Publié le 30 May 2023 - 09:57
TENSIONS POLITIQUES, DIALOGUE, PRÉSIDENTIELLE 2024…

Dr Babacar Diop prend position

 

Dans un contexte politique tendu, le maire de Thiès a pris la parole ce lundi. Au menu, il a aussi été question de sa tournée européenne et du dialogue, notamment. "Nous revenons fraîchement d'une tournée européenne qui nous a notamment conduit en France. Nous sommes partis à la rencontre des Sénégalais vivant à l'étranger afin qu'eux aussi aient une idée de ce que nous voulons leur proposer comme programme, comme mode de gouvernance. Notre ambition n'est pas uniquement l’échéance électorale de 2024, nous visons encore plus loin. FDS-Les Guelwaars se fixe cet objectif de devenir le plus grand parti au Sénégal et dans sa diaspora", a soutenu le candidat à la présidentielle de 2024.

Concernant le dialogue national qui doit se tenir ce 31 mai, le maire de Thiès a paru plus ou moins ambigu. Car, selon lui, les conditions de ce genre de concertations sont loin d'être réunies pour que Les Guelwaars y mettent les pieds. Selon le maire de Thiès, le président de la République doit donner certains gages, afin qu'un échange sincère puisse être établi. "Si toutefois, son excellence décide de s'engager sur certains points, nous envisagerons de répondre à son appel. Parmi les questions qui nous tiennent à cœur figurent celle du troisième mandat, il doit clarifier sa position, mieux annoncer de façon officielle, qu’il ne sera pas candidat en 2024."

"En outre, poursuit-il, Monsieur le Président de la République doit prendre cet engagement selon lequel il appliquera à lettre les conclusions qui émanent du dialogue. Car, les clauses issues des dialogues de 2016 et 2019 sont encore dans les tiroirs. Donc, il ne faudrait pas que l'on mobilise encore une fois toute la classe politique pour ensuite mettre tout dans des dossiers et ranger".

Concernant toujours ce dialogue, l'universitaire exige aussi une libération pure et simple de tous "détenus politiques", une condition sine qua none à toutes discussions.

FDS adopte le Front pour la démocratie (FPD)

Dans une scène politique qui tend plus à la bipolarité, le maire de Thiès prône une troisième voie. Cette dernière dénommée Front pour la démocratie est présentée comme suit : "Après une analyse profonde de la scène politique actuelle, nous avons convenu de tracer une nouvelle voie. Celle-ci que nous voulons mettre en place a deux ennemis principaux : le totalitarisme et le populisme. Tous ces deux systèmes empêchent l'épanouissement, la santé démocratique.

En résumé, nous restons foncièrement opposés au régime actuel, à cette façon de gouverner, mais nous ne comptons pas changer les choses en usant de la violence. Si casser, brûler, bref le vandalisme demeurent les seules options qui s'offrent à nous, nous préférons dès à présent prendre congé définitivement de la scène politique".

"Mais fort heureusement, poursuit le leader des Guelwaars, notre souhait et nous avons les moyens de le réaliser, est d'arracher de manière démocratique l'appareil d'État, afin de proposer notre recette aux Sénégalais. Nous sommes convaincus que le changement est possible, mais il se fera dans la paix pour la préservation de la cohésion sociale et la République".

Mamadou Diop

Section: 
Adji Mbergane Kanouté
FACE-À-FACE DU PRÉSIDENT BASSIROU FAYE AVEC LA PRESSE : Les notes d’Alioune Tine
RETOUR IMMINENT DE KARIM WADE DEPUIS LE QATAR : Le PDS sur les pas des législatives de 2017
ASSEMBLÉE NATIONALE
Fronde chez Thierno Alassane Sall
NOMINATIONS AUX POSTES DE RESPONSABILITÉ : Diomaye et Sonko prennent leur temps
Abdou Mbow interpelle Sonko sur le drame de la migration
MUTISME DES OPPOSANTS DEPUIS L'AVÈNEMENT DU DUO SONKO-DIOMAYE : Calculs et stratégies politiques dans la perspective des Législatives
EN TOURNÉE DANS DIFFÉRENTS ENDROITS DE DAKAR : Les invites et assurances de la ministre Fatou Diouf  
RECONFIGURATION DE L’OPPOSITION SÉNÉGALAISE : Vers un jeu de chaises musicales
ÉLABORATION DE 83 PROJETS DE LOI, 294 PROJETS DE DÉCRET ET 110 PROJETS D’ARRÊTÉ : Ousmane Sonko dévoile un pan de l’agenda législatif et réglementaire
TRANSPORTS TERRESTRES : BDF s’attaque au train 
DPG, SUBVENTION, PRESSION FISCALE, ATTAQUE CONTRE LA PRESSE ET LA JUSTICE… : Thierno Bocoum critique Ousmane Sonko
Thierno Alassane Sall
ANNULATION DU DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE PAR LE BUREAU DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE : L’hémicycle porte le fer contre Ousmane Sonko
OPÉRATIONS DE DÉSENCOMBREMENTS ET DE DÉGUERPISSEMENTS : Sonko veut des solutions d’abord
THIÈS : Massaly démissionne de son poste de PCA de l'ONFP
Rationalisation des dépenses
DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE, DISSOLUTION DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE : La guerre des tranchées à l’ombre des législatives anticipées
DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE : Le groupe parlementaire BBY invite le PM à se “DPG”