Publié le 23 Jun 2012 - 17:02
SYRIE

Formation d'un nouveau gouvernement

 

Un nouveau gouvernement dirigé par l'ancien ministre de l'Agriculture Riad Hijab a été formé samedi en Syrie, a annoncé la télévision d'Etat, plus d'un mois et demi après des législatives boycottées par l'opposition et remportées par le parti Baas au pouvoir.

 

En vertu du décret promulgué par le président Bachar al-Assad, les ministres des Affaires étrangères Walid Mouallem et de l'Intérieur Mohammad Ibrahim al-Chaar gardent leurs postes, a précisé la télévision. Le ministre de la Défense Daoud Rajha, nommé en août en pleine révolte, conserve également sa fonction. Il fait partie des personnes sanctionnées par les Etats-Unis, qui dénoncent la répression très violente par le régime syrien du mouvement de contestation déclenché en mars 2011.

 

Alors que le pays est miné par plus de 15 mois de violences, un portefeuille de ministre d'Etat pour les "Affaires de la réconciliation nationale" a été créé pour la première fois dans l'histoire du pays. Le régime ne reconnaît néanmoins pas l'ampleur de la contestation et assimile les opposants à des "terroristes". Ali Haïdar, un membre de l'opposition tolérée par le régime, a été nommé à ce poste.

 

Un autre opposant, ancien communiste, Qadri Jamil, est devenu vice-Premier ministre pour les Affaires économiques et ministre du Commerce intérieur et de la Protection des consommateurs.

 

Ces deux opposants basés à Damas ne sont pas membres du Conseil national syrien (CNS), principale formation de l'opposition basée à l'étranger, qui réclame avant tout le départ du régime de M. Assad. MM. Haïdar et Jamil sont co-présidents du "Front populaire pour le changement et la libération" créé en juillet 2011 et qui, tout en soutenant la contestation pacifique, n'appelle pas expressément au départ du régime et refuse toute intervention étrangère.

 

Par ailleurs, l'avocat Omrane al-Zohbi a été désigné ministre de l'Information, selon l'agence officielle Sana, qui a précisé que cinq ministères avaient été rebaptisés. Le nouveau cabinet comprend 34 ministres, dont sept ministres d'Etat.

 

M. Assad avait chargé le 6 juin Riad Hijab de former un nouveau gouvernement après les législatives de mai, qualifiées de "mascarade" par l'opposition et les pays occidentaux qui dénoncent la répression de la révolte par les forces syriennes. Depuis le début de la contestation en mars 2011, les violences ont fait plus de 15.000 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

 

Section: 
Burkina Faso : « enlèvement » de l’oncle et ancien compagnon de lutte de Thomas Sankara
En devenant producteur de pétrole, « le Sénégal va avoir plus des marges de manœuvre pour transformer son économie »
AFFAIRE « AIRE GUINEE » : La Guinée lance une commission rogatoire contre Cellou Dalein Diallo
SUCCESSION DE MOUSSA FAKI À LA TÊTE DE L'UNION AFRICAINE : L'opposant kenyan Raila Odinga en pole position
MONTÉE EN PUISSANCE DU RASSEMBLEMENT NATIONAL : La ‘’peur bleue’’ des immigrés en France  
Procès du massacre du 28-Septembre en Guinée : La défense de Moussa Dadis Camara tente de dédouaner l'ex-chef de la junte
France: le président Emmanuel Macron annonce la dissolution de l'Assemblée nationale
Cédéao : «On ne peut pas être dans des organisations qu'on ne contrôle pas», selon le chef de la diplomatie malienne
AFRIQUE DU SUD : L'ANC perd son hégémonie 30 ans après la fin de l'Apartheid
VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE FRANCO-SÉNÉGALAIS : Diplomatie, échanges commerciaux et multipolarité
VISITE DE DIOMAYE AU CAP VERT : Diomaye et José Maria Neves pour une réactivation de la ligne maritime Dakar-Praia
MALI ET BURKINA FASO : Les putschistes consolident leur pouvoir jusqu’en 2029
BURKINA FASO : Le capitaine Traoré obtient une rallonge comme Président pour 05 ans
L’affaire du « séquestré de Djelfa » tient l’Algérie en haleine
GUINEE : La perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara
RDC - IRAN : 19 MAI 2024 : Journée de crises évitées et de tragédies subies
VISITE DE DIOMAYE AU NIGERIA ET AU GHANA : Héraut d’une réconciliation entre l’AES et la CEDEAO
CONFEDERATION DE L’ALLIANCE DES ETATS DU SAHEL : Les textes fondateurs finalisés vendredi
L'Iran annonce 5 jours de deuil aprla mort du président Raïssi
PRESIDENTIELLE AU TCHAD : Mahamat Idriss Déby élu avec 61% des suffrages