Publié le 22 Feb 2024 - 16:36
APRES LA PREMIERE VAGUE DE LIBERATION DES DETENUS  

Une amnistie générale en vue

 

Le Président de la république, Macky Sall, a instruit ce mercredi en conseil des ministres la Garde des Sceaux, Me Aissata Tall Sall, de finaliser les projets de textes pour matérialiser sa volonté de réconciliation et de pardon. Pour faire simple, il a demandé au Ministre de la Justice, de terminer au plus vite le projet de loi d’amnistie générale aux fins de « préserver la paix et consolider la stabilité de la Nation ».

 

Après la vague de libération, depuis mercredi dernier, de centaines de prisonniers détenus dans les prisons et maisons d’arrêt et de correction du pays, dont la plupart sont des militants de l’ex-parti dissous « Pastef/Les Patriotes », des activistes et chef de parti qui ont humé l’air de la liberté après plusieurs mois de détention sans jugement, la pacification de l’espace partisan et de réconciliation nationale se poursuit. Dans cette perspective de dégel, le président de la république a réitéré ce mercredi 21 février 2024 en Conseil des ministres, sa volonté de pacifier l’espace public et son « engagement pour un processus inclusif de concertation et de dialogue afin de bâtir des consensus autour de la réconciliation nationale, de l’apaisement et de la pacification de l’espace public en vue de consolider la stabilité politique, économique et sociale ».

Dans ce contexte, il a demandé au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, Me Aissata Tall Sall Sall, « de finaliser les projets de textes pour matérialiser sa volonté solennelle maintes fois réaffirmée de réconciliation et de pardon dans le respect de l’Etat de droit et la consolidation de la paix sociale durable », souligne le communiqué final.

Pour les non-initiés au lexique juridique, la « finalisation des projets de textes » signifie que le chef de l’Etat a instruit la Garde des Sceaux de terminer le projet de loi d’amnistie générale pour matérialiser sa volonté réitérée de « préserver la paix et consolider la stabilité de la nation ».

Malamine CISSE

Section: 
Dolel PIT
CONTRE L'EXTRÊME DROITE : Les francs-maçons de France appellent à un rassemblement le 18 juin
PIT SUR LES SORTIES D’OUSMANE SONKO : ‘’Ce qu’on attend du Premier ministre…’’
TENSIONS ENTRE PASTEF ET LES JOURNALISTES : Ousmane Sonko, les non-dits d’une relation amour-haine avec la presse
MIMI TOURÉ SUR LA PARTICIPATION DES FEMMES AUX ÉLECTIONS : ‘’Les femmes ne sont pas nécessairement porteuses de projets qui sont bons pour les femmes’’
APRÈS LES SORTIES DES POPULATIONS : Les ICS se lavent à grande eau
Mamoudou Ibra Kane
Thierno Bocoum
VISITE AU MARCHE À BÉTAIL DE DAHRA DJOLOF : ‘’Plus de 600 millions F CFA financés par le Fonstab n’ont pas été recouvrés dans la zone’’
POURSUITES JUDICIAIRES : Ousmane Sonko menace les dirigeants de l’ancien régime
« PROJET » PASTEFIEN : « A partir de septembre, le « Projet sera opérationnalisé », selon le député Ayib Daffé
KALIDOU SY, PROFESSEUR D'ANALYSES DE DISCOURS : ‘’La véritable efficacité d'un slogan dépend de la capacité des dirigeants à rester fidèles à ce mot d'ordre’’
‘’SOPI’’, ‘’NATANGUÉ’’, ‘’JUB, JUBAL, JUBANTI’’, ‘’FAST TRACK’’ : Les slogans comme arme de communication des régimes au Sénégal
ENTRETIEN AVEC GALLO TALL, PORTE PAROLE ADJOINT DU PDS : ‘’Karim a décliné des postes dans le gouvernement’’
RECOMPOSITION POLITIQUE : La méthode Amadou
CONSEIL DES MINISTRES : De nouveaux patrons pour la Senelec, Promoged, Petrosen Holding Sa, Aser, AEME…
ÉRADICATION DES ABRIS PROVISOIRES, DIGITALISATION INTÉGRALE DU SYSTÈME... : BDF veut rénover l'école sénégalaise 
Décret de répartition
MESURES INDIVIDUELLES : Les nominations en conseil des ministres
CONSOLIDATION DE LA PAIX AU SÉNÉGAL : Le Conseil interreligieux du Sénégal pour la paix  engage le combat