Publié le 24 Jan 2012 - 15:58
MUSIQUE – COMPILATION HIP HOP CONTRE LE POUVOIR

Bibson et Cie chantent les ''maux'' de Wade

Le rappeur Bibson

 

Daddy Bibson et ses amis rappeurs ne font pas dans la dentelle. Ils clashent rudement Wade et son régime dans une nouvelle compilation lancée samedi lors d'une conférence de presse dans les locaux de la mairie de Mermoz-Sacré-Cœur. Tout un symbole, comme les titres de l'opus en donnent le ton : ''Non à la candidature de Wade'' ; ''Libérez Barthélémy Dias''.

 

 

Selon son producteur, la compilation de 14 titres flétrissant la gestion du président Abdoulaye Wade, est l’œuvre de jeunes rappeurs venus de divers horizons tels que Pikine, Rufisque, Thiès. A ce propos, le rappeur Maxi Crazy a déclaré que le mouvement Hip hop, qui a combattu avec Me Wade en 2000, est un mouvement convaincu de sa prise de position et qui combat un système. Outre le bilan du Parti démocratique sénégalais (PDS) au pouvoir jugé négatif, les rappeurs dénoncent également les violences au Sénégal et la dilapidations des deniers publiques par le régime en place.

 

 

Malick Noël Seck : ''Wade est un criminel''

 

Présent à la rencontre, le leader de la Convergence des jeunesses socialistes, Malick Noël Seck en a rajouté une couche dans la critique contre le pouvoir actuel. ''Wade est un criminel et ceux qui le soutiennent sont des criminels'', a jeté M. Seck. Gracié par le chef de l’État, il y a quelques jours, après avoir été condamné pour ''menaces de mort et outrage'' à l'endroit des membres du Conseil constitutionnel quand il leur a envoyé une lettre de rappel de leur mission, Malick Noël Seck s'est dit persuadé que les cinq (5) ''sages'' valideront la candidature contestée de Wade à un troisième mandat.

 

 

''Il faut se tenir prêt le jour de la validation (NDRL, ce 27 janvier) ; le mot d’ordre sera donné par le conseil lui-même'', a laissé entendre M. Seck. Il a en outre qualifié d’''insulte'' l’incarcération du maire Barthélémy Dias à la suite de l'attaque du siège de sa municipalité, le 22 décembre dernier.

 

 

Sur la même lancée, Aliou Tall, deuxième adjoint à la mairie de Mermoz-Sacré-Cœur, a affirmé que le pouvoir n’honore pas sa jeunesse. ''Aujourd’hui, le combat n’est plus politique mais citoyen car il engage tous les Sénégalais'', d'après lui.

 

 

Antoine DE PADOU

Section: 
NOUVELLE PRODUCTION : Xalam 2 célèbre ses 50 ans de carrière avec "Retour aux Sources"
RÉPARTITION DROITS AUDIOVISUELS : Un peu plus de 100 millions donnés aux artistes
CARAVANE NATIONALE MOBICINÉ : ‘’Le mouton de Sada’’ va faire le tour du Sénégal
RECHERCHES - TIRAILLEURS SÉNÉGALAIS : Près de 500 enregistrements audio réceptionnés à l’Ifan
ALBUM REGGAE - CHANGEMENT CLIMATIQUE, MANIPULATION DE MASSE… : Mam J Ras Soul dénonce tout dans ‘’Mensonge’’
BAMAZI TALLE - COLLECTION DWELL : Cet artiste qui explore les traditions africaines
DANSE SPORTIVE : Douze jeunes pépites bénéficient du savoir-faire belge
PASSATION DE SERVICE AU GRAND THÉÂTRE : Le DG sortant liste ses réalisations
Hommage à Amadou Mahtar Mbow
Présentation de l'album "Poétesse" : Samira Fall sort 12 poèmes musicaux
PROFIL - RICH WANEH (RAPPEUR) : L’ambassadeur des cultures américaine et sénégalaise
CONFÉRENCE DE PRESSE CLÔTURE FESTIVAL DE JAZZ DE SAINT-LOUIS : Le nouveau directeur du comité d’organisation prône l’élargissement des perspectives
32e ÉDITION DU FESTIVAL DE JAZZ DE SAINT-LOUIS : Mansour Faye invite le ministère de la Culture à prendre en charge l’événement
‘’BEAUTÉ MAUDITE’’ DE NDÈYE MARIÈME DIOP : La célèbre chronique adaptée à l’écran
Ouverture Festival Jazz
BOB MARLEY
SAINT-LOUIS : 32e ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE JAZZ L’appui de l’État attendu impatiemment
MATAM – LITTÉRATURE : Mamoudou Sidy Ba remporte le Prix Silima 2024
STLOUIS’DOCS 2024 : Le Grand Prix décerné au film ‘’Coconut Head Generation’’ d’Alain Kassanda
AVENEMENT DU PRESIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE : Le changement à la tête du Sénégal est « important » et « positif », selon le cinéaste Abderrahmane Sissako