Publié le 22 Jan 2022 - 22:26
LANCEMENT ÉCOLE KOURTRAJME

Rendre les métiers du cinéma accessibles à tous

 

Une toute première en Afrique ! Le collectif de cinéma Kourtrajmé, vient d'inaugurer une école de cinéma à Dakar. Cette initiative vise à offrir des formations sur le métier du 7e art de façon gratuite.

 

Pour le lancement de son école de cinéma à Dakar, Kourtrajmé a élu domicile à l'Espace Trames. Dans ce cadre, des formations aux métiers de scénariste et de réalisateur seront données aux profils qui ont été les plus pertinents, à l'issue des entretiens, ont fait savoir ses initiateurs au cours d’une conférence de presse.

"Nous proposons des formations dans le domaine du cinéma, et le tout gratuitement. Sans limites d'âge et aucun diplôme n'est requis pour être éligible. Nous initions les apprenants à l'écriture de scénarii et à la réalisation", explique le réalisateur français et membre fondateur de Kourtrajmé, Toumani Sangaré.

Ladji Ly, qui a honoré de sa présence ce moment inaugural, a surtout insisté sur le choix porté sur la capitale sénégalaise. "L'école de Dakar est la première en Afrique. Après Paris, Montfermeil et Marseille, nous nous sommes maintenant ouverts au continent africain. Le choix de Dakar peut facilement s'expliquer. D'abord, nous adorons ce pays. Ensuite, le Sénégal est de plus en plus incontournable sur le plan cinématographique. En d'autres termes, les choses bougent énormément à Dakar. Nous avons de plus en plus de contenus souvent pourvus de qualité", commente Ladj Ly.

Selon le réalisateur d'origine malienne, Kourtrajmé compte s'ouvrir à d'autres pays africains. "Kourtrajmé Dakar est une première expérience ; notre objectif sur le long et moyen terme est de multiplier ces écoles sur l'ensemble du continent, pour que le maximum de jeunes Africains puisse profiter de notre offre. Il ne faudrait pas perdre de vue que les formations dans les métiers du 7e art sont coûteuses, donc pas accessibles à tous. En résumé, Kourtrajmé compte casser les codes", soutient-il.

Pour Modibo Diawara, par ailleurs membre du Bureau pédagogique de Kourtrajmé, "une telle initiative augure des lendemains meilleurs pour le cinéma africain, d'une manière générale". Il a aussi apporté des précisions sur les critères de sélection. "Il y a une première rentrée, ouverte ce mardi, qui va se concentrer exclusivement à la profession de scénariste", déclare-t-il. "Nous avions reçu plus de huit cents dossiers de candidatures ; quatorze ont été retenus pour une durée de formation de cinq mois, à l'issue de laquelle chaque élève va proposer une production qui sera visualisée en décembre 2022. Les critères de sélection obéissent notamment à la pertinence, à l'originalité et à la créativité de la candidate ou du candidat. En outre, nous avons respecté la parité avec sept jeunes hommes et sept autres jeunes femmes", affirme l'un des responsables de la section scénario.

En dehors des apprentis scénaristes, celles et ceux qui s'intéressent plus à la réalisation seront aussi servis. Pas plus tard qu’au mois d'avril, la seconde rentrée, destinée aux futurs réalisateurs, sera effective. En dehors de Modibo Diawara, Dialika Sané, auteure des séries ‘’Wara’’ et ‘’Renaissance’’, est aussi membre de l'équipe pédagogique. La scénariste, elle, apprécie l'engouement de ses élèves. "Il y a de l'envie, les bénéficiaires comprennent le métier par l'émotion qu'ils y mettent. Chacun est venu avec son style, son potentiel. Nous sommes là juste pour favoriser l'expression de tout un chacun", a-t-elle indiqué. 

ABACAR SY SÈYE

Section: 
ALBUM ‘’ZUNDUMU SPIRIT’’ : Fuk N Kuk de retour, neuf ans après
DIAMNIADIO : Une grande ville, mais peu peuplée
BOOSTER LEUR CARRIÈRE : Les artistes visuels sénégalais à l’école de l’entrepreneuriat
RÉÉLUE PCA Sodav : Score  à la Soviétique pour Ngoné Ndour
CRISE À LA RTS : Pape Ale Niang sous la tempête
CONCRÉTISATION DES NOUVEAUX DROITS : Bacary Sarr annonce la mise en œuvre de la copie privée
AG ANNUELLE DE LA SODAV : La limitation des mandats pollue les débats
RAPPORT 2023 DE LA SODAV : 689 638 302 F CFA collectés
TRANSMISSION CULTURELLE – OPPOSITION "MATRIMOINE" : À la source de l'héritage maternel
FORUM DE L’ARTISTE ENTREPRENEUR : Une boussole dans le secteur numérique
NOUVELLE PRODUCTION : Xalam 2 célèbre ses 50 ans de carrière avec "Retour aux Sources"
RÉPARTITION DROITS AUDIOVISUELS : Un peu plus de 100 millions donnés aux artistes
CARAVANE NATIONALE MOBICINÉ : ‘’Le mouton de Sada’’ va faire le tour du Sénégal
RECHERCHES - TIRAILLEURS SÉNÉGALAIS : Près de 500 enregistrements audio réceptionnés à l’Ifan
ALBUM REGGAE - CHANGEMENT CLIMATIQUE, MANIPULATION DE MASSE… : Mam J Ras Soul dénonce tout dans ‘’Mensonge’’
BAMAZI TALLE - COLLECTION DWELL : Cet artiste qui explore les traditions africaines
DANSE SPORTIVE : Douze jeunes pépites bénéficient du savoir-faire belge
PASSATION DE SERVICE AU GRAND THÉÂTRE : Le DG sortant liste ses réalisations
Hommage à Amadou Mahtar Mbow
Présentation de l'album "Poétesse" : Samira Fall sort 12 poèmes musicaux