Publié le 3 May 2021 - 20:33
DON DE KITS ALIMENTAIRES AUX PARCELLES-ASSAINIES

Mamadou Wane entend marquer sa solidarité  

 

Faisant preuve de générosité et de partage durant ce mois de ramadan, le premier adjoint au maire des Parcelles-Assainies, Mamadou Wane, a remis un important lot de produits alimentaires aux populations de cette localité.

 

Afin d’aider les populations de la commune des Parcelles-Assainies à ‘’mieux traverser cette période de jeûne - un des piliers de l’islam - et à passer une belle fête de Korité’’, le premier adjoint au maire de ladite localité, Mamoudou Wane, a organisé, ce samedi, dans l’enceinte du lycée Djinda Thiam, une cérémonie de remise de produits de première nécessité.

Ainsi, plus de 150 familles ont reçu leur part de cette aide qui est composée de riz, d’huile, d’oignon, de dattes, de pomme de terre, de sucre et de lait, a révélé le donateur, par ailleurs conseiller technique du ministre de l’Eau et de l’Assainissement.

‘’En ce mois béni de ramadan et à la veille de la célébration de la fête religieuse de Korité, j’ai voulu, par cette cérémonie, marquer mon soutien et ma solidarité à l’ensemble de mes compatriotes, de mes concitoyens des Parcelles-Assainies. J’ai voulu accompagner autant que possible les familles qui en ont besoin’’, a-t-il expliqué.

Cet élan de solidarité est venu à son heure, étant donné que cette année, les populations sont très éprouvées par la pandémie de la Covid-19. Ainsi, les bénéficiaires ont exprimé leur grande joie et remercié leur bienfaiteur pour ce geste de solidarité en leur faveur, en ces ‘’temps durs’’.  Considéré comme un homme généreux, M. Wane, qui n’en est pas à sa première initiative, assure que d’autres s’ensuivront.

Abordant la problématique de l’emploi des jeunes, il indique que les élus locaux vont contribuer à solutionner ce problème national. ‘’C’est important de soutenir les jeunes à bien se former, à être dans les dispositions de trouver leur premier emploi. On parle de politique d’emploi local et notre commune restera mobilisée pour qu’on puisse trouver, dans un cadre global plus élargi, des solutions pérennes à cette question’’, poursuit-il.

Interpellé sur la question de la suppression de la ville de Dakar, le secrétaire général de la 11e Coordination B du Parti socialiste soutient que les socialistes donneront leur position sur le sujet le temps venu. ‘’Au sein de notre parti, on n’en a pas encore discuté. À ce stade, c’est d’actualité, mais nous n’avons pas encore vu de projet dans ce sens-là. Le parti se prononcera sur cette question en temps et lieu, d’autant plus qu’on a eu à occuper cette mairie-là. Moi qui suis adjoint à la mairie des Parcelles-Assainies, je suis aussi conseiller à la ville de Dakar. Cela mérite réflexion’’, fait-il savoir.

BABACAR SY SEYE

Section: