Publié le 4 Dec 2012 - 13:14
MALI

Deux journalistes d'Al-Jazeera arrêtés

 

Deux journalistes de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera ont été arrêtés la semaine dernière par des militaires dans une zone contrôlée par les forces gouvernementales maliennes et demeuraient détenus mardi, a appris l'AFP de sources concordantes depuis Mopti (centre).

 

Aucune information n'était disponible sur les identités et nationalités de ces deux journalistes qui, selon un responsable au ministère malien de la Défense, "ont été arrêtés durant le week-end" à Ségou (240 km au nord-est de Bamako), très au sud de la limite des zones du vaste Nord malien occupées depuis huit mois par plusieurs groupes islamistes armés dont Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

 

Les deux hommes "ont reçu des accréditations à Bamako pour se rendre à Sévaré", près de Mopti, proche de la limite de la zone sous contrôle gouvernemental, "mais nos services techniques ont eu la preuve qu ils ont eu des contacts dans le but de se rendre à Gao (nord-est)", a expliqué le responsable au ministère de la Défense.

 

"Donc, ils ont été interpellés à Ségou pour des précisions sur leurs intentions. Ils sont à la disposition de nos services", a-t-il dit, sans plus de détails.

 

L'arrestation des deux journalistes avait été auparavant annoncée à l'AFP par un militaire, une source administrative à Mopti et l'accompagnateur (fixeur) des deux hommes.

 

La source administrative a indiqué qu'ils ont été arrêtés le 30 novembre sans préciser de lieu. "Je crois qu'il y a une question d'autorisation et d'accréditation", a-t-elle dit.

 

Leur accompagnateur a affirmé qu'ils ont été appréhendés le 1er décembre à Ségou. Les journalistes ont "montré une autorisation, mais ils ont été quand même été arrêtés par des militaires maliens", a-t-il avancé.

 

Interrogé au sujet des deux employés d'Al-Jazeera, une source militaire à Mopti a confirmé l'arrestation. "Oui, les deux journalistes ont été arrêtés, mais pour plus de précisions, contactez la hiérarchie", a-t-elle simplement dit.

Section: 
Tentative d’assassinat de Donald Trump : La directrice du Secret Service démissionne
Mali : Une attaque jihadiste fait 25 morts à Dembo dans le centre du pays
Présidentielle américaine : A peine lancée, la campagne de Kamala Harris déjà sur les rails
SÉANCE PLÉNIÈRE DU PARLEMENT DE LA CEDEAO : Guy Marius Sagna, le député antisystème 
FORTES TENSIONS ET RISQUES DE CONFLIT ENTRE LA CÔTE D'IVOIRE ET LE BURKINA FASO : Les raisons de l’escalade
Israël/Palestine : La Cour internationale de justice estime que l’occupation des territoires palestiniens par Israël depuis 1967 est « illégale »
Burkina : L'ex-dirigeant Damiba critique l'«aveuglement» de son tombeur Ibrahim Traoré, selon «Jeune Afrique»
DIEYNABA DIOP - PORTE-PAROLE DU PARTI SOCIALISTE : Première Franco-Sénégalaise députée
INTÉGRATION AFRICAINE : La ‘’teranga’’ gabonaise à Dakar  
COLONEL ABDOU AZIZ NDAW : ‘’La politisation de notre diplomatie est regrettable’’
ACTIVISTES GUINÉENS ARRÊTÉS
LEGISLATIVES EN FRANCE : La Pen de Bardella
Les défis de l'Alliance des États du Sahel (AES) et l'avenir de la libre circulation en Afrique de l'Ouest
CEDEAO/AES : Duel des sommets entre Abuja et les juntes militaires
Guerre à Gaza : Israël envoie une délégation à Doha pour négocier la libération des otages
Législatives en France : Fin du dépôt des candidatures, plus de 210 désistements pour éviter des triangulaires
Présidentielle en Mauritanie : Mohamed Ould Ghazouani réélu, selon les résultats provisoires officiels
FRANCE - ÉLECTIONS LÉGISLATIVES : L'extrême droite aux portes de Matignon, Macron désavoué
DES SUITES DE TORTURES : L’ancien chef de l’armée guinéenne meurt en prison
Niger: un groupe politico-militaire enlève le préfet de Bilma et exige la libération de l’ex-président Bazoum