Publié le 22 Feb 2024 - 13:30
ARRESTATION DU LEADER DE LA JPS

 Ngagne Demba Touré en exil forcé à Rebeuss

 

Contraint à l'exil depuis le 10 août 2023, le retour du coordonnateur de la Jeunesse patriotique, Ngagne Demba Touré, a pris une tournure inattendue, avec son arrestation. Cette évolution interroge dans un contexte politique lié à la libération de centaines de détenus politiques ces derniers jours.

 

Moins d’une semaine après son retour d’exil du Mali, le coordonnateur de la Jeunesse patriotique du Sénégal, Maître Ngagne Demba Touré, a été arrêté hier mercredi 21 février 2024, tôt dans la matinée, à son domicile à Grand-Yoff, par la Division des investigations criminelles (Dic).

Les autorités ont justifié cette arrestation en invoquant des charges multiples liées à des activités d’association de malfaiteurs en rapport avec une entreprise terroriste, d’offense au chef de l’État, d’actes susceptibles de compromettre la sécurité publique ou ayant entraîné des troubles politiques graves, d’atteinte à l’autorité de la justice et d’outrage à magistrat, renseigne un de ses avocats, Me Cheikh Khouraichi Ba.

Un lot de chefs d’accusation qui devrait entraîner son inculpation et sans doute le mener à la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss. Au cours de son audition, il a été assisté par cinq avocats, dont Maitres Abdi Nar Ndiaye, Bamba Cissé, Moussa Sarr…

Dans la foulée, le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) et le Bureau exécutif national de la Jeunesse patriotique du Sénégal (UPS) ont demandé instamment sa libération immédiate et sans condition, dans des communiqués respectifs.  

Pour les membres du Sytjust, leur collègue doit bénéficier des mêmes mesures d'élargissement que les autres détenus récemment libérés dans le cadre des efforts du gouvernement pour apaiser les tensions politiques dans le pays. "Maitre Ngagne Demba Touré ne doit pas être exclu de cette dynamique de pacification de l'espace public entamée par le président de la République", a déclaré le secrétaire général dudit syndicat, Souleymane Diallo.

Le jeune responsable peut aussi compter sur sa corporation : les greffiers. Hier, selon les informations fournies par le journaliste Ayoba Faye, ‘’les Greffiers se sont rassemblés en masse devant le Deuxième cabinet où d(evai)t être auditionné leur collègue Ngagne Demba Touré. Le greffier sur place, dans le bureau du juge Mamadou Seck, a catégoriquement refusé de prendre l’audition. Laquelle audition a été finalement reportée jusqu’à (aujourd’hui), jeudi’’.

Sur les réseaux sociaux, l’information est devenue virale, après quelques heures, suscitant même des débats passionnants entre ceux qui s’indignent et ceux qui s’en réjouissent de cette arrestation. Depuis quelques jours, ces échanges virulents l’opposant à des partisans de Khalifa Sall ont enflammé la toile présageant une campagne électorale clivante entre ces deux partis d’opposition.

Pour rappel, il y a six mois, le jeune greffier adoubé par ses partisans qui le surnomment ‘’Mbappé’’, pour ses talents de débatteur, était parti au Mali après une convocation de la Dic. Un exil volontaire pour ‘’ses détracteurs’’ et forcé pour ses partisans. Le 22 septembre 2023, le juge Mamadou Seck du deuxième cabinet d’instruction avait notifié un mandat d’arrêt contre lui.

Le leader de la JPS dans les griffes de Dame Justice

À distance, il continuait à haranguer les foules à travers la toile où il était omniprésent. Ses diatribes contre le régime essaimaient dans la quasi-totalité des pages et groupes de l’ex-Pastef.  Le 6 février 2024, Me Ngagne Demba Touré avait accusé nommément Abdoulaye Saydou Sow, ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, d’être impliqué dans un complot contre lui au Mali : une tentative d'assassinat. Une attaque qui a poussé le maire de Kaffrine à apporter un démenti sur le plateau de 7TV, affirmant qu’il n’a été mêlé ni de près ni de loin dans cette affaire. Il était en mission officielle dans le cadre de son projet de construction de 100 000 logements pour les Sénégalais de la diaspora, comme le confirme son chef de cabinet Ndem Ndiaye.

Si son arrestation a surpris beaucoup de monde qui pensait que la décrispation de la scène politique devrait le permettre de rentrer sans être inquiété, d’autres jugent que le timing du retour est mal choisi. Toutefois, des membres de l’ex-Pastef, dans l’anonymat, pensent que les autorités judiciaires et politiques veulent rappeler qu’on est toujours dans un État de droit et les poursuites enclenchées ne peuvent pas être abandonnées. C’est-à-dire de mettre les formes pour éviter une supposée faiblesse ou impuissance du pouvoir Judiciaire. Ils espèrent qu’il bénéficiera bientôt d’une liberté provisoire.

Accueilli en grande pompe dans les rues de Grand-Yoff, lors de son retour, Ngagne Demba Touré reste une figure éminente du Pastef dissous pour sa rhétorique.

Certes, son arrestation ne freinera pas la dynamique de retour du parti, mais elle affectera le pôle de communication de cette formation politique orpheline de plusieurs de ses cadres.

Pour rappel, d’autres membres de l’ex-Pastef, comme Khadija Mahecor, semblent être dans cette situation. La mairesse de la commune de Golf-Sud est au Canada depuis juillet 2023.

Amadou Camara Gueye

Section: 
SOCIÉTÉ DAKAR DEM DIKK - DÉPART POUR LA TABASKI : Déficit de conducteurs, de bagagistes et rupture de tickets
SANTÉ PUBLIQUE ET ANIMALE AU SÉNÉGAL : L’ambassadeur des USA lance le programme ‘’One Risk’’
SAINT-LOUIS : JOURNÉE MONDIALE DU DONNEUR DE SANG : Les populations invitées à participer davantage au don de sang
LANCEMENT DU PREMIER SATELLITE SÉNÉGALAIS GAINDÉSAT-1A EN JUILLET 2024 : Le Sénégal à la conquête de l’espace
RÉSOLUTION AFFAIRE NDENGLÉR : Sonko reçoit une délégation de villageois
DON DE 160 MOUTONS AUX MILITAIRES INVALIDES : L’Etat-major Général des armées solidaires aux blessés de guerre
GUERRE DU MANGANÈSE : Les non-dits d’une sale affaire
SAINT-LOUIS : BAISSE DES PRIX DE DENRÉES ALIMENTAIRES : Une mesure diversement appréciée à Ndar
BAISSE DES PRIX DE PRODUITS DE GRANDE CONSOMMATION : Les Ziguinchorois attendent que la mesure soit effective
TABASKI À THIÈS – FLAMBÉE DU PRIX DU MOUTON : Les vendeurs se défaussent sur la cherté de l'aliment de bétail
LUTTE CONTRE LA PIRATERIE MARITIME, LE TERRORISME MARITIME ET LE TRAFIC DE MIGRANTS : Vers la mise en place d'un Conseil national consultatif
POUR AVOIR TENTÉ D’AGRESSER UNE FEMME DE MÉNAGE : Un ‘’bongoman’’ condamné à deux ans de prison, dont un an ferme
Diomaye à Freetown
SOUTIEN À LA PALESTINE : Le président Diomaye Faye prié d’expulser l’ambassadeur d’Israël au Sénégal
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
THIÈS – PARCELLES DE MBOUR 4 ET DE LA NOUVELLE VILLE DE THIÈS : Le mouvement And Sopi Thiès en croisade pour une distribution équitable
SAINT-LOUIS : PRÉPARATIFS DE LA TABASKI : Les foirails et les marchés bien approvisionnés
CHAUFFEUR TORTURÉ À MBORO : Deux Chinois et un Sénégalais déférés au parquet
Gabrielle Kane
AwaléDakar Dem Dikk SA