Publié le 25 Jan 2023 - 17:28
INVESTISSEMENTS EN AFRIQUE

Le marché des titres publics l'UMOA en alternative

 

La 5e édition des Rencontres du marché des titres publics de l'UMOA (REMTP) a démarré hier, à Dakar, sous le thème "La diversité des investisseurs et l'efficience du marché des titres publics".

 

Du 24 au 26 janvier 2023, se tient à Dakar la 5e édition des REMTP de l'UMOA sous le thème  "La diversité des investisseurs et l'efficience du marché des titres publics".

En effet, le marché primaire des titres publics de l'UMOA a connu un essor fulgurant, au cours de ces dernières années, avec une hausse de 200 % de l'encours des titres émis qui est passé de 3 610 milliards F CFA en 2014 à 10 826 milliards F CFA en 2021. Quant au volume mobilisé, il est passé de 2 516 milliards à 5 552 milliards F CFA dans la même période. Soit une hausse de 121 %. Malgré cette évolution significative, le marché secondaire des titres publics de l'UMOA est relativement peu profond et peu liquide. Aussi, les investisseurs sont peu nombreux et sont constitués, à 90 %, de banques qui appliquent majoritairement une stratégie "buy and hold".

Les REMTP 2023, qui ont rassemblé plus de 200 participants de qualité y compris les trésors nationaux et plus d'une vingtaine d'intervenants venant des sphères régionales et internationales de la finance ont pour but d'offrir un contenu de qualité du fait de la sélection d'intervenants de renom, la diversité et la pertinence des thématiques abordées pour diversifier la cible des  investisseurs sur le marché des titres publics et attirer un public cible.

Lors des discussions, le président de l’AMF-UMOA, Badanam Patoki, a souligné que cette rencontre vise à renforcer le leadership du marché des titres publics et contribue à le positionner comme une véritable option d’investissement pour les investisseurs en général et les investisseurs institutionnels en particulier.

"Nous allons poursuivre la réflexion pour avoir une panoplie de produits financiers et à partir de là, attirer les différents investisseurs qui sont portés sur certains segments. En dehors de  cela, il faut que nous puissions aussi travailler sur des questions de fiscalité, parce qu'aujourd'hui, nous avons une fiscalité sur les titres disparates. Il faut qu'on explique également aux gens les mécanismes des finances, pour qu'ils puissent  comprendre et investir sur les marchés", a fait valoir le président de l'AMF-UMOA.

Dans la même  logique, les REMTP 2023 ont pour objectifs de lancer les activités du marché des titres publics pour l'année 2023, de présenter les perspectives économiques des États pour 2023 et leur stratégie de financement, ainsi que de présenter le calendrier des émissions de titres publics et les perspectives 2023 du Marché régional des titres publics (MTP), entre autres.

Par ailleurs, le manque de diversité des profils des acteurs de marché se traduit par des stratégies d'investissement qui sont toujours orientées dans le même sens du marché.

En outre, l'absence d'obligations de référence, le manque de transparence dans les transactions restreignent la liquidité du marché et contraignent les transactions sur le marché secondaire.

FATIMA ZAHRA DIALLO (STAGIAIRE)

 

Section: