Publié le 2 Jul 2021 - 21:34
PROJET ‘’368°’’

De l’afro-jazz pour un public de tout âge

 

Le pianiste malien Cheick Amadou Tidiane Seck, le bassiste sénégalais Alune Wade et le batteur ivoirien Paco Sery partageront la scène du ‘’368°’’, un concert organisé par Zénith Production, en collaboration avec l’Institut français du Sénégal. Les concerts auront lieu les 2 et 3 juillet, respectivement à l’Institut français de Saint-Louis et à l’Institut français Léopold Sédar Senghor de Dakar.

 

En partenariat avec l’Institut français du Sénégal, Zénith Production réunit trois grands musiciens du continent africain, dans le cadre d’un projet nommé ‘’368°’’. Il s’agit du bassiste sénégalais Alune Wade, du pianiste malien Cheick Amadou Tidiane Seck et du batteur ivoirien Paco Sery. Ces virtuoses se produiront ensemble ce vendredi 2 juillet à l’Institut français de Saint-Louis et le lendemain samedi à l’Institut français Léopold Sédar Senghor de Dakar, pour un cocktail musical unique en son genre. 

C’est une manière d’offrir quelque chose de nouveau aux férus de la musique, selon les organisateurs qui souhaitent participer au rayonnement culturel. ‘’Il est important, pour nous, de pouvoir promouvoir les échanges culturels, mais surtout de proposer de belles scènes, de belles expériences’’, a dit la responsable communication et relation publique de l’Institut français de Dakar, Francine Pipien.

En prélude aux deux grands concerts, Cheick Tidiane Seck et Cie ont fait face à la presse, hier. Cet artiste de renommée internationale est tout content de participer à ce projet fédérateur qu’est ‘’360°’’. Interpellé sur le sens de son engagement malgré un agenda chargé, M. Seck réplique : ‘’Son Excellence, le premier Chef d’Etat du Sénégal, Léopold Sédar Senghor, avait créé une association qui s’appelait SOS Sahel. Et pendant huit années, je rassemblais, chaque 17 juin, 200 musiciens que je dirigeais, de 20 h à 4 h du matin. C’est un exercice dont j’ai l’habitude.’’ L’évènement sera donc, pour lui, un moment communion.

Il promet ainsi un show qui s’adresse à un large public de tout âge, mélomane ou novice. Cet artiste, qui a joué avec ceux qui ont écrit l’histoire du jazz, renseigne qu’il y aura principalement de l’afro-jazz. Il y aura aussi du pop, du funk et du groove à la sauce africaine. ‘’C’est un langage à connotation jazz. (Mais) moi, en tout cas, je ne suis pas un musicien de jazz. Si on me dit ‘afro jazz’, oui. Le jazz tire son origine de l’Afrique… Notre musique, elle est la carte de l’Afrique avec le parfum de toutes nos influences’’, soutient Cheick Tidiane Seck.

Il a annoncé la couleur des spectacles : ‘’Il y a un titre que Manu Dibango a composé en 1967 et que j’ai appris à 1970, juste avant d’aller au Rail Band. Ce morceau, je l’ai réarrangé en 2014. Manu Dibango étant mon invité, il a joué ce morceau qui s’appelle ’Bisso na-Bisso’.

Pour sa part, le promoteur Sacou Ndiaye de Zénith Production précise qu’il y aura plusieurs invités de marque, pour le concert du samedi 3 juillet. D’ailleurs, une répétition est prévue aujourd’hui, au Grand Théâtre, ne serait-ce que pour permettre aux artistes locaux de trouver l’harmonie avec les invités. D’ailleurs, selon nos informations, un des saxophonistes du Baobab participera à l’interprétation de ‘’Bisso na Bisso’’, pour un hommage à Manu Dibango. Le rappeur Awadi sera également de la partie.

L’idée du ‘’360°’’ vient du Sénégalais Alune Wade. Le nom de ce projet est la réunion du dernier chiffre de la date de naissance de chacun des musiciens qui vont animer les spectacles. Cheikh Tidiane Seck indique qu’il est né en 1953, du moins sur le papier. Paco Sery est venu au monde en 1966. Enfin, Alune Wade a vu le jour en 1978.

Au-delà des deux concerts, ils ambitionnent de faire un disque et des tournées internationales.

BABACAR SY SEYE

 

Section: 
NOUVELLE PRODUCTION : Xalam 2 célèbre ses 50 ans de carrière avec "Retour aux Sources"
RÉPARTITION DROITS AUDIOVISUELS : Un peu plus de 100 millions donnés aux artistes
CARAVANE NATIONALE MOBICINÉ : ‘’Le mouton de Sada’’ va faire le tour du Sénégal
RECHERCHES - TIRAILLEURS SÉNÉGALAIS : Près de 500 enregistrements audio réceptionnés à l’Ifan
ALBUM REGGAE - CHANGEMENT CLIMATIQUE, MANIPULATION DE MASSE… : Mam J Ras Soul dénonce tout dans ‘’Mensonge’’
BAMAZI TALLE - COLLECTION DWELL : Cet artiste qui explore les traditions africaines
DANSE SPORTIVE : Douze jeunes pépites bénéficient du savoir-faire belge
PASSATION DE SERVICE AU GRAND THÉÂTRE : Le DG sortant liste ses réalisations
Hommage à Amadou Mahtar Mbow
Présentation de l'album "Poétesse" : Samira Fall sort 12 poèmes musicaux
PROFIL - RICH WANEH (RAPPEUR) : L’ambassadeur des cultures américaine et sénégalaise
CONFÉRENCE DE PRESSE CLÔTURE FESTIVAL DE JAZZ DE SAINT-LOUIS : Le nouveau directeur du comité d’organisation prône l’élargissement des perspectives
32e ÉDITION DU FESTIVAL DE JAZZ DE SAINT-LOUIS : Mansour Faye invite le ministère de la Culture à prendre en charge l’événement
‘’BEAUTÉ MAUDITE’’ DE NDÈYE MARIÈME DIOP : La célèbre chronique adaptée à l’écran
Ouverture Festival Jazz
BOB MARLEY
SAINT-LOUIS : 32e ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE JAZZ L’appui de l’État attendu impatiemment
MATAM – LITTÉRATURE : Mamoudou Sidy Ba remporte le Prix Silima 2024
STLOUIS’DOCS 2024 : Le Grand Prix décerné au film ‘’Coconut Head Generation’’ d’Alain Kassanda
AVENEMENT DU PRESIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE : Le changement à la tête du Sénégal est « important » et « positif », selon le cinéaste Abderrahmane Sissako