Publié le 25 May 2023 - 00:35
LUTTE CONTRE LE PALUDISME ET DÉCÈS MÈRES ET ENFANTS

Le département de la Santé récolte 18 milliards F CFA de l’USAID

 

Mamadou Moustapha Ba, Ministre des Finances et du Budget, a procédé, hier, avec, l’administratrice adjointe de l’USAID, Paloma Adams-Allen, à la signature d’une lettre d’exécution pour un financement destiné au ministère de la Santé et de l’Action sociale. Ce nouvel accord de partenariat a été paraphé dans les locaux du ministère.

 

Le Sénégal et les États-Unis viennent, une nouvelle fois, de renforcer leur partenariat économique vieux d'une soixantaine d'années.

En effet, ce mardi, pour un financement destiné au MSAS, le ministère des Finances et du Budget a paraphé une lettre d'exécution avec l'USAID. "Instrument principal de mobilisation des financements de notre coopération, la lettre d’exécution définit les conditions de décaissement des ressources, les indicateurs de performances des activités, ainsi que les modalités de reporting et d’audit", renseigne Mamadou Moustapha Ba.

"La lettre d’exécution que nous venons de signer, poursuit le ministre, porte sur un montant de 31 000 000 de dollars US, soit environ 18,8 milliards F CFA, destiné au financement du projet Ndamir 3. Cet important concours financier du gouvernement américain traduit, encore une fois, la confiance et l’amitié entre nos deux pays et témoigne du dynamisme de la coopération sénégalo-américaine". 

Pour rappel, l’objectif de ce projet est de réduire le nombre de "décès évitables de mères et d’enfants, et d’appuyer la mise en œuvre du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP)" en vue d’améliorer la prise en charge des risques sanitaires, grâce à des régimes d’assurance maladie communautaire. En acceptant de financer cet ambitieux projet, l'USAID compte, une nouvelle fois, soutenir les efforts du gouvernement du Sénégal pour le développement du secteur de la santé.

Plus globalement, l'argentier de l'État magnifie la collaboration entre Washington et Dakar, dont le plus récent partenariat avant cette date du 23 mai remonte au 18 février dernier. "Plus récemment, le Sénégal et l’USAID ont signé quatre accords d’assistance, le 18 février 2021, dans les domaines de la santé, de l'éducation, de la croissance économique et de la démocratie et la bonne gouvernance.

Ces accords d’assistance bilatérale sur lesquelles repose la nouvelle stratégie quinquennale de coopération avec le gouvernement du Sénégal sur la période 2021-2026, portent sur un montant estimé à 600 millions de dollars, soit environ 325 milliards F CFA".

Le ‘’G to G’’ bien accueilli par Monsieur le Ministre

Lors de son allocution, Monsieur le Ministre n'a pas manqué d'apprécier cette innovation américaine dénommée ‘’G to G’’. Il détaille cette nouveauté comme suit : "Je ne saurais manquer de relever et de féliciter l’USAID pour sa volonté et son engagement à recourir au mécanisme de financement direct appelé ‘Gouvernement à Gouvernement’ (ou G To G) dans le cadre de l’exécution du programme de coopération entre nos deux pays.

Comme vous le savez, l’approche Gouvernement à Gouvernement permet d’aligner l’assistance américaine aux priorités nationales, à la réduction des coûts de transactions, à l’accroissement de la redevabilité, à la responsabilisation des acteurs locaux et à la pérennisation des résultats."

Selon lui, le gouvernement s’engage, en plus de la contrepartie en nature, à mettre à la disposition des ministères bénéficiaires des programmes des ressources financières suffisantes pour la prise en charge d’activités dans le cadre des projets exécutés suivant le mécanisme de financement direct. 

MAMADOU DIOP

 

Section: 
ALLÈGEMENT DU COÛT DE LA VIE : Les premières mesures jugées ‘’plus urgentes’’
BAISSE DES PRIX DE DENRÉES ANNONCÉE PAR L’ÉTAT : Les Thiessois attendent de voir
APUREMENT DETTE DUE AUX PRESTATAIRES DE SOINS DU CSU : L’État paye 3,7 milliards F CFA aux EPS et DRS
PREMIER BARIL DE PÉTROLE - CONTRÔLE, COÛTS DE LA PRODUCTION… : Les demandes de Legs Africa
RAPPORT BM - CROISSANCE ÉCONOMIQUE : Le Sénégal se projette à 7, 4 % en 2024-2026
PETROGAZ, ALLÈGEMENT DU COÛT DE LA VE, POUVOIR D’ACHAT… : Les annonces du gouvernement
PÉTROLE ET GAZ : Le rêve de grandeur
BAISSE DES PRIX : Les mesures connues ce jeudi
INVESTISSEMENTS CHINOIS AU SÉNÉGAL : Plus de 660 milliards F CFA injectés en 10 ans  
NATIONALISATION, RACHAT DE CRÉANCES, TENSIONS DE TRÉSORERIE : 120 milliards dans le vent 
FIRST OIL : Fini le pétrole dans 20-30 ans, si…
Khuwaylid Capital
EXPLOITATION DES PHOSPHATES AU SÉNÉGAL : Les ICS, chronique d’un désastre permanent 
BAISSE DES PRIX : Ousmane Sonko donne Rv la semaine prochaine
INDUSTRIES CHIMIQUES DU SÉNÉGAL : Indorama doit 200 milliards FCFA à l'État du Sénégal
COOPERATION SENEGAL-MAURITANIE 500 nouvelles licences de pêche aux pêcheurs sénégalais
CONFERENCE POLITIQUE DES JEUNES DE « PASTEF/LES PATRIOTES » : Ousmane Sonko expose le « Projet » à la jeunesse ce dimanche
HARMONISATION DES SYSTEMES EDUCATIFS : Pour une meilleure mobilité des diplômés dans l’espace CEDEAO
RECOURS AUX EUROBONDS À DES TAUX ÉLEVÉS : La spirale de la dette
SOMMET COREE-AFRIQUE 2024 : Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, avocat du continent à Séoul