Publié le 4 Aug 2022 - 06:34

Gendarmerie

 

En mission au Congo, un élément de la gendarmerie nationale est sur le point d’être rapatrié. Selon nos informations, il est accusé d’avoir mis sur son statut WhatsApp la photo du leader politique Ousmane Sonko. Interpellé sur la question, le colonel de l’armée à la retraite, Mamadou Athie, évoque une ‘’faute militaire’’, soulignant qu’un militaire ‘’ne doit pas montrer son appartenance politique’’.

‘’La politique, ce n’est pas le domaine des armées, a-t-il tranché sur iRadio. Un militaire doit faire preuve de respect des institutions. Alors étant un homme formé pour le respect des institutions, il ne peut pas prendre parti sur le champ politique’’. Sur d’éventuelles sanctions, il indiquera que ‘’cela dépend du degré d’implication ou pas. C’est à l’appréciation du commandement’’, tout en ajoutant que ‘’cela peut aller jusqu’aux sanctions statutaires pour avoir montré son appartenance à tel ou tel parti, alors qu’il est en activité’’.
 
Dans son argumentaire, le colonel a rappelé que lors des élections locales de janvier dernier, ‘’des notes ont été faites par le ministre des Forces armées sur le comportement des militaires dans l’espace politique’’, d’après Emedia.
 
Rappelons que la hiérarchie de la gendarmerie a été saisie pour en savoir un peu plus, mais sans réaction.
 

 

Section: