Publié le 24 Jun 2024 - 17:23
DISSOLUTION DES INSTANCES DU PARTI ET NOUVELLE ORGANISATION

FDS/Les Guelwaars se réinvente

 

Les 22 et 23 juin 2024 à Thiès, FDS/Les Guelwaars a réuni ses instances en séminaire national afin d'évaluer leur participation à la Présidentielle de mars 2024 et de définir de nouvelles stratégies pour l’avenir du parti. Les choses vont bouger au sein de la formation politique.

 

Le séminaire national du parti FDS/Les Guelwaars a accouché de décisions majeures et inattendues. Hier, face à la presse, Dr Babacar Diop, entouré de ses camarades de parti, a informé de la décision majeure prise, conformément aux statuts et aux recommandations du dernier congrès, de dissoudre toutes les instances du parti.

"Cette décision marque un tournant décisif dans l’histoire de FDS/Les Guelwaars. Elle symbolise la volonté de renouvellement et d’adaptation face aux défis et enjeux contemporains. Ainsi, le parti a donné mandat à son président Babacar Diop pour mettre en place, dans un court délai, de nouvelles structures alignées avec les ambitions renouvelées du parti. Ces nouvelles structures seront conçues pour être plus dynamiques, inclusives et réactives, capables de répondre efficacement aux aspirations de nos membres et sympathisants", informe le président.

Il ajoute que FDS/Les Guelwaars s’ouvre à toutes celles et tous ceux qui souhaitent s’engager activement dans le projet, offrant une plateforme où chacun peut contribuer à la construction d’un Sénégal meilleur et de bâtir un avenir plus prospère et plus juste pour la nation.

Le parti magnifie également le travail remarquable de leur leader et maire de la ville de Thiès qui, en deux ans et demi, a transformé la ville en un laboratoire d’expérimentation d’un modèle de gouvernance axé sur la bonne gestion et l’innovation dans la fourniture des services publics au bénéfice des populations qui l'ont élu.

Revenant sur la dernière Présidentielle, Dr Diop a évoqué les dérives du régime finissant de Macky Sall. "Nous célébrons avec ferveur l’engagement et les sacrifices consentis par le peuple sénégalais pour préserver nos institutions démocratiques. Ces efforts héroïques ont permis de traverser l’une des plus graves crises de confiance de notre histoire qui a failli ébranler les fondements de notre nation", a-t-il déclaré. 

Le docteur Babacar Diop est d'avis que l’espoir d’un avenir meilleur est permis avec le président Bassirou Diomaye Diakhar Faye. "Nous encourageons le président et son Premier ministre Ousmane Sonko à poursuivre, avec détermination les réformes nécessaires, pour renforcer la démocratie, la justice, l’État de droit et les libertés fondamentales. Un élément crucial de ces réformes est l’établissement d’élections véritablement inclusives, qui sont le socle même d’une démocratie robuste".

Confiant, il poursuit : "Depuis son accession au pouvoir, il a érigé les principes de ‘Jubb, Jubbal, Jubbanti’ comme fondements de sa gouvernance. Ces principes, axés sur l’humanité, la justice sociale et la préservation des deniers publics, se reflètent dans ses premières actions en tant que président. Cette nouvelle ère prometteuse exige une rupture salutaire que nous soutenons, réaffirmant ainsi notre ancrage au sein de la coalition au pouvoir."

Sur la scène internationale, FDS/Les Guelwaars exprime son indignation face à la situation tragique du peuple palestinien. ‘’Nous réitérons notre soutien à sa lutte légitime pour la liberté et l'autodétermination. Nous appelons la communauté internationale à intensifier ses efforts pour parvenir à une solution juste et durable, incluant la création d’un État palestinien souverain et indépendant, vivant en paix et en sécurité aux côtés de tous ses voisins’’.

Les guelwaars entendent utiliser toutes les tribunes disponibles pour plaider en faveur de cette cause noble, rappelant ainsi leur engagement envers les principes universels de justice et des droits humains.

NDEYE DIALLO (THIÈS)

Section: 
TRAGÉDIE DE BOFFA BAYOTTE : Le procès en appel s’ouvre mercredi à Ziguinchor
DGA Police nationale
CHEIKH TIDIANE DIEYE À TOUBA : ‘’Ce n’est pas possible pour le gouvernement rentrant de régler tous les problèmes…’’
SÉNÉGAL : La migration interne dans tous ses états
COOPÉRATION INTERNATIONALE : Le Sénégal et la Gambie signent trois accords
DISTRIBUTION DE L'EAU POTABLE EN ZONE URBAINE ET PÉRI-URBAINE : Le Forum social sénégalais accule la multinationale Suez
ZONE DES NIAYES – ACCES A L’EAU, AUX TERRES, AUX FINANCEMENTS… : Les craintes et propositions des maraîchers
CRÉATION D’UN MINISTÈRE DU CULTE AU SÉNÉGAL EN 2025 : Ousmane Sonko veut une « révolution » dans la gestion des affaires religieuses
Hub régional des urgences
Opération Interpol
Violences basées sur le genre
Émigration irrégulière
DRAME À KOLDA : Deux enfants âgés de 11 et 12 ans retrouvés morts noyés dans une rivière
HOMICIDE VOLONTAIRE : Il tue d’un coup de fusil le berger M. Sow
SON HONNEUR ET SA RÉPUTATION SALIS PAR DEUX ADOLESCENTES : A. Keita, jugé pour détournement de mineures, blanchi par le tribunal
URGENCES SANITAIRES EN AFRIQUE – RÉUNION DU GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE : Des experts veulent renforcer le soutien de l'OMS
SAINT-LOUIS : COLÈRE DES PÊCHEURS ARTISANAUX : Les compagnies BP et Kosmos vilipendées
MATAM - SERVIETTES HYGIÉNIQUES RÉUTILISABLES : L'AMFE distribue 300 kits dans trois postes de santé
ASSISES DU SECTEUR DES TRANSPORTS : El Malick Ndiaye pour l'élaboration des stratégies répondant aux besoins présents du secteur
Sénégalais libérés