Publié le 26 Sep 2023 - 07:54
PRÉSIDENTIELLE 2024 - POUR SURSEOIR AU PARRAINAGE

Amadou Lamine Sall propose la mise en place de deux comités de sélection

 

Remplacer le parrainage par deux comités de sélection. C'est ce que demande Amadou Lamine Sall. Le lauréat des Grands Prix de l'Académie française se prononçait, ce samedi, lors de la cérémonie de dédicace du livre ''Un autre Sénégal est possible'' écrit par El Hadj Ibrahima Sall.

 

En marge de la cérémonie de présentation du livre, ''Un autre Sénégal est possible'', le poète Amadou Lamine Sall a fait une proposition en rapport avec l’élection présidentielle de 2024. Selon le lauréat des Grands Prix de l'Académie française, il est temps de surseoir, pour l’élection présidentielle, au parrainage, en remplaçant ce système par deux comités de sélection. Pour ces deux haies à sauter avant d'accéder à la magistrature suprême, il s'agit d'un comité d'éthique pour juger de la valeur morale des candidats pour le haut d'en haut auquel ils postulent et d'un comité de tests de niveau culturel, au sens large, tenant ''sévèrement'' en compte le niveau scolaire, universitaire et civique de tout candidat, sans compter l'obligation de la récitation irréprochable de l'hymne national du Sénégal.

''Nous savons malheureusement combien nos hommes politiques se moquent bien d'être cultivés !'', regrette M. Sall. ''C'est maintenant ou jamais qu'il faut revenir au pouvoir de l'esprit, à notre héritage et notre respect du savoir ! Veillons sur la mémoire des rois d'Oussouye, des foyers ardents et des manuscrits des enfants du Fouta, des sourates, des libations et des chants des enfants de Touba, de Tivaouane, Médina Baye, Ndiassane, Yoff-Layène. Ce pays n'est pas un pays. Ce pays est une prière !'', a indiqué le lauréat du Grand Prix de Poésie africaine.

Se prononçant sur le livre d'El Hadj Ibrahima Sall, ce samedi, Amadou Lamine Sall soutient qu'il montre et décrit qu'un autre Sénégal est possible''. Il salue notamment la capacité de création de l’auteur. ''Ni l'école, ni l'éducation, ni l'État, ni un décret ne confère le don de créer, d'inventer le beau. El Hadj Ibrahima Sall, en plus de tout ce qu'il a été et de ce qu'il est, est aussi un créateur. N'est pas écrivain qui veut. C'est un puissant écrivain qui interroge son pays, son continent, le monde. Il est un passeur de culture. Lisez donc son œuvre de haute voltige sur Heidegger ; lecteur de Léopold Sédar Senghor ou encore l'universel à l'épreuve de la globalisation'', a-t-il magnifié.

Déjà, il est annoncé qu’un tout prochain roman d'El Hadj Ibrahima Sall paraitra dans quelques semaines. Il porte un titre bien singulier : ''Le conseil des ministres''.

Amadou Lamine Sall de saluer l'importance de la connaissance : ''Le savoir seul, d'abord, abritera et protégera la République. Il nous faut réinventer notre peuple. J'ai vu dans un pays exposé aux terrifiantes catastrophes naturelles des cyclones, des secours venir distribuer des sacs de riz et chaque sac était accompagné d'un paquet de livres ! Tout un symbole.''

BABACAR SY SEYE

Section: 
FONDS POLITIQUES ET SPÉCIAUX DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE : Le « trou noir » dans l’architecture de la finance publique
FONCIER À THIÈS : Le collectif de Mbour 4 demande la levée de la suspension des activités sur leur site
LOGEMENT SOCIAL : Une priorité pour le gouvernement
AMINATA TOURÉ BROCARDE LES OPPOSANTS DU DUO DIOMAYE-SONKO : La stratégie du bouclier et du glaive
THIERNO BOCOUM, PRÉSIDENT DU MOUVEMENT AGIR : "On a un président par intérim "
KOLDA/ BÉNÉFICIER DES INFRASTRUCTURES SOCIALES DE BASE DE L’ÉTAT : Les populations de cinq localités de la commune de Saré Bidji réclament un lotissement
THIÈS - APRÈS LA DÉCLARATION DE BDF : Les ouvriers réclament leur part de Mbour 4
ÉLECTIONS AU SÉNÉGAL : Les acteurs se penchent sur les plaies du système
SAINT-LOUIS : GOUVERNANCE DES RESSOURCES NATURELLES EN AFRIQUE : L’AJA pour une plus grande implication des citoyens
CENT PREMIERS JOURS ET FACE À LA PRESSE DE DIOMAYE : L’APR sans gants
OPPOSITION : Une bataille de positionnement  
RENÉGOCIATION DES CONTRATS : Diomaye dévoile sa stratégie
FISCALITÉ, FONDS POLITIQUES, AES… : Diomaye sans masque
Adji Mbergane Kanouté
FACE-À-FACE DU PRÉSIDENT BASSIROU FAYE AVEC LA PRESSE : Les notes d’Alioune Tine
RETOUR IMMINENT DE KARIM WADE DEPUIS LE QATAR : Le PDS sur les pas des législatives de 2017
ASSEMBLÉE NATIONALE
Fronde chez Thierno Alassane Sall
NOMINATIONS AUX POSTES DE RESPONSABILITÉ : Diomaye et Sonko prennent leur temps
Abdou Mbow interpelle Sonko sur le drame de la migration