Publié le 11 Jun 2024 - 12:19
APRÈS LES SORTIES DES POPULATIONS

Les ICS se lavent à grande eau

 

Les Industries chimiques du Sénégal, dans un communiqué de presse, ont apporté quelques réponses, à la suite des accusations d’anciens cadres de l’entreprise et de populations des villages impactés par l’activité de l’usine.

 

Dans l'histoire tumultueuse des Industries chimiques du Sénégal (ICS), un chapitre marquant a été écrit avec l'arrivée du groupe Indorama en 2014, selon un communiqué de l’entreprise. Cette nouvelle ère a été le catalyseur d'une transformation économique majeure, contribuant à façonner l'avenir industriel du Sénégal.

Le service communication des ICS, dans son communiqué, a rappelé les circonstances dans lesquelles Indorama a pris la société. Selon les rédacteurs, les ICS étaient au bord du gouffre en 2014, avec des usines presque à l'arrêt et une dette colossale pesant sur leurs épaules. La société a été sauvée grâce à un investissement de plus de 400 milliards de francs CFA. Ainsi, ‘’le groupe a injecté des capitaux, rétabli la stabilité financière et relancé la production’’, toujours selon la note.

Ainsi, disent-ils, grâce à une gestion rigoureuse d’Indorama, les ICS ont rapidement retrouvé leur vitalité. Les usines, qui tournaient à seulement 20 % de leur capacité, fonctionnent aujourd'hui à plus de 80 %, multipliant ainsi la production par quatre. Cette renaissance économique a été un véritable moteur pour l'économie sénégalaise, stimulant la croissance et créant des milliers d'emplois directs et indirects, soit 96 % de main-d’œuvre sénégalaise’’.

Les ICS prennent ainsi le contrepied d’anciens cadres de la boite qui ont dénoncé la présence massive d’Indiens, surtout dans les hautes sphères de la société.

Par ailleurs, il est précisé dans le texte que ‘’l'impact des ICS va au-delà de leurs activités industrielles. En transformant localement le phosphate, elles ajoutent une valeur significative à l'économie nationale, renforçant ainsi la position du Sénégal sur la scène régionale’’. 

Aussi, souligne-t-on dans la note, l’histoire des Industries chimiques du Sénégal est un exemple éloquent du pouvoir de transformation du secteur privé. Sous la direction d'Indorama, les ICS ont surmonté d'immenses défis pour devenir un pilier de l'économie nationale, ouvrant ainsi la voie à un avenir industriel prometteur pour le Sénégal.

Sur un autre registre, les ICS assurent s’être acquittées de leurs taxes et charges fixes. Ainsi, elles n’ont aucune arriérée de paiement au fisc.

 

Thecia EKOMIE (Stagiaire)

Section: 
PIT SUR LES SORTIES D’OUSMANE SONKO : ‘’Ce qu’on attend du Premier ministre…’’
TENSIONS ENTRE PASTEF ET LES JOURNALISTES : Ousmane Sonko, les non-dits d’une relation amour-haine avec la presse
MIMI TOURÉ SUR LA PARTICIPATION DES FEMMES AUX ÉLECTIONS : ‘’Les femmes ne sont pas nécessairement porteuses de projets qui sont bons pour les femmes’’
Mamoudou Ibra Kane
Thierno Bocoum
VISITE AU MARCHE À BÉTAIL DE DAHRA DJOLOF : ‘’Plus de 600 millions F CFA financés par le Fonstab n’ont pas été recouvrés dans la zone’’
POURSUITES JUDICIAIRES : Ousmane Sonko menace les dirigeants de l’ancien régime
« PROJET » PASTEFIEN : « A partir de septembre, le « Projet sera opérationnalisé », selon le député Ayib Daffé
KALIDOU SY, PROFESSEUR D'ANALYSES DE DISCOURS : ‘’La véritable efficacité d'un slogan dépend de la capacité des dirigeants à rester fidèles à ce mot d'ordre’’
‘’SOPI’’, ‘’NATANGUÉ’’, ‘’JUB, JUBAL, JUBANTI’’, ‘’FAST TRACK’’ : Les slogans comme arme de communication des régimes au Sénégal
ENTRETIEN AVEC GALLO TALL, PORTE PAROLE ADJOINT DU PDS : ‘’Karim a décliné des postes dans le gouvernement’’
RECOMPOSITION POLITIQUE : La méthode Amadou
CONSEIL DES MINISTRES : De nouveaux patrons pour la Senelec, Promoged, Petrosen Holding Sa, Aser, AEME…
ÉRADICATION DES ABRIS PROVISOIRES, DIGITALISATION INTÉGRALE DU SYSTÈME... : BDF veut rénover l'école sénégalaise 
Décret de répartition
MESURES INDIVIDUELLES : Les nominations en conseil des ministres
CONSOLIDATION DE LA PAIX AU SÉNÉGAL : Le Conseil interreligieux du Sénégal pour la paix  engage le combat
FIN DES CACIQUES AU PDS, PRISE DE CONTRÔLE DES KARIMISTES : Le grand remplacement  
UNE MISSION DE L’APR EN TOURNÉE À KOLDA : Les ‘’apéristes’’ préparent le terrain pour les futures échéances électorales
DEUX MOIS DE GOUVERNANCE BASSIROU DIOMAYE FAYE-OUSMANE SONKO : Un pouvoir entre complémentarité et promesses non tenues