Publié le 15 Jul 2012 - 21:46
WORD VISOIN-CHÈQUES VOLÉS

Les deux cordonniers allaient vider le compte du comptable

Deux cordonniers ont été traduits hier, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar, pour s’être présentés à la banque avec un chèque volé appartenant au comptable de World vision.

 

N’eût été le gestionnaire de son compte bancaire, le comptable de World vision de la zone Ouest africaine allait se retrouver avec un compte en banque complètement vidé. En effet, deux individus ont voulu puiser dans son compte bancaire par le biais d’un chèque. Courant juin, Adolphe Kampal avait garé son véhicule devant une maison pour y présenter ses condoléances. A sa sortie, il constate que la portière de son véhicule est défoncée. Le ou les auteurs emportent son carnet de chèque, ses cartes bancaires et son ordinateur portable. Alors qu’il s’interrogeait sur l’usage que le voleur pourrait en faire, le comptable de World vision a reçu un coup de file de son gestionnaire de compte pour lui faire part de l'intention d’un individu détenteur d’un chèque de retirer de l’argent dans son compte.

 

En effet, les cordonniers Momar Sène et Khadim Ndiongue munis d’un chèque, se sont d'abord présentés dans une banque pour retirer la somme de 1,2 millions de francs CFA. Lorsque le caissier leur a dit qu’ils ne pouvaient retirer qu’un montant de 800.000 francs CFA, ils se sont rendus à une autre agence avec un nouveau chèque. Alors qu’ils espéraient empocher l’argent, ils ont eu la surprise de leur vie en voyant débarquer la police qui les a embarqués sans autre forme de procès.

 

''Mon client a eu pitié d’eux''

 

Traduits hier, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar, les deux prévenus ont laissé entendre qu'ils ont été abusés par un client qui les a mandatés pour encaisser le chèque. ''Il avait passé une commande de chaussures et m’a demandé de lui retirer l’argent'', a déclaré Khadim Ndiongue qui a sollicité le concours de son co-prévenu Khadim Sène, parce qu’il ne détient pas de pièce d’identité. Celui-ci dira : ''J’ignore l’origine du chèque. Khadim m’a demandé de l’aider et je l’ai fait en tant qu’ami''. Fort de ces dénégations, la défense a plaidé la relaxe au bénéfice du doute. L’avocat de la partie civile a pour sa part réclamer le franc symbolique. D’ailleurs, Me Henry Gomis a estimé que n’eût été les données contenues dans l’ordinateur, son client allait se désister. ''Quand il a vu ces jeunes, il a eu pitié d’eux. Mais comme il doit se justifier auprès de ses employeurs, il est obligé de poursuivre son action'', a ajouté le conseil.

 

Délibéré le 20 juillet prochain.

 

FATOU SY

 

 

Section: 
Affaire Médina Gounass
ÉLEVÉ AU GRADE D'OFFICIER DANS L'ORDRE NATIONAL DE LA LÉGION D'HONNEUR : Le général Kandé honoré par Emmanuel Macron
Thiès : Un "Jakartaman" perd la vie en arrachant un téléphone portable
REPRISE DU TRAVAIL APRÈS LES GRANDES FÊTES AU SÉNÉGAL : L’éthique du travail malmenée
DISSOLUTION DES INSTANCES DU PARTI ET NOUVELLE ORGANISATION : FDS/Les Guelwaars se réinvente
RECOURS À L'UNION EUROPÉENNE POUR SÉCURISER LA FRONTIÈRE AVEC LE MALI : Une option sécuritaire discutée
Sonaged
Aminata Touré
DÉPART DÉFINITIF DES MILITAIRES FRANÇAIS DU SÉNÉGAL : L'Unis demande à l'État de l'acter immédiatement
Prise de contact
TIVAOUANE Le général Jean-Baptiste Tine en visite d'apaisement aux ICS
À QUELQUES SEMAINES DES EXAMENS DE FIN D'ANNÉE : Le CEM de Diouloulou mis à sac et incendié
POUR VOL D’UNE CHÈVRE : Deux jeunes condamnés à deux mois ferme
RAPPORT SUR L’ÉMIGRATION IRRÉGULIÈRE, ENTRE JANVIER ET MAI 2024 : Les terribles chiffres de l’hécatombe
Inhumation Mademba Sock
PRISE EN CHARGE DE LA DRÉPANOCYTOSE AU SÉNÉGAL : Le plaidoyer de Pre Fatou Samba Ndiaye
AGENCE D’ASSISTANCE A LA SECURITE DE PROXIMITE Oumar Touré acte la réintègration des ASP radiés entre 2021 et 2024
SAINT-LOUIS : MARCHÉS APRÈS TABASKI : Période de  galère des mères de famille
MUTINERIE AU CAMP PÉNAL LIBERTÉ 6 : Une fouille ''irrespectueuse'' de la chambre 8 à l'origine de la rixe
VOL AU PRÉJUDICE D’UN PROCHE : Alioune Badara Guèye dévalise la maison de son oncle