Publié le 28 Feb 2024 - 14:26
GUINEE

Amadou Oury Bah nommé Premier ministre

 

Le président de la transition guinéenne,  qui s'est récemment auto élevé au  grade de général de corps d’armée, Mamadi Doumbouya, a pris un décret  ce 27 février 2024, pour nommer Amadou Oury Bah, économiste et ancien ministre, Premier ministre. Cette nomination intervient suite à la dissolution du gouvernement de Bernard Goumou il y a une semaine, le 19 février.

Bah Oury, plus connu sous ce nom, est également le président de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (URDG). Son parcours est marqué par son engagement en faveur de la réconciliation nationale. Ancien ministre chargé de la Réconciliation nationale sous le règne du feu général Lansana Conté, il a étudié au Sénégal où, selon l’Agence guinéenne de presse, son père s’était exilé pour fuir le régime du président Sékou Touré.

Brillant élève, Bah Oury a remporté plusieurs prix au concours général sénégalais, notamment en Mathématiques, Philosophie et Histoire. Sa réussite lui a valu la nationalité sénégalaise et une bourse d’excellence qui lui a permis d’intégrer le prestigieux lycée français Louis-Le-Grand.

Section: 
INTÉGRATION AFRICAINE : La ‘’teranga’’ gabonaise à Dakar  
COLONEL ABDOU AZIZ NDAW : ‘’La politisation de notre diplomatie est regrettable’’
ACTIVISTES GUINÉENS ARRÊTÉS
LEGISLATIVES EN FRANCE : La Pen de Bardella
Les défis de l'Alliance des États du Sahel (AES) et l'avenir de la libre circulation en Afrique de l'Ouest
CEDEAO/AES : Duel des sommets entre Abuja et les juntes militaires
Guerre à Gaza : Israël envoie une délégation à Doha pour négocier la libération des otages
Législatives en France : Fin du dépôt des candidatures, plus de 210 désistements pour éviter des triangulaires
Présidentielle en Mauritanie : Mohamed Ould Ghazouani réélu, selon les résultats provisoires officiels
FRANCE - ÉLECTIONS LÉGISLATIVES : L'extrême droite aux portes de Matignon, Macron désavoué
DES SUITES DE TORTURES : L’ancien chef de l’armée guinéenne meurt en prison
Niger: un groupe politico-militaire enlève le préfet de Bilma et exige la libération de l’ex-président Bazoum
Trois semaines de tensions intercoréennes.
BURKINA-MALI-NIGER : La répression pour masquer l’échec
Burkina Faso : « enlèvement » de l’oncle et ancien compagnon de lutte de Thomas Sankara
En devenant producteur de pétrole, « le Sénégal va avoir plus des marges de manœuvre pour transformer son économie »
AFFAIRE « AIRE GUINEE » : La Guinée lance une commission rogatoire contre Cellou Dalein Diallo
SUCCESSION DE MOUSSA FAKI À LA TÊTE DE L'UNION AFRICAINE : L'opposant kenyan Raila Odinga en pole position
MONTÉE EN PUISSANCE DU RASSEMBLEMENT NATIONAL : La ‘’peur bleue’’ des immigrés en France  
Procès du massacre du 28-Septembre en Guinée : La défense de Moussa Dadis Camara tente de dédouaner l'ex-chef de la junte