Publié le 26 May 2023 - 19:27
SAINT-LOUIS - FESTIVAL INTERNATIONAL DE JAZZ

La 31e édition en hommage à Randy Weston

 

C'est parti pour cinq  jours de concerts In et off avec à la programmation de grands  artistes nationaux et mondiaux. La cérémonie d'ouverture de la 31e édition du festival international de Jazz s'est déroulée au mythique bateau "Bou El Mogdad", en présence du gouverneur Alioune Badara Samb,  représentant le chef de l'État,  des autorités locales,  coutumières et un nombreux public.

 

Du 25 au 29 mai prochain, Saint-Louis  sera la capitale du jazz, avec l'ouverture officielle de la 31e  édition du festival international  de Jazz de Saint-Louis. Une cérémonie que le président de l'Association Saint-Louis jazz a saisie pour rappeler que le festival est devenu aujourd'hui une véritable marque culturelle.

Pour Me Ibrahima Diop, l'édition 2023 a un cachet particulier avec l'hommage qui sera rendu au talentueux jazzman afro-américain Randy Weston. "Nous autres africains, rendons hommage à un autre Africain né à Brooklyn et qui, durant toute son existence, s’est battu pour la reconnaissance de la civilisation noire, postulat de départ du concert des nations. Par capillarité, nous aurons forcément une pensée profonde pour son guide spirituel Cheikh Anta Diop, ainsi que tous ces combattants de cette noble cause sur le plan intellectuel et artistique. Sur scène, et pour perpétuer l’esprit, des musiciens éclectiques, partageant cet idéal, ont été réunis pour des concerts qui, à coup sûr, seront mémorables et chargés d’émotions", a déclaré Me Ibrahima Diop.

Avant de poursuivre que depuis quelques éditions, le festival est plus souvent porté par une équipe indépendante, dans un cadre associatif comportant une dose de bénévolat, mais a  brillamment réussi à fidéliser une communauté sans cesse grandissante.  "L’originalité des découvertes sur le plan esthétique, l’intensité des interactions entre artistes et professionnels et la qualité des rapports entre interprètes et spectateurs concourent à faire du festival international de Jazz de Saint-Louis un haut fait légitime, un récit de la ville où, nous tous réunis, sommes les fiers acteurs d’une histoire commune", a-t-il ajouté.

La mairie souhaite  une co-organisation

Venu représenter le maire de Saint-Louis, Amadou Mansour Faye, l'adjoint au maire chargé de la culture a félicité les responsables de l'Association Saint-Louis jazz pour leur détermination à  faire rayonner la ville à travers le festival.  D'ailleurs, il a réitéré le vœu de l'édile de Saint-Louis de co-organiser l'événement  pour le  hisser plus haut. "La commune, via le festival, fait sa publicité parce que  cette organisation culturelle accueille le monde entier à Saint-Louis.  Donc, il est temps de dépasser des organisations sous pression  financière. C'est pourquoi le maire souhaite que ce vœu soit une réalité dès la fin de la présente édition. Le maire invite l'Association Saint-Louis jazz à se retrouver autour d'une table pour réaliser cela", a signalé Pape Ibrahima Faye.

Un appel qui n'est pas  tombé dans l'oreille d'un sourd. Pour le président de l'Association Saint-Louis jazz, sa structure lui ouvre grandement les portes. "Dites au maire Mansour Faye  qu'il prêche sur un terrain déjà acquis. Tout ce que nous attendons, c'est la  concrétisation  de cette co-organisation", a soutenu Me Diop.

Pour le gouverneur   Alioune Badara Samb, il faut que l’Association Saint-Louis jazz professionnalise davantage le festival  avec tous les acteurs concernés. "Le festival a déjà prouvé ses succès, mais il n'a pas encore tiré toutes les potentialités   qu'il peut offrir.  Il peut encore falloir plus de satisfaction et de retombées économiques aux populations de la région", a déclaré Alioune Badara Samb.

Avant d'ajouter que le gouvernement, via le ministère de la Culture  et le président Macky Sall, continuera de soutenir le festival.

Il faut noter que le bal sera ouvert par le monument sénégalais de la musique afro, Ismaila Lo, à la place Baya Ndar sur l'île de Saint-Louis. 

IBRAHIMA BOCAR SENE SAINT-LOUIS

Section: 
ALBUM ‘’ZUNDUMU SPIRIT’’ : Fuk N Kuk de retour, neuf ans après
DIAMNIADIO : Une grande ville, mais peu peuplée
BOOSTER LEUR CARRIÈRE : Les artistes visuels sénégalais à l’école de l’entrepreneuriat
RÉÉLUE PCA Sodav : Score  à la Soviétique pour Ngoné Ndour
CRISE À LA RTS : Pape Ale Niang sous la tempête
CONCRÉTISATION DES NOUVEAUX DROITS : Bacary Sarr annonce la mise en œuvre de la copie privée
AG ANNUELLE DE LA SODAV : La limitation des mandats pollue les débats
RAPPORT 2023 DE LA SODAV : 689 638 302 F CFA collectés
TRANSMISSION CULTURELLE – OPPOSITION "MATRIMOINE" : À la source de l'héritage maternel
FORUM DE L’ARTISTE ENTREPRENEUR : Une boussole dans le secteur numérique
NOUVELLE PRODUCTION : Xalam 2 célèbre ses 50 ans de carrière avec "Retour aux Sources"
RÉPARTITION DROITS AUDIOVISUELS : Un peu plus de 100 millions donnés aux artistes
CARAVANE NATIONALE MOBICINÉ : ‘’Le mouton de Sada’’ va faire le tour du Sénégal
RECHERCHES - TIRAILLEURS SÉNÉGALAIS : Près de 500 enregistrements audio réceptionnés à l’Ifan
ALBUM REGGAE - CHANGEMENT CLIMATIQUE, MANIPULATION DE MASSE… : Mam J Ras Soul dénonce tout dans ‘’Mensonge’’
BAMAZI TALLE - COLLECTION DWELL : Cet artiste qui explore les traditions africaines
DANSE SPORTIVE : Douze jeunes pépites bénéficient du savoir-faire belge
PASSATION DE SERVICE AU GRAND THÉÂTRE : Le DG sortant liste ses réalisations
Hommage à Amadou Mahtar Mbow
Présentation de l'album "Poétesse" : Samira Fall sort 12 poèmes musicaux