut qu’on arrête, qu’il nous le notifie de manière officielle’’
KOLDA / DANGER PONT DE HILÈLE : Des boulons volés, le gouverneur lance la traque
ESCROQUERIE ET CHARLATANISME : Le marabout récidiviste a promis de démultiplier les 150 millions d'un mareyeur
ARRESTATION DE MAMADOU BILLO BAH ET D’OUMAR SYLLA EN GUINÉE : L’association Tournons la page Sénégal broie du noir
NOMINATIONS DU NOUVEAU RÉGIME : Quand et qui pour Matam ? 
PLACE DES FEMMES DANS LES FORCES ARMÉES : Ces défis qui attendent le Sénégal
SAISIES RECORD DE COCAÏNE À KOUMPENTOUM : En 5 mois, la douane a mis la main sur 721 kg de cocaïne  
MOBILITÉ INNOVANTE AU SÉNÉGAL : Des véhicules 100 % électriques arrivent
PASSATION DE SERVICE : La feuille de route du nouveau DG du Cices
Kafountine
RÉFLEXIONS SUR UNE BIENNALE DE L’ART AFRICAIN CONTEMPORAIN REPORTÉE : Le  OFF du Dak’ART 2024 du LebergerdelîledenGor : LA LIBERTÉ DE SE DÉPLACER