Publié le 5 Jul 2012 - 10:16
SEN-GOUVERNEMENT

Le communiqué du dernier Conseil des ministres

 

Le Conseil des ministres s’est réuni le mercredi 4 juillet 2012, à 10h, au Palais de la République sous la présidence de son Excellence, Monsieur Macky SALL, président de la République. Le président de la République a commencé sa communication en félicitant le peuple sénégalais pour la maturité et la responsabilité dont il a fait preuve à l’occasion des élections législatives du 1er juillet 2012, pendant la campagne électorale comme durant le jour du scrutin. Il a également tenu à féliciter l’ensemble des acteurs, notamment les partis politiques et coalitions qui étaient en lice, le ministère de l’Intérieur à travers la Direction générale des élections, la Commission électorale nationale autonome (CENA), la Justice, le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA), la Radiotélévision sénégalaise (RTS), les observateurs, les médias, les forces de sécurité et la société civile. A ce propos, le chef de l’Etat a souhaité que cette douzième législature soit l’occasion de réconcilier le peuple sénégalais avec une Assemblée nationale représentative, responsable et crédible.

 

Le président de la République a souligné que, passé ce moment de la vie démocratique du pays, il importe, à présent, d’offrir aux populations des solutions viables et durables à leurs préoccupations quotidiennes ; à ce titre, il a invité le Premier ministre à finaliser, dans les meilleurs délais, la déclaration de politique générale qui doit être la réponse aux attentes incompressibles de nos concitoyens. Concernant cette déclaration de politique générale, le chef de l’État a demandé qu’elle soit en conformité avec les engagements pris et les orientations définies durant la campagne électorale pour l’élection présidentielle dans son programme de candidat, « Yoonu Yokkute » (le chemin de la prospérité) et aux conclusions des Assises nationales, engagements et orientations qui ont comme principales cibles, les femmes, les jeunes et le monde rural. Il a ensuite fait noter qu’il attend du Gouvernement des résultats à la mesure des espoirs de la population et que l’impératif de rupture ne doit pas être une simple rhétorique, mais être réel et traduit dans les actes de tous les jours.

La suite sur...

 

Section: 
GUERRE DU MANGANÈSE : Les non-dits d’une sale affaire
SAINT-LOUIS : BAISSE DES PRIX DE DENRÉES ALIMENTAIRES : Une mesure diversement appréciée à Ndar
BAISSE DES PRIX DE PRODUITS DE GRANDE CONSOMMATION : Les Ziguinchorois attendent que la mesure soit effective
TABASKI À THIÈS – FLAMBÉE DU PRIX DU MOUTON : Les vendeurs se défaussent sur la cherté de l'aliment de bétail
LUTTE CONTRE LA PIRATERIE MARITIME, LE TERRORISME MARITIME ET LE TRAFIC DE MIGRANTS : Vers la mise en place d'un Conseil national consultatif
POUR AVOIR TENTÉ D’AGRESSER UNE FEMME DE MÉNAGE : Un ‘’bongoman’’ condamné à deux ans de prison, dont un an ferme
Diomaye à Freetown
SOUTIEN À LA PALESTINE : Le président Diomaye Faye prié d’expulser l’ambassadeur d’Israël au Sénégal
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
THIÈS – PARCELLES DE MBOUR 4 ET DE LA NOUVELLE VILLE DE THIÈS : Le mouvement And Sopi Thiès en croisade pour une distribution équitable
SAINT-LOUIS : PRÉPARATIFS DE LA TABASKI : Les foirails et les marchés bien approvisionnés
CHAUFFEUR TORTURÉ À MBORO : Deux Chinois et un Sénégalais déférés au parquet
Gabrielle Kane
AwaléDakar Dem Dikk SA
CÉLÉBRATION TABASKI : Pour se payer une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère
JUSTICE – ‘’PRINCIPES DE BANGALORE’’ : Des magistrats à l’école de la déontologie juridique
TVA SUR LES PRESTATIONS DE SERVICES NUMÉRIQUES RÉALISÉES PAR LES ASSUJETTIS ÉTRANGERS : Le ministre des Finances change la donne
LUTTE CONTRE L’INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE À KOLDA : Le Pam débloque 45 millions pour promouvoir le fonio dans les écoles
SAINT-LOUIS: CHANGEMENT CLIMATIQUE : Une étude  expose les pertes et  dommages dans la zone Nord
COUR SUPRÊME : Verdict attendu de l'affaire du marché de 71 milliards par le ministère de la Santé