Publié le 21 May 2024 - 23:13
PETROLE  

Les premiers barils de Sangomar bientôt disponibles

 

Le gisement pétrolier de Sangomar, situé en mer à 100 kilomètres au sud de Dakar, est sur le point de produire ses premières huiles sous la direction de Woodside Energy. Cette étape marque un moment crucial pour l'économie sénégalaise et son avenir énergétique.

 

Présent à Paris dans le cadre du forum « Investir dans l’énergie en Afrique », organisé par la Chambre africaine de l’énergie (AEC), Thierno Seydou Ly, directeur général d’exploration et de production de la compagnie pétrolière nationale sénégalaise (Petrosen), a révélé que le projet avait atteint un taux d’achèvement de 97 % à la fin avril. Il a ajouté que « les premiers barils de pétrole sont attendus dans les prochains jours », des propos rapportés par « Jeune Afrique ».

Initialement, la production devait commencer en 2023, mais des contraintes logistiques au niveau du navire flottant de stockage et de déchargement de la production (FPSO) ont entraîné un report. Néanmoins, le « first oil » de Sangomar devrait se concrétiser avant le 30 juin de cette année.

Impacts Économiques et Financiers

Le retard de la mise en production a eu des conséquences financières notables. Le coût du projet, initialement estimé à 4,6 milliards de dollars, a grimpé à près de 5,2 milliards de dollars (4,8 milliards d’euros). Malgré cette augmentation, les attentes restent élevées. Le gisement de Sangomar, détenu par Woodside Energy à 82 % et par Petrosen à 18 %, devrait assurer une production de 100 000 barils de pétrole par jour (bpj) selon les prévisions de Dakar.

 

Section: 
INVESTISSEMENTS CHINOIS AU SÉNÉGAL : Plus de 660 milliards F CFA injectés en 10 ans  
NATIONALISATION, RACHAT DE CRÉANCES, TENSIONS DE TRÉSORERIE : 120 milliards dans le vent 
FIRST OIL : Fini le pétrole dans 20-30 ans, si…
Khuwaylid Capital
EXPLOITATION DES PHOSPHATES AU SÉNÉGAL : Les ICS, chronique d’un désastre permanent 
BAISSE DES PRIX : Ousmane Sonko donne Rv la semaine prochaine
INDUSTRIES CHIMIQUES DU SÉNÉGAL : Indorama doit 200 milliards FCFA à l'État du Sénégal
COOPERATION SENEGAL-MAURITANIE 500 nouvelles licences de pêche aux pêcheurs sénégalais
CONFERENCE POLITIQUE DES JEUNES DE « PASTEF/LES PATRIOTES » : Ousmane Sonko expose le « Projet » à la jeunesse ce dimanche
HARMONISATION DES SYSTEMES EDUCATIFS : Pour une meilleure mobilité des diplômés dans l’espace CEDEAO
RECOURS AUX EUROBONDS À DES TAUX ÉLEVÉS : La spirale de la dette
SOMMET COREE-AFRIQUE 2024 : Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, avocat du continent à Séoul
ENVIRONNEMENT - RESTAURATION DE L'ÉCOSYSTÈME CÔTIER : La Somone réceptionne les travaux de dragage de la lagune
APPROVISIONNEMENT EN OIGNON ET EN POMME DE TERRE POUR LA TABASKI : La tentation de la spéculation sur les prix
ARRIVÉE DU NAVIRE FPSO : 500 millions de pieds cubes seront traités par jour
3FPT
Activité industrielle
SECTEURS AGRICULTURE, ÉLEVAGE ET SANTÉ : 2,5 milliards de dollars injectés par la Banque islamique de développement
PRISE EN CHARGE DES ENFANTS PORTEURS DE HANDICAP (AUTISME, TRISOMIE 21…) : 20 037 620 F CFA collectés par l’association Enfants Soleil
PROJET GAZ NATUREL LIQUEFIE GRAND TORTUE AHMEYIM (GTA) Accostage du FPSO, de nouvelles perspectives énergétiques pour la Mauritanie et le Sénégal