Publié le 29 Sep 2023 - 22:57
SISTER LB (ARTISTE RAPPEUSE)

L’avocate des femmes

 

Avocate des femmes et des enfants, protectrice comme une sœur, Sister LB, de son vrai nom Selbé Diouf, est une rappeuse engagée. Après le succès de plusieurs singles, dont ''Do xool'' et ''Iñaan'', elle travaille sur son album ‘’Méditation’’ dont la sortie est prévue avant la fin de l'année.

 

La rappeuse Sister LB (Lighting Brain), de son vrai nom Selbé Diouf, est une fashionista, et surtout une accro aux belles chaussures. Sa préférence : les baskets. Artiste dans l'âme, elle n'en porte pas seulement sur scène, mais dans la vie de tous les jours ou presque, avec un pantalon jogging assorti d'un t-shirt.

Loin de la jupe et du costume damassé typique des femmes, ce style élégant et original illustre à quel point la rappeuse au teint noir et à la touffe de dreadlocks est dans l'action. Elle a le sens de l'engagement. La musique est pour elle un excellent moyen d'expression et de motivation qui lui permet de voyager à travers les mots et les mélodies. Elle lui procure une force de partager ses idées.

Issue d’une famille de musiciens et influencée par une mère artiste chorégraphe et metteur en scène, Sister LB  a pris très tôt goût à la musique urbaine. Elle a commencé à marquer son empreinte dans le monde hip-hop en 2013, suite à la sortie de son single réalisé avec son groupe Fippu. C’est en 2019 qu’elle a sorti son premier single solo intitulé ‘’Ji gën’’ pour rendre hommage aux femmes. Elle s'est élevée au rang d’ambassadrice, en utilisant sa voix puissante pour amplifier les récits et les luttes des femmes. 

En célébrant l'héritage culturel du Sénégal tout en appelant au changement, Sister LB continue d'inspirer les générations présentes et futures. Depuis ses humbles débuts, elle a tracé un chemin extraordinaire à travers l'univers de la musique, tout en incarnant un symbole de résilience et d'autonomisation féminine.

À travers ses mélodies envoûtantes et ses paroles profondes, Sister LB a réussi à captiver les cœurs et les esprits, tout en suscitant des questions essentielles sur l'égalité des genres et la justice sociale. Aujourd’hui, Sister LB s’est bien imposée dans le rap sénégalais.

‘’Au début, ce n'était pas trop évident, car le hip-hop étant un art de revendication et d'engagement, même les hommes peinaient à être respectés. De ce fait, je me suis battue pour me faire une place’’, confie la rappeuse, montrant que le hip-hop n'est pas seulement une affaire d'homme ou de femme. ‘’C'est un plaisir de voir beaucoup de femmes y évoluer'', se réjouit l’artiste qui a pris très tôt contact avec les musiques urbaines à travers le Positive Black Soul, Diam’s, Missy Elliott, Bahamadia, entre autres. Elle ajoute : ‘’Même si ce n'est pas du tout facile, du fait d'être une femme, car on est confrontée à beaucoup de jugements, d’injustices et les moyens n’y sont pas, grâce à Dieu et l'éducation que nous avons reçue, on a su garder le cap, ne pas flancher et pouvoir montrer notre valeur, mais aussi de nous battre pour inspirer d'autres femmes et jeunes filles qui veulent entrer dans le ‘game’.’’

Parmi ses morceaux phares, il y a ’Maa la dig Tekki’’ qui parle d’une promesse de réussite que l’on fait à sa mère. C’est un hymne de gratitude et de reconnaissance à l'endroit des parents qui soutiennent et encouragent les efforts de ces jeunes en quête d’un avenir meilleur. Et le public savoure toujours les titres ''Mbedd mi'' et ''In da club''.

Après avoir créé son label Light of Brain entertainment, LB sort single ''Do xool'' et '' Iñaan'', comme avant-goût de l’album ‘’Méditation’’ dans lequel elle invite à méditer sur nous-mêmes. Elle partage aussi son histoire, les déceptions, les peines et les joies qui l’ont plongée dans la méditation. Un album de plus de dix titres qui retrace son parcours.

Très active et ambitieuse, Sister LB n'est pas seulement douée pour le rap. Elle est également technicienne en son et lumière, mais elle s’est spécialisée en lumière, juste après sa formation au Campus sn. Hormis cela, elle est aussi l'ambassadrice de l'OIM dans le cadre de leurs projets ‘’Cinemarema’’. Elle y anime des ateliers d'écriture. De plus, elle est engagée dans la sensibilisation contre la corruption avec PAAC qui est une plate-forme d'activités et d'artistes.

BABCAR SY SEYE

Section: 
DÉCÈS DE TOUMANI DIABATÉ : Sidiki perd sa boussole
RECHERCHÉ DEPUIS UN AN POUR TRAFIC INTERNATIONAL DE DROGUE Le rappeur AKBess interpellé et envoyé en prison
ITW - SATOU BAMBY (ARTISTE-MUSICIENNE) : "Je veux être dans les annales comme Youssou Ndour et Coumba Gawlo"
DIARRA SOW, DIRECTREUR GENERAL DE L’OFFICE DES LACS ET COURS D’EAU : Une spécialiste de la gestion intégrée des ressources en eau aux commandes de l'Olac
Le Festival de jazz de Saint-Louis accueille des artistes de renom
PORTRAIT DE PAPE ALÉ NIANG : Itinéraire d’un journaliste insoumis  
AICHA BA DIALLO, ACTRICE : Une étoile à l’écran
SORTIE DE L’ALMBUM ´´SSP’´ : Omzo Dollar entend corriger les jeunes rappeurs
NOUVEL ALBUM DE CARLOU D : Le ‘’Baye Fall’’ surfe sur les sommets
DEUXIÈME ALBUM DU PIONNIER DE L'URBAN GOSPEL : Scott s’ouvre à de nouvelles sonorités
COMPILATION ‘’DEFATI DARA’’ : Gaston regroupe vingt-neuf artistes
APRÈS UNE LONGUE ABSENCE : Dip revient avec ‘’LFLF’’
MAGGY MAMY, SLAMEUSE, AUTEURE DE LA TRILOGIE "ELLE.S'' : Un coup de maître
NOUVEL ALBUM : Adiouza met à exécution son ‘’Plan B’’
PREMIÈRE ÉDITION DE TRACE AWARDS : Le triomphe de Viviane Chidid
38e ANNIVERSAIRE DU DANDE LENOL : Baaba Maal invite les mélomanes au Grand Théâtre
MUSIQUE : Khady Pouye, artiste dans l’âme
RENTRÉE 2023-2024 – ‘’GRAINE DU POUVOIR’’, ‘’ÉCHÉANCES’’, ''MARIAMA'', 'POLYGAME''... Des fictions pleines de rebondissements, d'émotions et de rires sur Sunu Yeuf
ENGAGEMENT ET DIPLOMATIE Baaba Maal au Sommet annuel des Nations Unies
OBSÈQUES DE JEAN-PAUL D’ALMEIDA : Fly high, Angel JP