Publié le 11 Dec 2012 - 20:41
MALI

Un nouveau Premier ministre "dans les 24 heures"

 

Le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, a accepté la démission du Premier ministre Cheick Modibo Diarra et nommera son successeur "dans les 24 heures", selon un discours enregistré qui doit être diffusé dans la soirée et dont l'AFP a obtenu une copie.

 

"Dans la nuit du lundi au mardi 11 décembre 2012, le Premier ministre Cheick Modibo Diarra a annoncé sa démission ainsi que celle de son gouvernement. Cette démission m'a été formellement remise par écrit, j'en ai pris acte et je l'ai acceptée. (. . . ) Dans les vingt-quatre heures, le Mali connaîtra son nouveau Premier ministre, et son nouveau gouvernement d'ici à la fin de la semaine", déclare le président Traoré. "Je voudrais saluer ici Cheick Modibo Diarra pour les services rendus à la Nation, pour ses qualités d'homme ainsi que pour notre collaboration", poursuit-il.

 

Sans entrer dans les détails de la démission Premier ministre, il précise: "J'aurai tout entrepris pour éviter une crise ouverte au sommet entre le président et le Premier ministre, parce que le seul objectif qui vaille, c'est le Mali et le seul sacrifice qui vaille, c'est le sacrifice consenti pour les intérêts supérieurs du Mali". Le Mali est plongé depuis mardi dans une nouvelle crise politique, après la démission forcée du Premier ministre sous la pression d'officiers putschistes hostiles à une intervention militaire étrangère pour chasser les islamistes armés qui occupent le nord du pays depuis huit mois.

 

Dans son discours, le président malien par intérim annonce également le report des journées nationales de concertation que le gouvernement de transition avait prévu à partir de mardi et pour trois jours pour tenter d'établir une "feuille de route" pour les mois à venir. "Les événements que nous vivons impliquent forcément un nouveau report de la date des concertations nationales", indique Dioncounda Traoré.

 

Jeuneafrique

 

 

Section: 
Tentative d’assassinat de Donald Trump : La directrice du Secret Service démissionne
Mali : Une attaque jihadiste fait 25 morts à Dembo dans le centre du pays
Présidentielle américaine : A peine lancée, la campagne de Kamala Harris déjà sur les rails
SÉANCE PLÉNIÈRE DU PARLEMENT DE LA CEDEAO : Guy Marius Sagna, le député antisystème 
FORTES TENSIONS ET RISQUES DE CONFLIT ENTRE LA CÔTE D'IVOIRE ET LE BURKINA FASO : Les raisons de l’escalade
Israël/Palestine : La Cour internationale de justice estime que l’occupation des territoires palestiniens par Israël depuis 1967 est « illégale »
Burkina : L'ex-dirigeant Damiba critique l'«aveuglement» de son tombeur Ibrahim Traoré, selon «Jeune Afrique»
DIEYNABA DIOP - PORTE-PAROLE DU PARTI SOCIALISTE : Première Franco-Sénégalaise députée
INTÉGRATION AFRICAINE : La ‘’teranga’’ gabonaise à Dakar  
COLONEL ABDOU AZIZ NDAW : ‘’La politisation de notre diplomatie est regrettable’’
ACTIVISTES GUINÉENS ARRÊTÉS
LEGISLATIVES EN FRANCE : La Pen de Bardella
Les défis de l'Alliance des États du Sahel (AES) et l'avenir de la libre circulation en Afrique de l'Ouest
CEDEAO/AES : Duel des sommets entre Abuja et les juntes militaires
Guerre à Gaza : Israël envoie une délégation à Doha pour négocier la libération des otages
Législatives en France : Fin du dépôt des candidatures, plus de 210 désistements pour éviter des triangulaires
Présidentielle en Mauritanie : Mohamed Ould Ghazouani réélu, selon les résultats provisoires officiels
FRANCE - ÉLECTIONS LÉGISLATIVES : L'extrême droite aux portes de Matignon, Macron désavoué
DES SUITES DE TORTURES : L’ancien chef de l’armée guinéenne meurt en prison
Niger: un groupe politico-militaire enlève le préfet de Bilma et exige la libération de l’ex-président Bazoum