Publié le 25 Jun 2024 - 08:34
ÉLEVÉ AU GRADE D'OFFICIER DANS L'ORDRE NATIONAL DE LA LÉGION D'HONNEUR  

Le général Kandé honoré par Emmanuel Macron

 

Voilà une annonce qui a fait l’effet d’une bombe. L’ancien chef d’État-major de l’armée de terre a été élevé, hier, au grade d'officier dans l'ordre national de la Légion d'honneur par Emmanuel Macron, Président de la République française.

Après les rumeurs et les débats enflammés concernant une affectation comme attaché de défense à New Delhi, en Inde, le général Souleymane Kandé reçoit, donc, la reconnaissance en France. La lettre signée par le chef d’État-major de l’armée de terre française, le général d’armée Pierre Schill, explique cette élévation en ces termes : "Ce témoignage de reconnaissance de la République française salue votre rôle fondamental dans l'excellente coopération entre nos deux armées de terre, illustrant la confiance et les liens forts qui unissent nos deux pays. Sous votre commandement, l'armée de terre sénégalaise a atteint un degré d'exigence et de professionnalisme exceptionnel que nous observons à chaque activité. Je souhaite mettre en avant votre détermination dans ce domaine et vous témoigner ma reconnaissance pour avoir permis la réalisation d'activités conjointes avec les Éléments français au Sénégal."

Le débat, actuellement, tourne autour des raisons profondes de cette reconnaissance du président Macron, d’autant que l’élévation d’un citoyen au grade d'officier dans l'ordre national de la Légion d'honneur obéit à des règles précises. ‘’La Légion d’honneur a une vocation universelle : celle de récompenser à la fois des mérites militaires et des mérites civils. Les décorés œuvrent au développement de la France, à son rayonnement, à sa défense’’, peut-on lire sur le site legiondhonneur.fr.

‘’Chacun, poursuit-on, apporte son talent au bénéfice du bien commun et l’exprime dans son domaine : service sous les armes, mais aussi activité économique, scientifique, éducative, artistique, sportive ou encore juridique, diplomatique, élective…’’.

Section: 
TRAGÉDIE DE BOFFA BAYOTTE : Le procès en appel s’ouvre mercredi à Ziguinchor
DGA Police nationale
CHEIKH TIDIANE DIEYE À TOUBA : ‘’Ce n’est pas possible pour le gouvernement rentrant de régler tous les problèmes…’’
SÉNÉGAL : La migration interne dans tous ses états
COOPÉRATION INTERNATIONALE : Le Sénégal et la Gambie signent trois accords
DISTRIBUTION DE L'EAU POTABLE EN ZONE URBAINE ET PÉRI-URBAINE : Le Forum social sénégalais accule la multinationale Suez
ZONE DES NIAYES – ACCES A L’EAU, AUX TERRES, AUX FINANCEMENTS… : Les craintes et propositions des maraîchers
CRÉATION D’UN MINISTÈRE DU CULTE AU SÉNÉGAL EN 2025 : Ousmane Sonko veut une « révolution » dans la gestion des affaires religieuses
Hub régional des urgences
Opération Interpol
Violences basées sur le genre
Émigration irrégulière
DRAME À KOLDA : Deux enfants âgés de 11 et 12 ans retrouvés morts noyés dans une rivière
HOMICIDE VOLONTAIRE : Il tue d’un coup de fusil le berger M. Sow
SON HONNEUR ET SA RÉPUTATION SALIS PAR DEUX ADOLESCENTES : A. Keita, jugé pour détournement de mineures, blanchi par le tribunal
URGENCES SANITAIRES EN AFRIQUE – RÉUNION DU GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE : Des experts veulent renforcer le soutien de l'OMS
SAINT-LOUIS : COLÈRE DES PÊCHEURS ARTISANAUX : Les compagnies BP et Kosmos vilipendées
MATAM - SERVIETTES HYGIÉNIQUES RÉUTILISABLES : L'AMFE distribue 300 kits dans trois postes de santé
ASSISES DU SECTEUR DES TRANSPORTS : El Malick Ndiaye pour l'élaboration des stratégies répondant aux besoins présents du secteur
Sénégalais libérés