Publié le 30 Jan 2012 - 15:36
LITTÉRATURE – NOUVEL OUVRAGE

Quand Ange décrit ''La force de l'amour''

''L'amour est parfois comme la mort ! Car, quand on pense à lui des fois, il n'est jamais là et quand on l'ignore, il surgit et surprend comme un coup de foudre''. A elle seule, cette phrase résume l’œuvre ''La force de l'amour''. Elle se présente comme une collection théâtrale qui met en action des personnages choisis avec beaucoup de soins et auxquels l'auteur, Ange Yaovi Abéni, a distribué des rôles pour véhiculer son message. "Voici une belle histoire d'amour que Ange Yaovi Abéni porte sur les planches dans une distribution des rôles qui n'a pas mis le genre sous le boisseau", lit-on dans la préface.

 

 

En outre, dit le préfacier ''dans ce pays imaginaire, une monarchie qui vit de la vie de ses comtes, princes, princesses et roi, avec leurs confidents et leurs dames de compagnie, les hommes et les femmes se partagent la scène assez équitablement. Comme si l'auteur tenait à nous signifier que si la femme devait être la moitié du ciel, le ciel manquerait d'être le ciel sans l'indispensable complément de la femme qu'est l'homme".

 

 

Toute proportion gardée, "La force de l'amour" peut animer des scènes à l'instar du ''Cid'' de Corneille ou ''Du médecin malgré lui'' de Molière. Ange Abéni est prolixe. Très imaginatif et entreprenant dans le domaine de la culture, l'homme est pourtant fonctionnaire de police, titulaire d'une maîtrise en sciences juridiques, option droit des affaires et carrières judiciaires.

 

 

Le ''flic poète'' fait aujourd'hui la fierté de la jeune génération à travers ses nombreuses œuvres. Artiste comédien, poète et dramaturge, il est également le président de la ''Colombe Universelle'', une association composée d'enfants et de jeunes qui œuvrent pour le changement de mentalité et pour le développement de l'art et de la culture à travers le théâtre, la poésie, les danses traditionnelles et modernes, le cinéma.

 

 

L'un de ses plus grands succès, c'est le téléfilm ''Ma fille ira à l'école'' qui fait la promotion de la scolarisation des filles en vue de combattre à tout prix l'analphabétisme et l'ignorance. L'ouvrage, Une collection Théâtrale d'une centaine de page (122), édité grâce au concours des ''Éditions du Flamboyant'', est paru en 2011.

 

ANTOINE DE PADOU

Section: 
NOUVELLE PRODUCTION : Xalam 2 célèbre ses 50 ans de carrière avec "Retour aux Sources"
RÉPARTITION DROITS AUDIOVISUELS : Un peu plus de 100 millions donnés aux artistes
CARAVANE NATIONALE MOBICINÉ : ‘’Le mouton de Sada’’ va faire le tour du Sénégal
RECHERCHES - TIRAILLEURS SÉNÉGALAIS : Près de 500 enregistrements audio réceptionnés à l’Ifan
ALBUM REGGAE - CHANGEMENT CLIMATIQUE, MANIPULATION DE MASSE… : Mam J Ras Soul dénonce tout dans ‘’Mensonge’’
BAMAZI TALLE - COLLECTION DWELL : Cet artiste qui explore les traditions africaines
DANSE SPORTIVE : Douze jeunes pépites bénéficient du savoir-faire belge
PASSATION DE SERVICE AU GRAND THÉÂTRE : Le DG sortant liste ses réalisations
Hommage à Amadou Mahtar Mbow
Présentation de l'album "Poétesse" : Samira Fall sort 12 poèmes musicaux
PROFIL - RICH WANEH (RAPPEUR) : L’ambassadeur des cultures américaine et sénégalaise
CONFÉRENCE DE PRESSE CLÔTURE FESTIVAL DE JAZZ DE SAINT-LOUIS : Le nouveau directeur du comité d’organisation prône l’élargissement des perspectives
32e ÉDITION DU FESTIVAL DE JAZZ DE SAINT-LOUIS : Mansour Faye invite le ministère de la Culture à prendre en charge l’événement
‘’BEAUTÉ MAUDITE’’ DE NDÈYE MARIÈME DIOP : La célèbre chronique adaptée à l’écran
Ouverture Festival Jazz
BOB MARLEY
SAINT-LOUIS : 32e ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE JAZZ L’appui de l’État attendu impatiemment
MATAM – LITTÉRATURE : Mamoudou Sidy Ba remporte le Prix Silima 2024
STLOUIS’DOCS 2024 : Le Grand Prix décerné au film ‘’Coconut Head Generation’’ d’Alain Kassanda
AVENEMENT DU PRESIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE : Le changement à la tête du Sénégal est « important » et « positif », selon le cinéaste Abderrahmane Sissako