Publié le 2 May 2023 - 12:23
OUSMANE SONKO

‘’Le dialogue c’est pour me liquider’’

 

En conférence de presse hier, le leader de Pastef a dénoncé ce qui s’est passé dimanche à Taïba Ndiaye, lors de son ‘’Nemeku Tour’’. ‘’Nous ne sommes pas des gens qu’on intimide’’, a-t-il dit. Car il considère que c’est l’État qui essaie de l’intimider.

Par ailleurs, Ousmane Sonko a évoqué ses procès. Une fois encore, il s’en est pris aux magistrats. ‘’Le parquet, c’est Macky Sall. Il faut que les gens le comprennent’’, a dit Ousmane Sonko. Il accuse le président Sall d’être derrière les nombreuses arrestations notées ces dernières semaines dans les rangs de Pastef. ‘’La justice est devenue l’un des maux les plus profonds de la société sénégalaise. Pas l’ensemble de la justice. Il y a une majorité qui se bat et qui dit non’’, a-t-il dit.

Mais cette minorité qu’il pointe du doigt risque, à l’en croire, de mettre le pays à feu et à sang. ‘’Mon rapport avec la justice, jusqu’à présent, est fait de persécutions, de violations de mes droits et de déni. Depuis quatre ans, je suis persécuté par la justice comme jamais un homme politique ne l’a été’’, a dénoncé Ousmane Sonko.

Il a rappelé les conditions de sa radiation de la Fonction publique, de sa convocation dans l’affaire Adji Sarr alors qu’il bénéficiait d’une immunité parlementaire, entre autres. Ainsi, a-t-il fait savoir, ‘’la justice nous a fait trop de mal. Nous avons décidé d'engager une campagne de désobéissance civile vis-à-vis de cette justice. Parce que quand une justice est injuste, nous n'avons plus l'obligation de la respecter et a fortiori d'accepter de jouer son jeu’’.

Par ailleurs, Ousmane Sonko a, sans surprise, fait savoir qu’il ne répondra pas à l’appel au dialogue du président Macky Sall. ‘’Pour le peu qu'on en sait, sous ce format actuel, c'est un appel au dialogue pour liquider et isoler Ousmane Sonko et le Pastef, pour casser l'opposition en donnant un bonbon à chacun. C'est un dialogue pour valider une troisième candidature anticonstitutionnelle. Notre génération ne peut pas entrer dans ce deal-là. Jamais !’’.

 

Section: 
Adji Mbergane Kanouté
FACE-À-FACE DU PRÉSIDENT BASSIROU FAYE AVEC LA PRESSE : Les notes d’Alioune Tine
RETOUR IMMINENT DE KARIM WADE DEPUIS LE QATAR : Le PDS sur les pas des législatives de 2017
ASSEMBLÉE NATIONALE
Fronde chez Thierno Alassane Sall
NOMINATIONS AUX POSTES DE RESPONSABILITÉ : Diomaye et Sonko prennent leur temps
Abdou Mbow interpelle Sonko sur le drame de la migration
MUTISME DES OPPOSANTS DEPUIS L'AVÈNEMENT DU DUO SONKO-DIOMAYE : Calculs et stratégies politiques dans la perspective des Législatives
EN TOURNÉE DANS DIFFÉRENTS ENDROITS DE DAKAR : Les invites et assurances de la ministre Fatou Diouf  
RECONFIGURATION DE L’OPPOSITION SÉNÉGALAISE : Vers un jeu de chaises musicales
ÉLABORATION DE 83 PROJETS DE LOI, 294 PROJETS DE DÉCRET ET 110 PROJETS D’ARRÊTÉ : Ousmane Sonko dévoile un pan de l’agenda législatif et réglementaire
TRANSPORTS TERRESTRES : BDF s’attaque au train 
DPG, SUBVENTION, PRESSION FISCALE, ATTAQUE CONTRE LA PRESSE ET LA JUSTICE… : Thierno Bocoum critique Ousmane Sonko
Thierno Alassane Sall
ANNULATION DU DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE PAR LE BUREAU DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE : L’hémicycle porte le fer contre Ousmane Sonko
OPÉRATIONS DE DÉSENCOMBREMENTS ET DE DÉGUERPISSEMENTS : Sonko veut des solutions d’abord
THIÈS : Massaly démissionne de son poste de PCA de l'ONFP
Rationalisation des dépenses
DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE, DISSOLUTION DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE : La guerre des tranchées à l’ombre des législatives anticipées
DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE : Le groupe parlementaire BBY invite le PM à se “DPG”